Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Articles avec #litterature jeunesse tag

La voix du couteau - Patrick Ness

6 Juillet 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature jeunesse

Présentation de l'éditeur
"C'est l'année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme.  Il est le dernier garçon de Prentissville.  Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d'hommes.  Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants en ont disparu.  À Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. 

Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais..."

Commentaire
C'est essouflée que je sors de ce livre!  Essouflée parce que les rebondissements attendent à chaque page et surtout parce qu'une fois le cap des 40 premières pages passé, je n'ai pas pu le lâcher avant d'arriver à la dernière ligne.  J'ai réellement passé un bon moment avec ce roman d'apprentissage, qui est en fait le premier d'une série nommée "Le chaos en marche". 

Pendant les premières pages, par contre, ce n'était pas gagné!  J'ai été un peu déroutée par cette syntaxe fantaisiste, ces mots transformés, inventés.  C'est que le narrateur, Todd, ne sait pas très bien lire et écrire.  De plus, il fait partie d'un monde isolé, clos, où le langage semble avoir commencé à évoluer tranquillement.  Et surtout, il voit ce qui l'entoure avec sa propre lunette, teintée de tout ce qu'on a pu lui raconter sur ce qui est.  Et je n'en révélerai pas trop car pour ma part, j'ai aimé comprendre avec le narrateur - bon... un peu avant quand même... mais ce n'est pas vraiment nouveau - les explications, entrevoir de nouveaux éléments et trouver des réponses.  Je dirai seulement que la voix que l'auteur a donné à Todd lui correspond très bien et que j'en ai particulièment apprécié le rythme, avec toutes ses variations, allant des paragraphes à une phrase aux phrases à rallonge (avec tout plein de "et", sur lesquelles mes profs de français auraient vidé l'encre de leur stylo rouge) qui nous font ressentir les émotions incontrôlées de ce jeune en voie de devenir un homme, même s'il ne sait pas trop bien ce que ça signifie. 

Il s'agit d'un roman de SF où les hommes ont fui l'Ancien Monde devenu invivable pour le Nouveau Monde inconnu mais porteur d'espoir.  Mais à Prentissville, la colonie a été victime du virus du Bruit, envoyé par les Spakle, qui habitaient ce monde avant eux.  Le virus a tué toutes les femmes et la moitié des hommes.  Et le virus crée une atmosphère de brouhaha constant, entêtant car à Nouveau Monde, il n'y a plus rien de secret. Chacun connaît les pensées les plus secrètes des autres.  Pas moyen de se cacher.   Et ça, ça fait un peu peur.  Ce bruit de fond, présent même sous la couverture, plane sur toutes les pages, pas moyen de l'oublier.  Ca devient carrément oppressant. 

Todd, à l'aube de ses 13 ans, entend un jour le silence.  Et ça, ce n'est pas normal.  Ben et Cillian, ses pères adoptifs, lui remettent un sac, un couteau, un livre et un peu de nourriture.  Puis, ils lui disent de fuir avec Manchee, son chien... qui parle.  Comme ça, sans rien expliquer.  Todd a une carte et il est sensé savoir quoi faire.   Sauf qu'il tombe assez rapidement sur la cause de la bulle de silence: une fille.  Une fille alors qu'elles ne sont plus sensées exister.  Tous deux devront fuir vers un espoir hypothétique.  Fuir même quand ils n'y croient plus, toujours aller devant, parce qu'il n'y a rien d'autre à faire.  Et c'est dans cette fuite que ce livre nous entraîne, cette fuite et ce combat intérieur de Todd pour découvrir qui il est et ce qu'il est prêt à faire pour survivre.  Le rythme est rapide, c'est parfois violent mais je n'ai pu le lâcher et certaines phrases, certains concepts, portent à réflexion, autant sur l'espoir (ou l'absence d'espoir), l'amitié et la morale que sur la folie individuelle et collective.

Au final, j'ai vraiment, vraiment beaucoup aimé et je suis réellement impatiente de lire la suite de la trilogie, surtout que le livre se termine sur un méga cliffhanger (désolée pour l'anglicisme... je suis en panne de mots, je crois!!).   Merci à Véronique, des Éditions Gallimard Jeunesse, qui m'a fait parvenir ce livre qui m'a tenue en haleine... et empêchée de faire touuut le lavage qui m'attendait aujourd'hui!

De plus, les caprices de la Poste étant ce qu'ils sont, j'ai reçu deux exemplaires de ce livre, le second ayant mis plus d'un mois à traverser l'océan.  Je vais donc me faire un plaisir d'envoyer ce livre à un bloggueur québécois - (discrimination postale, croyez-moi... le livre est assez épais et n'entre pas dans un format lettre.. je ménage mon porte-monnaie), qui, idéalement, aime la littérature jeunesse et qui pourra partager ses impressions de lecture sur son blog.   Ceux qui sont intéressés n'ont qu'à me laisser un mot à ce sujet dans les commentaires et je ferai un petit tirage au sort jeudi, si nécessaire!

Note: Petit mini-tirage effectué!
La gagnante est Mirianne.  Il faudra m'envoyer ton adresse pour que je puisse te poster le bouquin!  J'espère que ça te plaira autant qu'à moi!

Plaisir de lecture: 9/10
Voir les commentaires