Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Tout plein de câlins - Robert Munsch/Michael Martchenko

27 Mars 2014 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Ces livres pour mon travail...

tout-plein-de-calins.jpgDisons-le d'emblée, je n'aime pas tout du duo Munsch/Martchenko, même si j'ai mes chouchous (j'adore Adèle et sa queue de cheval, par exemple).  C'est toujours un choix risqué pour moi.   Encore une fois, je ne suis pas une grande fan des dessins, mais pour cet album en particulier, ça a fonctionné avec moi.  Ou, surtout, pour l'orthophoniste en moi!

 

C'est donc un album cartonné très court, pour les petits.  L'histoire est bien simple.  Théa est fâchée contre maman et elle décide d'aller prendre l'air, emmenant son petit frère Théo avec elle.   Sauf que bon... problème, Théo veut un câlin.  Et que les câlins de Théa ne font pas son bonheur!  Il va donc falloir trouver une solution.  

 

Ce court album tout simple, avec un thème qui rejoint bien les enfants m'a servi à tout plein de choses depuis son arrivée chez moi.  J'ai pu travailler la structure narrative (problème, tentatives de solution, multiples échecs et réussite finale) parce que les éléments sont évidents et que c'est simple comme tout, avec une structure presque répétitive en plus.  Du coup, mes petits amis peuvent facilement réussir à se souvenir du récit sans se limiter à une simple séquence de faits.   

 

Finalement, il y a plein d'adjectifs (gluant, piquant, puant) qui sont répétés plus d'une fois et qui me permettent  'élaborer un peu plus (je vous passerai la description d'une rencontre avec un coco qui a impliqué des sculptures dans la "goo" (gluant et yaaark... quand on a des défenses tactyles comme moi, c'est l'enfer!) et où le dit coco m'a montré que son nez était plein de "gluant" aussi... bon, il avait compris, c'est déjà ça!).   

 

Bref, si ce n'est pas un album Wow pour l'adulte, je peux dire que les cretons ont trouvé ça hi-la-rant et que pour travailler les "pourquoi" répétitifs, ça fonctionne à merveille.   Il va rester au travail, celui-là!  Et être souvent utilisé!

Partager cet article