Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Un porc-épic dans un sapin - Helaine Becker/Werner Zimmerman

8 Décembre 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Albums jeunesse

porc-epic.jpgUn petit dernier album de Noël (à moins que je ne fasse une nouvelle razzia-albums d'ici le 24 décembre, ce qui serait somme toute étonnant) avant le grand jour.  Celui-ci m'a été vivement conseillé quand j'ai demandé un livre à structures répétitives (oui, je suis redondante, je sais... mais c'est vraiment bien pour les touts petits avec qui je travaille).  S'il répond parfaitement à ce critère, je l'ai plus ou moins utilisé avec mes cocos pour cause de vocabulaire un peu difficile pour leur niveau.  Mais mes neveux ont adoré!

 

L'album est basé sur la chanson "Les douze jours de Noël" (The twelve days of christmas... vous savez, celle qui énumère plein de cadeaux et qui finit toujours par "and a partridge in a pear tree").  Sauf qu'ici, la perdrix est un porc-épic et le poirier un sapin.  Très Noël, quoi!  À chaque page, on ajoute un cadeau... ou deux... ou trois...  Et ici, ce sont des animaux/personnages fortement associée au Canada.  Des caribous, des castors, des Coupe Stanley, des joueurs de Hockey (des Maple Leafs de Toronto, plus exactement, qui veulent désespérément la fameuse coupe)... bref, ça fait très couleur locale.   Les écureuils-balayeurs (comme au curling), les macareux cornemuseurs et surtout les polices montées avec leurs beignes m'ont bien fait rire.  

 

Je l'ai déjà dit, je travaille avec des enfants en difficulté langagière, parfois sévère.  Donc, le vocabulaire de cet album est un peu compliqué (et surtout pas super utile au quotidien... des cornemuseurs, des huskies, des gendarmes) pour eux mais par contre, pour les plus grands ou les enfants qui n'ont pas ces difficultés, il présente des mots moins courants et des adjectifs variés, que la structure répétitive permet de retenir.  Question vocabulaire, je regrette seulement l'amploi du mot "brailleur", qui n'est pas du tout utilisé en ce sens au Québec.  Brailler, ça veut dire pleurer ici.  Mais bon, c'est peut-être juste dans ma région éloignée, je ne voudrais pas parler pour tout le monde!

 

Ceci dit, les images sont vraiment jolies et pleines d'humour.  Il y a toujours du nouveau dans la mise en scène de chaque page (pauvres écureuils!) et certains enfants se sont amusés comme des fous à recompter à chaque fois les personnages pour s'assurer que "le monsieur qui dessine" n'avait pas oublié d'en dessiner un (conclusion : il y a un joueur de hockey dont on ne voit que les doigts et ça a été bien difficile de faire comprendre que les huskies-voleurs-de-beignes n'avaient pas été "oubliés" mais qu'ils étaient en train de sortir de la page... bref, une longue, longue histoire!)  Pour faire compter répétitivement, c'est génialement merveilleux!  De plus, comme ils font toutes sortes d'actions, il y a beaucoup de petites phrases à faire produire avec des verbes variés (manger, courir, attraper, danser, se sauver, voler, jouer, transporter, etc) (et bon, un huskie, ça peut s'appeler un chien hein, si l'enfant est petit!) et plusieurs causes à effet à exploiter dans les images.   

 

Un album que j'ai eu besoin d'explorer un peu plus que d'habitude pour en découvrir les possibilités mais que finalement j'aime beaucoup, surtout pour l'humour et les détails.  En fait, les enfants ont vu tout ça beaucoup plus rapidement que moi et c'est grâce à eux que la magie de cet album a opéré pour moi!  Il faut aussi savoir qu'il existe un coffret avec le petit porc-épic en toutou.  

Je. Le. Veux. :)))

Partager cet article