Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Où on va papa? - Jean-Louis Fournier

4 Février 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (français)

Résumé
"Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais parlé de mes deux garçons.  Pourquoi?  J'avais honte?  Peur qu'on me plaigne?

Tout cela un peu mélangé.  Je crois, surtout, que c'était pour échapper à la question terrible: "Qu'est-ce qu'ils font?"

Aujoud'hui que le temps presse, qu ela fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j'ai décidé de leur écrire un livre.

Pour qu'on ne les oublie pas, qu'il ne reste pas d'eux seulement une photo sur une carte d'invalidité.  Peut-être pour dire mes remords.  Je n'ai pas été un très bon père.  Souvent, je ne les supportais pas.  Avec eux, il fallait une patience d'ange, et je ne suis pas un ange. 

Grâce à eux, j'ai eu des avantages sur les parents d'enfants normaux.  Je n'ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle.  Nous n'avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire.  Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu'ils feraient plus tard, on a su rapidement que ce serait: rien. 

Et surtout, pendant de nombreuses années, j'ai bénéficié d'une vignette automobile gratuite.  Grâce à eux, j'ai pu rouler dans des grosses voitures américaines."

Commentaire
Ce livre faisait partie de mes cadeaux de Noël et dès que j'en ai entendu parler, j'ai su qu'il faudrait absolument que je le lise.  En effet, le témoignage d'un père qui nous parle de ses enfants handicapés, il fallait que je lise ça.  Pas que j'aie des enfants handicapés... mais je travaille avec des enfants qui présentent divers problèmes de développement, enfants que je cotoie fréquemment pendant plusieurs années et auxquels je m'attache avec le temps.  Et ils viennent avec leurs parents.  Donc, bien entendu, j'étais curieuse. 

Ce livre est composé de courts épisodes, de réflexions d'une vie au sujet du fait d'être parent d'un enfant "pas comme les autres".   Il n'est pas question de "faire pitié" ici.  Le tout est traité avec humour (ça peut sembler bizarre) mais l'auteur mentionne que c'est ça façon à lui de composer avec sa réalité.  J'ai souri souvent, ri parfois, été émue à d'autres moments.  Rien n'est idéalisé, il ne se laisse pas aller à critiquer tout le monde et semble faire preuve d'une grande honnêté (je dis "semble" parce que bon... je n'en sais strictement rien, en fait!). 

J'ai donc aimé, certes mais je n'ai pas été transportée, contrairement à plusieurs autres.  En fait, je crois que c'est parce que de ces témoignages, j'en entends quotidiennement, par des gens que j'ai appris à connaître, pour des enfants auxquels je tente de donner un coup de main.   J'ai pu voir toutes sortes de réactions, de l'ironie à la non-acceptation, de la résignation aux espoirs fous, de l'optimisme au désespoir, de l'introspection, de la culpabilité, de tout.  Et surtout beaucoup d'amour, même quand ils ne le savent plus eux-mêmes.  Et toutes ces réactions, j'ai appris à les respecter, à les entendre sans me laisser engloutir, en gardant une certaine distance, pour pouvoir travailler avec l'enfant et sa famille, dans la mesure (et elle est souvent petite, cette mesure) où je le peux. 

Des propos qui ressemblent à ceux du livre, j'en ai entendu à plusieurs reprises.  Des parents qui blaguent au sujet de la condition de leur petit creton pour survivre.  D'autres qui tiennent les même propos, mais en étant très sérieux.   Des scènes drolatiques, des petites aventures (l'histoire de la mer et du "caca" à pleins poumons... nous avons eu la même chose avec une petite puce mais en thérapie piscine... et elle c'était "pipi"... et très, très fort!!), des répliques à mourir de rire (mais en bien), c'est mon quotidien, même si c'est au travail et que je suis pleinement consciente que ce n'est pas la même chose (loin, loin, loin de là) que de le vivre en tant que parent.  Bref, une jolie lecture mais j'avais comme... déjà entendu tout ça. 

Donc, je ne crois pas que je garderai beaucoup de souvenirs de ce livre et mon  appréciation est en demi-teinte mais totalement par ma faute... et non par celle de l'auteur!

7/10

Partager cet article