Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Articles avec #litterature europe (autre) tag

Le jeu de l'ange - Carlos Ruiz Zafòn

10 Septembre 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (autre)

Présentation de l'éditeur
"Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l'offre inespérée d'un mystérieux éditeur: écrire un livre comme il n'en a jamais existé, "une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d'être tués", en échange d'une fortune et, peut-être, beaucoup plus."

(J'arrête ici la 4e de couverture parce que bon, elle en dit beaucoup trop et nous fait "attendre" quelque chose qui n'arrive que plus tard dans l'histoire)

Commentaire
 De ce livre, j'avais d'abord vu une tonne d'avis négatifs sur la blogosphère anglophone.   Et depuis quelques jours, les billets francophones sont en général peu enthousiastes; j'en ai vu deux de positifs, je crois!!  Je m'attendais donc à une catastrophe mais j'avais tellement aimé "L'ombre du vent" que j'étais prête à lire n'importe quoi de cet auteur!  Quelle ne fut donc pas ma surprise lorsque j'ai été emportée dans cette atmosphère gothique, dans un Barcelone envoûtant.  Et encore plus surprise de voir qu'une journée et demie plus tard, j'avais dévoré ce livre d'une couverture à l'autre!  Je suis bizarre, parfois!

J'ai particulièrement aimé retrouver cette atmosphère mystérieuse, pleine de poussière, de vieux livres, de demeures gothiques, d'ombres noires, de reflets de couteaux et de mystère.   J'aime beaucoup ce genre de prose assez descriptive, qui nous donne l'impression d'observer la scène, derrière un miroir, à l'insu des protagonistes.  Plusieurs ont trouvé ça long, moi j'ai trouvé que ça se lisait toute seule et j'ai été emportée ailleurs, vraiment.  Les images me viennent tellement facilement avec la prose de Zafòn!! 

N'ayant pas lu la 4e de couverture, je ne savais pas du tout où ça s'en allait et je me suis laissée porter par l'histoire, très sombre mais parsemée de touches d'humour.  J'ai beaucoup apprécié les conversations entre David et Isabella, qui est, je le crois, mon personnage préféré.   Cette histoire se déroule avant l'Ombre du vent, qui commence tout de suite après la fin de cette histoire-ci.  David visite le cimetière des livres oubliés en compagnie de son presque père, le libraire Sempere et plusieurs éléments de L'ombre du vent sont présents.  Juste ça, ça a suffi à faire mon bonheur!   L'atmosphère s'en rapproche énormément, d'ailleurs.  J'ai eu l'impression de retourner dans un univers un peu fantastique où j'assistais à un autre épisode d'une même série.   Barcelone est presque un personnage à part entière dans ce roman!  Et la maison également, d'ailleurs.

David voit donc son père mourir sous ses yeux alors qu'il est enfant.  Différent de ce dernier, il se régale des "Grandes espérances" de Dickens et est amoureux depuis toujours de Cristina, la fille du chauffeur d'un ami à qui il doit beaucoup, Don Pedro. Il vieillit et doté d'un réel talent d'écrivain, il rédige une série de romans policiers très populaires mais qui sont loin de ce qu'il voudrait vraiment écrire.  Il est payé un salaire de misère, habite dans une grande maison lugubre mais est exploité par deux éditeurs peu scrupuleux et souffre de violents maux de têtes depuis plusieurs mois.  Apparaît alors un éditeur, Corelli, qui lui propose d'écrire un livre pour lui, pour une somme mirobolante.  À partir de ce moment s'enchaîneront des événements auxquels David, plutôt naïf,  ne comprend rien mais qu'il semble déterminé à éclaircir.  Et c'est dans cette quête que nous le suivrons dans ces pages. 

L'action débute lentement, la première partie étant consacrée à l'adolescence et au début de la carrière de David.  Et quand tout est chamboulé, quand on ne sait plus trop ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, ça m'a passionnée.  Une révélation m'a étonnée mais j'avais pas mal deviné le reste, as usual!!  J'admets que certains trucs sont un peu faciles et que le même scénario revient souvent pour plusieurs personnages.  De plus, j'ai plus ou moins cru en l'histoire d'amour avec Cristina, qui aurait pu être plus touchante...  (bon, j'avoue, cette histoire-là ne m'a pas touchée du tout!)  J'ai eu également du mal à suivre la progression du temps et parfois, ça frôle le "tout ça pour ça"...  mais au final, ce fut une bonne surprise alors que je ne m'attendais à rien.  

Je n'ai pas ressenti le violent coup de coeur que que j'ai eu avec L'ombre du vent mais l'amour de livres et l'atmosphère m'ont réellement charmée! 


Merci à BoB pour l'envoi en partenariat avec les Éditions Robert Laffont.   Le fait qu'ils permettent des envois outre-mer est réellement apprécié!!!

Plaisir de lecture: 8/10
Voir les commentaires
<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>