Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Un ange cornu avec des ailes de tôle - Michel Tremblay

22 Septembre 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature québécoise

Ange-cornu.jpgcoup-de-coeur.gifPrésentation de l'éditeur

"Dans le Montréal populaire des années cinquante, Michel Tremblay, par la magie des mots et le jeu des signes, découvrait qu'au fond des livres bat le coeur du monde.  Dans la compagnie de Saint-Exupéry, Eschyle, Jules Verne, Victor Hugo, Gabrielle roy ou Hergé, il entrait en littérature - avec la complicité de sa mère, cette Rhéauna aux reparties si savoureuses qui allait devenir la grosse femme des Chroniques du Plateau-Mont-Royal.

 

Un ange cornu avec des ailes de tôle prolonge et amplifie, à travers la mémoire, un véritable chant d'amour à l'unique passion d'une vie: les livres."

 

Commentaire

OMG, quelle expérience de lecture que ce roman.  Comme plusieurs, je suis une grande amoureuse des livres.  Ils m'ont toujours bercée depuis que j'ai décidé - à l'âge vénérable de 3 ans - d'apprendre à lire avec mes histoires favorites.  Allez savoir pourquoi, ça a fonctionné, et je n'ai jamais cessé d'aimer lire depuis.  Bon, je sais, elle n'est pas originale, mon histoire.  Mais j'aime toujours entendre les histoires d'amour des autres avec la lecture.  Du coup, un livre COMPLET sur l'éveil à la littérature, c'était fait pour moi.  Complètement et totalement.

 

Ce sont des récits, de la non fiction.  Et à travers ses récits, chacun titré d'un auteur et d'un livre, on découvre un enfant qui grandit, qui se découvre avec tout ce que ça implique de doutes et d'incertitudes, le tout dans le Montréal ouvrier des années 50-60.  Entre les interdits, la sempiternelle culpabilité causée par la morale judéo-chrétienne, les règlements et les découvertes, on assiste émerveillés à l'ouverture de tout un univers pour Tremblay à chaque fois qu'il ouvre un livre.  Avec sa plume à la fois simple, fluide et bien de chez nous, il nous fait ressentir ses grandes émotions dans les récits d'aventure de son enfance, ses émerveillements devant une plume.  Et surtout, surtout, il me fait revivre à nouveau nos émois à nous, lecteurs, quand nous sommes tombés dans la marmite de la lecture. 

 

Car j'ai moi aussi ressenti une joie irrépressible à l'ouverture d'un nouveau livre.  J'ai eu envie de mordre des romans parce que je les aimais trop.  J'ai été ébahie devant des phrases magnifiques, des mots qui m'ont laissée sans voix.  J'ai été muette d'émotion devant certains romans qui étaient juste "trop".  J'ai fouiné des heures durant dans un dictionnaire, juste pour le plaisir des mots.   Je me suis créé un petit monde à moi dans la fiction, malgré les "tu lis trop" et les "vis donc au lieu de lire" de certains de mes amis.  Avec les livres, j'ai grandi.  J'ai vu que "ça", les momts plus beaux que tout, c'était possible.   Et j'ai revécu ces moments magiques avec l'enfant qu'a été Tremblay. 

 

Bien entendu, on retrouve dans ces récits les fondements des Chroniques, les personnages, la vie que nous connaissons dans cette série.  Et ça ajoute encore un petit piquant de plus.  Mais en gros, j'ai adoré.  Coup de coeur pour moi.  Qui m'a donné envie de lire et lire encore, envie de retrouver mon âme d'enfant devant les livres et les histoires.  À mettre dans les mains de tous les LCA!

 

Pour le mois québécois et le projet non-fiction de Flo!

 

Québec en septembre 3

Partager cet article