Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Miss Alabama et ses petits secrets - Fannie Flagg

20 Mai 2014 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature américaine

Miss-Alabama.jpgJ'ai lu Fried Green tomatoes il y a une éternité.  Et j'ai vu le film en boucle l'année de mes 15 ans.  Du coup, ce qu'écrit Fannie Flagg, je suis toujours partante pour le lire.   Nous avons ici droit à un livre doudou bien campé à Birmingham, the magic city, dans le sud des États-Unis.  Toutefois, je dois avouer que si j'ai passé un bon moment, cette lecture n'aura pas été aussi marquante que celle de Fried Green Tomatoes, dont je vous ai rapidement parlé au début du blog. 

 

Maggie, l'héroïne de ce roman, a la petite soixantaine.  Ancienne Miss Alabama,  elle est agent immobilier dans sa ville natale.  Et elle a décidé d'en finir.  Je ne spoile rien ici, c'est le tout début de l'histoire.   Maggie n'a juste... plus de projets et plus le goût de continuer.  Du coup, elle prépare son départ avec minutie, pour bien paraître et tout.  En fait, on jurerait qu'elle organise un dîner présidentiel tellement elle est minutieuse.  C'est que la parfaite Maggie est obsédée par le regard des autres, persuadée d'avoir échoué alors qu'elle était première dauphine au concours Miss America.   Bref, elle en a assez.  

 

Bon, attendez, direz-vous.  Un suicide et un roman doudou??  Ya pas comme un truc qui cloche?

 

Rassurez-vous, il va y avoir des rebondissements qui font que rien ne va se dérouler comme prévu (oui, je sais.  Quelle surprise!).  

 

C'est donc surtout l'histoire de Margaret qui nous est contée, sur fond du Sud américain, des années 50 (surtout) à aujourd'hui, avec des petites incursions dans le passé plus ancien.  Un léger fond hein!  Car bien qu'il soit question de racisme,  de différences et de "mystères", ce n'est pas du tout l'essentiel de l'histoire, qui est en fait davantage une histoire de croissance personnelle et d'acceptation de soi et de ses choix. 

 

J'ai surtout aimé dans l'histoire le profond amour de l'auteur pour son pays, son coin de pays.  Sous sa plume, les vieilles demeures et le vieux Birmingham revit littéralement.  J'ai aussi beaucoup aimé les personnages de Brenda, collègue boulimique, politisée qui veut être maire de la ville, ainsi qu'Ethel, secrétaire octogénaire aux idées bien arrêtées... et à la langue bien pendue.  Mais surtout Hazel, l'ancienne directrice de l'agence.   Naine, persuadée que sa différence est sa force, cette femme a semé le bonheur autour d'elle par sa persévérance et son dynamisme.    Ces personnages m'ont d'ailleurs semblé nettement plus intéressant que la principale protagoniste que j'ai eu un peu le goût de secouer au début du roman. 

 

Ok, beaucoup. 

 

Finalement, je dois avouer trouver la construction du roman un peu étrange.  Les voyages dans le passé ne m'ont pas dérangée... mais j'aurais aimé qu'il y ait un peu de suspense... juste un tout petit peu!  Les questions soulevées dans la narration sont presque systématiquement résolues dans le chapitre suivant et le grand mystère n'en est pas vraiment un.   De plus, Babs, la méchante de service est juste... méchante et détestable.   Voire même un peu trop.  Mais j'avoue avoir été charmée par le message sous-jacent, par l'espoir qui se cache sous tout ça, malgré un peu trop de simplicité dans la forme. 

 

Un roman qui n'est certes pas inoubliable mais qui se dévore bien au soleil, en un tout petit après-midi!  

Partager cet article