Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The Vanishing act of Esme Lennox (L'étrange disparition d'Esme Lennox) - Maggie O'Farrell

19 Septembre 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

Présentation de l'éditeur (traduction maison... et poche!!)
Edinburgh, les années 1930.  La famille Lennox a des problèmes avec leur plus jeune fille.  Esme est non-conventionnelle et les embarrasse constamment en société.  Même Kitty, la soeur adorée d'Esme, commence à perdre patience.  Quelque chose doit être fait.

Des années plus tard, dans la même ville, une jeune femme du nom d'Iris Lockhart reçoit une lettre l'informant qu'elle a une grande-tante dans un institut psychiatrique qui doit revenir en société.

Iris n'a jamais entendu parler d'Esme Lennox et celle qui devrait en savoir le plus, sa grand-mère Kitty, est trop perdue dans ses propres souvenirs pour répondre aux questions d'Iris.  Que peut avoir fait Esme pour se mériter toute une vie en institution?  Et comment peut elle être complètement effacée de l'histoire familiale?

Commentaire
Je ne regrette définitivement pas ce livre qui ne compte pas, acheté impulsivement lors de ma dernière visite à Montréal!!!  Malgré la couverture aux tons doux, ce n'est pas une histoire toute douce qui est racontée ici, au contraire.  Ce récit m'a happée mais aussi beaucoup émue.  Et beaucoup choquée aussi.  Parce que bon, c'est un roman... mais c'est arrivé aussi... et en vrai. 

Esme Lennox, déjà petite, entrait difficilement dans le moule de son époque... elle s'ennuyait à boire du thé et à dire "how do you do" sur des promenades, oubliait son chapeau et avait des opinions.  Terrible pour une jeune fille de bonne famille née en Inde et revenue en Écosse depuis peu.  L'ambition de sa famille pour elle?  La marier.  Que ça.  Sauf que rien ne se passera comme prévu. 

Le récit alterne l'histoire d'Esme et aussi celle d'Iris.  De plus, un monologue, issu de Kitty, maintenant atteinte d'Alzheimer, nous révèle des bribes de l'histoire, toujours avortées, des flashes de souvenirs qui nous aident à comprendre.  Esme m'est apparue une petite fille attachante.  Sa relation avec Kitty et son petit frère est très belle malgré son côté un peu garçon manqué.   Impossible de ne pas m'attacher à ce personnage et de ne pas non plus souffrir avec elle.  C'est terrible, ce qui arrive.  À cet époque, le mot d'un père ou d'un mari suffisait pour faire enfermer une femme...   Esme est intelligente, tente de ne pas sombrer alors que sa famille essaie de redevenir respectable... en tentant de l'oublier.  Sauf que personne n'est vraiment sorti intact de tout ça.  Incroyable comment des parents ont pu en arriver là. 

Iris, quant à elle, enchaîne les histoires d'amour sans s'engager.  Elle a sa friperie et quand Esme entre dans sa vie, ça ne se fait pas sans heurts.  Touchante aussi, Iris, avec ses allures de battante, sa façon de vouloir éviter de se faire mal et ses carapaces.  La relation entre Esme et Iris n'est pas idyllique, elle comporte ce qu'il faut de malaise mais Iris tentera de comprendre l'histoire de sa famille, de comprendre ce qui a pu entraîner Esme dans cette institution.  Et les moments avec Esme l'amèneront à se questionner aussi sur elle-même et sur ce qui compte. 

J'ai vraiment aimé cette lecture.  Bon, je n'ai pas vraiment eu de surprise nulle part mais ce n'était pas grave du tout, ce n'en était que plus émouvant.  Une lecture très poignante sans être lourde.  Elle m'a semblé très accessible malgré le destin terrible d'Esme.  Une auteure que je relirai certainement!!

Plaisir de lecture: 9/10

Partager cet article