Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Beatrix Potter - Tales

7 Juin 2014 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Albums jeunesse

Beatrix-potter-complete.jpgAujourd'hui, Hérisson fait un rendez-vous "albums" pour le mois anglais.   Me voilà donc à vous parler de quelques contes de Beatrix Potter.  Oui, quelques, parce que je n'ai pas tout relu pour l'occasion... je pioche de temps en temps!  Ce gros livre a une bizarre d'histoire.  Quand j'étais en Angleterre, j'ai visité Hill Top, la ferme de l'auteur dans le Lake District.  Et là, j'ai eu envie de m'acheter en souvenir tout plein de ces petits romans, que j'avais lus enfant.  Mais bon... je ne vous dis même pas le prix.  J'ai fini par m'acheter... une mitaine de four.  Le moins cher de la boutique!  Toujours est-il que de retour chez moi, j'ai commandé l'intégrale, alors que je déteste les intégrales... mais là, franchement, il le fallait sinon j'allais me ruiner.  

 

Ces contes, je les connais bien.  Pierre Lapin, Jeannot Lapin... bien que pour une raison étrange, j'étais persuadée que l'un des lapins s'appelait Courtequeue...  mais passons. Aujourd'hui, je vais vous parler de quatre histoires, que j'ai relues, mais en anglais, cette fois. 

 

The tale of Peter Rabbit (Le conte de Pierre Lapin)

The tale of Squirrell Nutkin (Noisette l'écureuil)

The tailor of Gloucester (Le tailleur de Gloucester)

The tale of Benjamin Rabbit (Jeannot Lapin)

 

Les histoires de Beatrix Potter, on les connaît un peu toutes.  Des animaux qui parlent mais qui ressemblent à des vrais de vrais animaux, des histoires drôles, avec une morale mais pas trop (pas toujours trop)... bref, on sait un peu.  Mais c'est toujours un plaisir de se plonger dedans, ne serait-ce parce que ça rappelle l'enfance.  Et aussi pour les illustrations que je ne me lasse pas de regarder.  Ses animaux, leurs poses, tout est over cute et criant de vérité à la fois, surtout les lapins, que j'imagine TROP se pointer le nez pour fouiner partout.  Bref, en gros, j'ai un préjugé positif.  

 

Mon conte préféré est sans doute le tailleur de Gloucester, parce qu'il a un petit côté contes de fées... et que je voulais une robe comme le waistcoat que le tailleur fabrique quand j'étais petite.  Et pour les chansons enfantines qui y sont intégrées ainsi que l'ambiance de Noël.  Les histoires de lapins me font mourir de rire  et j'aime bien les finales, toutes un peu drôles.  Toutefois, j'ai moins accroché à l'écureuil, que j'ai trouvé à la fois moralisateur et répétitif.  Disons que celui-ci a moins bien vieilli... mais quelles images du Lake District!

 

Bref, un plaisir mignon.  

Comme toujours!

 

Mois anglais 2014 - 1

Partager cet article