Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Articles avec #theatre tag

As you like it (Comme il vous plaira) - William Shakespeare

18 Juillet 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Théâtre

Présentation de l'éditeur
"Quand Rosalind est bannie par son oncle, qui a usurpé le trone de son père, elle s'enfuit dans la fôrêt de Arden où son père exilé tient sa cour.  Là, déguisé en garçon pour éviter d'être découverte, elle rencontre l'homme qu'elle aime - maintenant lui aussi exilé - et décide de restée déguisée afin de tester ses sentiments pour elle."

Commentaire
Je croyais que je comprenais presque parfaitement l'anglais, jeux de mots compris.  Croyais.  Ça, c'était avant.  Avant de tenter de voir une pièce de Shakespeare que ne connais pas du tout, après un verre, à Stratford-Upon-Avon!  Maintenant, je dirais que je comprends "bien" l'anglais... et je vais aller prendre des cours, je pense! 

Cette compréhension à l'occasion approximative ne m'a aucunement empêchée d'apprécier pleinement la pièce vue, au contraire!  Juste le fait d'assister à une pièce de Shakespeare a cet endroit précis, rempli pour moi de légendes, c'était génial!  L'un de mes moments préférés de voyage, en fait!   Par contre, je me suis immédiatement précipitée sur le texte de la pièce (que j'avais heureusement en ma possession) tout de suite aprèset j'ai ainsi pu apprécier pleinement les jeux de mots, les sous-entendus, avec toujours en tête, le jeu des acteurs et l'atmosphère du moment.  Autant dire que j'ai lu dans des conditions idéales!!

Et encore une fois, les mots de Shakespeare ont parfaitement fonctionné pour moi!  Cette comédie m'a bien fait rire et a ce petit quelque chose qui fait que bon, on est prêt à accepter n'importe quoi!  C'est que pour le côté réaliste, il faut repasser!!  Les événements du dénouement de l'intrigue sont tous plus incroyables et peu plausibles les uns que les autres (j'ai sincèrement cru avoir mal compris quand il a soudainement été question d'une lionne sortie de nulle part... mais non)!  Mais c'est voulu... et au fond, on s'en fiche un peu!  Parce que c'est complètement fou, que ça fait rire... et que c'est Shakespeare!!

Rosalind est donc bannie, simplement parce qu'elle est la fille de son père.  Mais ce qui n'était pas prévu, c'est que sa cousine, qui lui est très attachée, décide de la suivre dans sa fuite et pour ne pas se faire découvrir, les filles se déguisent.  L'une en servante et l'autre en homme.  Et pendant la moitié du temps, Rosalind fait semblant d'être un homme, qui fait semblant d'être une femme.  Sachant qu'à l'époque, les personnages féminins étaient joués par des hommes, ça donnait donc: un homme qui joue une femme déguisée en homme, qui joue à être une femme!  Un bel imbroglio en perspective!  Et bon.  Bien entendu, tout le monde se fait prendre au jeu, personne ne la reconnaît, il y a tout plein de méprises et tout plein de couples se forment.  La joie, quoi!!

Le personnage de Touchstone, le fou du roi, m'a fait mourir de rire (bon, le jeu de l'acteur de la pièce y est peut-être pour quelque chose) et j'avoue que les poèmes simplistes qu'Orlando écrit pour Rosalind et qu'il disperse dans la forêt sont savoureux de ridicule!  De plus, comment ne pas vibrer quand on entend prononcer le fameux "All the world's a stage..." en vrai!  Voir et lire la pièce a donc été un régal! 

Plaisir de lecture: 9,5/10
Voir les commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>