Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Articles avec #romans d'amour et de guimauve... sans vampires! tag

Passionément givrée - Audrey Parily

10 Mars 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Romans d'amour et de guimauve... sans vampires!

Résumé
"Ma vie est une tragédie grecque.  Rien de mois.  Vous pensez que j'exagère?  Eh oui, lisez ce qui suit!

J'ai vingt-six ans et je suis encore aux études.  Études financées par ma mère, qui ne se gêne pas pour me le rappeler.  Pour ajouter à mon stress, je n'ai toujours pas la plus peetite idée de ce que je vais faire de ma vie.  Professionnelle ou autre.  Je vis au Québec depuis un an (ah! c'est vrai, vous l'ignorez, je suis Française).  L'homme que j'aime me fuit.  Je fuis l'homme que j'aime.  Et les conquêtes de mon colocataires défilent sans cesse dans notre appartement, si bien que parfois, j'ai l'impression que vivre dans une gare serait plus reposant. "

Extrait du quatrième de couverture

Commentaire
Je l'avoue d'emblée je ne sais pas quand je publierai ce billet.  En fait, il serait plus juste de dire que je ne sais pas si je publierai ce billet...  Je m'explique!

L'auteure, Audrey Parily, est bloggueuse et virtuellement sympathique en plus.  Son roman sortait le jour de mon anniversaire et je me suis plongée dedans, malgré ma panne de lecture.  Je ne vais pas le démolir, loin de là... mais j'ai des réserves et bizarrement, je me sens mal à l'aise de les exprimer... Donc, je verrai.  Quand et Si!!

(Parenthèse et mise à jour: Après avoir fait lire mon billet à une copine - qui se reconnaître... thanks!), elle me dit que c'est publiable et que ça ne lui enlève pas le goût de lire le livre alors j'y vais pour mon billet!  Je suis toujours très honnête dans mes billets et je trouve toujours ça plus délicat quand il s'agit du livre d'une bloggueuse... même si ça ne devrait pas, je sais!  Et là, je suis dans une phase très "grumpy" par rapport à la lecture alors c'est encore pire!!)

D'abord, je dois dire que j'ai été enthousiasmée par le début du livre!  Je suis même allée jusqu'à me dire "Ca y est, je vais sortir de ma panne de lecture!"  Bon, étant donné que je l'ai lu d'une traire, en un seul après-midi, c'est peut-être un peu ce qui est arrivé... de plus, ma PAL me semble moins vide et dénuée d'intérêt... c'est bon signe!!   Dans cette première partie, on fait la connaissance d'Isa, 26 ans et étudiante, de ses amies, Marie-Anne et Cécile, de son coloc, Maxim et de sa fréquentation du moment, Samuel.  J'ai bien aimé la façon dont l'auteure s'adresse directement à nous, comme si elle nous parlait, avec divers commentaires et petites explications drôles.  Le présent, utilisé tout au long du roman, m'a paru tout à fait approprié étant donné ces apostrophes au lecteur et le ton du roman.  Je me suis attachée à ces personnages, j'ai bien ri à certaines habitudes d'Isa, surtout celle de dialoguer avec elle-même... Elle, elle a une petite voix et moi, deux hémisphères en chicane... ça m'a fait rire! 

De plus, j'ai beaucoup aimé sa vision de Française qui arrive au Québec, avec sa vision toute neuve des Québécois et de leurs petites manies!  Cet oeil porté sur le Québec, ces constatations (l'une d'entre elles, sur l'anglais, m'a fortement rappelé un échange avec Pimpi d'ailleurs!!) de moins en moins extérieures, l'amusement face au parlé québécois (beaucoup, beaucoup plus réalistes que dans mon récent roman de Vargas... les expressions qu'elle choisit sont bel et bien courantes, utilisées et dans le bon sens à part de ça!!  Ca fait du bien!!!)... Bref, ça, ça m'a plu!!!

De même, sa relation avec ses amies et son coloc m'ont beaucoup rejointe... jusqu'au milieu du roman.  J'ai apprécier voir les différentes relations évoluer au gré des événements, les différentes prises de conscience, elle m'a bien fait rire avec ses grandes histoires!  Sauf que bon, j'arrive à mon "mais".  En fait, je pense que ce qui a fini par m'énerver pourra plaire à plusieurs.  Voyez-vous, je ne suis sooooo romantic dans les livres... mais quand même pas mal moins dans la vie.  Pas mal, pas mal moins (pas assez, me disent certains).  Que je sois en couple ou non, je suis rarement centrée sur l'amour.  C'est un plus, un gros plus, mais ce n'est pas la quête de ma vie...  Et un moment donné, ici, ça a pris trop de place pour mon goût.  La quête de tous les personnages, comme s'il n'y avait que ça d'important, comme s'il fallait tout délaisser le reste pour ça.  Bon, je sais que ce n'est pas du tout l'intention de l'auteur mais c'est ce que j'ai ressenti et c'est peut-être parce que je pense autrement que j'ai fini par me lasser...  Beaucoup de réflexions sur l'amour et son importance, sur les relations de l'héroïne, beaucoup d'auto-questionnement et d'auto-analyse...  Oui, c'est normal de se questionner énormément en amour, de douter, je le conçois sauf qu'en ce qui me concerne comme lectruce, ça a été un peu trop.  Mais ça, c'est moi.  De plus, je me serais passée des chapîtres "Dans la tête de Maxim".  L'auteure savait trouver les mots et créer des situations pour nous faire comprendre tout ça sans avoir besoin de le préciser dans ces chapitres...  je préfère toujours une part de mystère!!

Il n'empêche que je l'ai lu très vite et que j'ai trouvé les personnages attachants.  Ce livre est le premier d'une trilogie et la suite "Merveilleusement givrée" sortira... en fait, je ne sais pas quand, mais je le sais qu'elle sortira!!!  Malgré mes quelques réserves, je la lirai certainement.

7/10
Voir les commentaires