Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune - Rabaté

28 Septembre 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bandes dessinées - mangas

Présentation de l'éditeur

Patrick possède une boutique de farces et attrapes en province, « Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune ».  Ici tout est rigolade, poilade, farce… Mieux vaut faire abstraction du bon goût, les étrons en plastiques côtoient les tabliers de cuisines assortis de faux seins, sous le regard jubilatoire des masques de Johnny ou Sarkozy. La boutique est tenue par Patrick, clown devenu triste sire depuis le départ de son épouse (« Ma femme m’a quitté parce que je suis une vraie merde qui vend des fausses en merdes en plastique »). 


La vie de Patrick va basculer au cours d’une soirée entre amis. Notre petit commerçant va faire connaissance d’une artiste, une acrobate travaillant pour le cirque Nuage, de passage en ville… Une étoile brillante dans la nuit sombre qui va de nouveau éclairer le chemin de sa vie.

Commentaire

J’avais entendu de nombreuses éloges sur Pascal Rabaté mais, à part qu’il faisait dans la BD, je n’en savais pas grand-chose…  Quand les éditions Futuropolis m’ont proposé de le découvrir, j’ai donc sauté sur l’occasion!


Dans cet album, nous rencontrons donc Patrick.  Récemment quitté par sa femme,  il est au plus bas des bas, ne voit rien de positif et déprime un peu tout le monde autour de lui.  Bon, vous direz que ça arrive à tout le monde.  Sauf que Patrick est propriétaire d’un magasin… de farces et attrapes.  Disons que son humeur plus que morose ne fait pas de lui le meilleur vendeur de coussins péteurs et de farces diverses!!  Sa rencontre avec Clarisse, une acrobate, alors qu’il est déguisé en homme-caoutchouc (déprimé, bien entendu), va lui permettre de mettre de la couleur dans son existence. 


J’ai trouvé que Rabaté mettait très bien en scène les petits rien (et les gros quelque chose) du quotidien.  On s’attache tout de suite au personnage, qui passe du fond du sous-sol au 7e ciel pour un moment.  Difficile de ne pas se sentir touché par sa détresse, sa profonde déprime.   J'ai eu de la peine pour lui, tellement extérieur à la vie, à regarder ça d'un oeil morose sans pour même tenter de rendre sa vie plus belle.  L'histoire ne raconte qu'un épisode, en fait.  Une rencontre, une histoire d'amour.  Et c'est tout.  Mais tout n'est pas rose bonbon pour autant et la réalité rattrape.  C'est ce réalisme qui m'a plu.  Je me suis dit que ça pourrait arriver à n'importe qui.  Du coup, je me suis sentie proche d'eux, malgré leur côté "loin d'être parfait".  Bon, ok, moins proche du frère de Patrick!  Tout un numéro celui-là, qui se tape THE disgrâce en pleine télé!!!


Par contre, je suis un peu moins fan du dessin en général.  Je sais que plusieurs adorent mais je n'ai que plus ou moins accroché au style, malgré quelques trouvailles très drôles et une quantité de détails qui m'ont bien fait rire, comme le couvre-lit, les décors du magasin ou encore certains jouets de bain!!  C'est peut-être une question d'habitude, aussi. 


J'ai entendu beaucoup de bien de ses précédents albums également... si vous en avez un en particulier à me proposer, je suis partante!  

Partager cet article