Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Petits suicides entre amis - Arto Paasilinna

18 Novembre 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature scandinave

Présentation de l'éditeur
"SONGEZ-VOUS AU SUICIDE?
Pas de panique, vous n'êtes pas seul.
Nous sommes plusieurs à partager les mêmes idées, et même un début d'expérience.  Écrivez-nous en exposant brièvement votre situation, peut-être pourrons-nous vous aider.  Joignez vos noms et adresse, nous vous contacterons.  Toutes les informations recueillies seront considérées comme strictement confidentielles et ne seront communiquées à aucun tiers.  Pas sérieux s'abstenir.  Veuillez adresser vos réponses Poste restante, Bureau central de Helsinki, nom de code "Essayons ensemble".

Deux suicidaires se retrouvent fortuitement dans une vieille grange où ils souhaitaient partir tranquilles.  Entravés dans leurs funestes projets, ils se metent en tête de rassembler d'autres désespérés pour monter une association.  Commence alors, à bord d'un car de tourisme flambant neuf, un périple loufoque mené à un train d'enfer."

Commentaire
Ce livre avait tout pour me plaire.  Plusieurs bloggueuses à qui je fais entièrement confiance ont adoré, il est rempli d'absurdités et d'humour noir et grinçant, c'est loufoque, sans queue ni tête...  Allez donc savoir pourquoi je n'ai pas accroché plus que ça, avec tous ces éléments positifs!  Mais c'est quand même le cas. 

En fait, j'ai accroché à environ 100 pages de la fin... Et c'est le ton de l'auteur, que j'aime bien, qui a sauvé la mise au final.  Il a le don pour affirmer des énormités - dans la narration ou dans la bouche des personnages - avec un "ton" de parfaite évidence qui me fait pouffer!  Il y a beaucoup d'humour dans le roman et on traite de suicide avec un ton assez décalé.  Le tout en écorchant le système au passage!  Certaines aventures sont complètement folles et auraient été désopilantes si j'avais été davantage "dedans".

Mon premier bug... le nombre de personnages.  Il y en a une quantité et leurs noms ne parviennent absolument pas à m'entrer dans la tête.  Bon, j'imagine que l'auteur a prévu tout ça parce qu'il précise à chaque fois le métier dudit suicidaire... la directrice adjointe Helena Puusari, l'adjudant hors-cadre Jarmo Korvanen, l'éleveur de rennes Uula Limanski...   Et quand je dis à chaque fois, c'est chaque fois... et pour moi, c'est devenu lourd un moment donné.  Et je n'ai même pas compté le nombre de "les désespérés" ou de "les suicidaires"...  De plus, toute la première partie m'a semblé pas mal répétitive (nouvelles personnes, nouvelles histoires, allez hop, on embarque!) et j'ai bien failli tout lâcher.  J'ai d'ailleurs mis 4 jours à venir à bout des 200 premières pages!!!  Par contre, la fin m'a davantage accrochée et j'ai ri toute seule de les voir ainsi pris dans leurs histoires!!  Genre qu'on sait depuis loooongtemps comment ça va finir... on a juste hâte de voir comment les personnages vont s'en rendre compte!

Bref, une petite déception sur ce titre, que j'étais certaine d'aimer, par ailleurs... Une question de timing, peut-être...

Plaisir de lecture: 6,5/10

Partager cet article