Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Vampire Academy - 5 - Spirit Bound - Richelle Mead

28 Mai 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature "Young Adult"

Spirit-bound.jpgPrésentation de l'éditeur

"La vie de Rose ne lui appartiendra jamais vraiment.  Elle tente d'échapper à la mort depuis l'accident qui l'a liée pour toujours à sa meilleure amie - Lissa, qu'elle a juré de protéger à tout prix. 

 

Mais Dimitri la poursuit...  jusqu'où peut-elle courir?"

 

Commentaire

Ouf, ça devient un peu difficile d’écrire tous ces billets sur la série. J’ai un peu l’impression de me répéter mais d’un autre côté, je préfère rédiger un billet par volume, pour démêler un peu qu’est-ce qui se passe quand. Call me weird!

 

Tome 5, donc. Cinquième incursion dans ce monde ma foi assez cohérent et suffisamment développé pour garder tout son intérêt au long de la série. Dans ce tome, la société Moroi est mise à rude épreuve et je suis contente qu’on en arrive enfin à ça après les mini-révoltes presque gentilles des autres tomes. C’est définitivement en mouvement, il se passe énormément de choses et on quitte le roman avec encore une fois quelques confirmations mais tout plein de nouvelles problématiques à résoudre. En effet, encore une fois, quelle fin! J’avoue que je n’avais pas vu ça venir, en fait. Je me trouve très très chanceuse de ne pas avoir à attendre plusieurs mois, voire un an avant de connaître la suite et de voir comment nos personnages préférés vont se dépêtrer de tout ça.

 

Mais précisons un peu. Rose est donc de retour à l’Académie et il est temps pour elle de passer les examens finaux qui feront d’elle une Gardienne, une vraie. C’est donc la fin de l’école, le début du réel âge adulte et des décisions qu’il faut réellement assumer. On s’entend que pour notre tête brûlée de Rose, ce n’est pas nécessairement toujours évident. En plus de ça, certains mots reçus semblent confirmer que Dimitri n’a pas dit son dernier mot et qu’entre lui et Rose, ce sera une bataille à la vie, à la mort. Dans ce tome, même si elle sent que Rose a par certains côtés gagné de la maturité, elle tente des choses encore plus impossibles et complètement folles que ce à quoi elle nous avait habitués. C’est que certains mots entendus en Russie, comme de quoi il existerait un moyen de faire quelque chose pour Dimitri n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Les voilà donc pris dans une aventure incroyable… comme d’habitude. Et ce que je peux aimer leurs plans de fous, la Rose-logic et les répliques pince-sans-rire des personnages. Les relations aussi, la loyauté. Bref, une histoire haletante et une Rose complètement reckless sans ses balises habituelles.

 

J’ai beaucoup aimé l’action en abondance dans ce tome. Tout le long, cette fois, vraiment. Les situations ne se traînent pas pendant des lustres et certaines résolutions arrivent beaucoup plus tôt que prévu. On voit un autre côté de certains personnages de la Cour, la famille d’Adrian, notamment et Lissa et Adrian gagnent encore en profondeur. Lissa n’est plus la pauvre petite princesse qui ne sait que se faire défendre par Rose et Adrian est définitivement l’un de mes personnages préférés, avec son côté un peu cocky, négligent et je-m’en-foutiste, qui cache tout de même une grande sensibilité.

 

Et là, je vais pousser mon petit coup de gueule… [bébé-spoilers ahead]. Non mais je comprends que Rose soit dans un état incroyable, qu’elle soit déchirée, qu’elle ait une énorme peine à se voir traitée ainsi et que vu que ça la concerne elle, elle soit totalement aveugle. Mais elle m’énerve à utiliser les gens (comprendre « Adrian ») de cette façon. Pauvre gars, elle lui en fait carrément voir de toutes les couleurs et il est très lucide par rapport à ça. Bref, j’ai à un moment fait de très très gros yeux à Rose parce que bon, j’aurais au moins aimé que cette « alternative » soit exposée au moins un peu sérieusement. Il y aurait eu quelque chose de plus à faire avec ça, vraiment et au lieu de ça, il est super clair que ce n’est qu’une distraction « pratique » passagère. Et ça m’énerve. Bon, voilà, c’est dit, fin du spoiler.

 

Malgré ce petit bémol j’ai encore une fois beaucoup apprécié cette lecture, étant totalement immergée dans cet univers. J’aime ce monde, j’aime ce que l’auteure en fait et j’aime que ça ne se limite pas à une histoire d’amour. Bien entendu, je fais des comparaisons (avec deux trucs en particulier) et je ne devrais peut-être pas mais malgré le côté jeunesse, avec des sentiments très exaltés et qui manquent selon moi un peu de nuances, c’est une série dont je me souviendrai et dont je garderai un bon souvenir.

Partager cet article