Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Un nouveau départ pour Winnie - Valerie Thomas /Korky Paul

20 Octobre 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Ces livres pour mon travail...

Winnie-lunettes.jpgJe l'ai dit à quelques reprises déjà, j'aime beaucoup les histoires de Winnie la sorcière.  Bon, Winnie, Pélagie... même combat hein... ce sont les mêmes histoires, la même sorcière...    Et dans cette période pré-Halloween, disons que je sors souvent ces histoires avec mes cretons les plus grands (et ceux qui comprennent assez bien).  Les sorcières, les chats noirs, c'est gagnant!

 

Yep, un autre livre version travail! 98% des gens vont pouvoir passer leur chemin, donc!

 

Dans cette histoire, Winnie a un problème.  Comme souvent, d'ailleurs.  Imaginez-vous que le ciel est surpeuplé!  Et notre pauvre Winnie a collision après collision avec hélicoptères, deltaplanes et châteaux qui passent par là.   Le pauvre Willy trouve ça un peu dur, disons... (yep... dans ces versions, le chat Rodolphe s'appelle Willy... avec les enfants en trouble de langage, imaginez le joyeux mélange et les problèmes de référents que ça peut causer... mais c'est pratique pour travailler la séquence /wi/... mais je m'égare... anyway, je passe mon temps à débaptiser ce pauvre minet dépendant du son à travailler avec le coco en question).    Donc, Abracadabra... transformons le balai en vélo!  Ou en cheval.  Ou en skateboard.

 

Sauf que ça ne va pas tout régler, of course!

 

Cet album est assez simple et répétitif, surtout quand on change un peu le texte.  Il y a moyen de faire varier considérablement le degré de difficulté des inférences dépendant de la façon dont on raconte l'histoire.   Comme souvent avec les histoires de Winnie, il y a une structure narrative réelle (problème, idée, solution qui fonctionne ou pas, finale claire) qu'il est possible d'exploiter avec l'enfant.   Et c'est drôle!  Winnie se met toujours dans des situations impossibles, ses expressions sont comiques et réflètent bien ses sentiments à ce moment précis de l'histoire.  

 

Les illustrations regorgent de petits détails.  Si c'est agréable pour travailler la description, ça peut facilement distraire les moins attentifs des petits cocos, qu'il faut guider dans leur exploration de l'image.   Mais pour parler d'araignées, de crapauds, de chats noirs, de balais volants, de baguettes magiques et de sorcières, ça fait numéro 1. 

 

Une série à laquelle j'adhère définitivement.  Pas pour tous les cocos, avec une lecture adaptée (genre que je saute souvent quelques tentatives ratées de notre pauvre sorcière car ce serait trop long)... mais j'aime!  Je voulais d'ailleurs vous en présenter un autre pour ce mois Halloweenesque.  Si j'ai deux minutes!

Partager cet article