Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Top Ten Tuesday - 33 - Ces livres que tout le monde a aimés... sauf moi!

31 Janvier 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Top Ten Tuesday

Top Ten Tuesday 2

Idée originale chez The broke and the bookish, repris en français chez Iani.

 

J'avoue que je n'étais pas super inspirée pour ce thème.  Je suis même certaine de ne pas arriver à 10 romans.  En fait, c'est assez simple, je suis super bon public.  Trop, disent certains.  Mais il y a une raison pour ça.  Un copain m'a déjà dit que quand j'ouvre un livre "I'm determined to be pleased".  Je VEUX aimer ça.  Sauf que dans cet état d'esprit, je me permets souvent de voir les faiblesses d'un roman... mais d'aimer quand même.  Comme si je me permettais de passer outre les répétitions, les personnages prévisibles, les intrigues cousues de fil ou les tics d'écriture pour vivre une histoire, tout simplement.   Alors bon, du coup, sans tout aimer (je choisis beaucoup mieux qu'avant mes romans... j'ai de moins en moins de déceptions), je déteste rarement un truc. 

 

Allons-y donc pour les romans que presque tout le monde a aimé... sauf moi.

 

accro-du-shopping.jpg

1.  Confessions d'une accro du shopping - Sophie Kinsella

Ok, j'avoue tout, j'ai été INCAPABLE de le terminer.  Pourtant, plein de copines ne juraient que par ça.  Pour ma part, après plein de pages où la fille veut 1) Un homme 2) De l'argent, beaucoup beaucoup d'argent, je n'en pouvais plus.  Je déteste entendre parler d'argent et de combines pour avoir de l'argent.  Bref, tout le monde a ri comme des fous, moi j'ai failli garrocher le livre au bout de mes bras.  Seules les lettres de son banquier m'ont fait un peu rire...

 

majeste-des-mouches.jpg

2.  Sa majesté des mouches - William Golding

Un classique jeunesse, à ce qu'il paraît.  Moi j'ai trouvé ça pénible.  Peut-être l'ai-je lu dans une mauvaise période.  Probablement.  Mais tant de cruauté m'a rebutée.  Même si je sais bien que les enfants peuvent être souvent très cruels.  Du coup, je ne peux pas lire ça. 

 

passage.gif

3.  Le passage - Louis Sachar

Il y avait une ambiance de désert et de Far West... tout pour me plaire.  Au lieu de ça, je me suis ennuyée comme pas possible dans ces trous.  Même l'histoire d'ancêtres m'a paru sortir d'une boîte à surprises (même si en fait, non, quand j'y pense, c'est plutôt bien construit) et je n'ai strictement pas vu l'intérêt.  Mais des tas de petits garçons adorent ainsi que leurs profs et leurs parents.  Pas moi. 

 

libraire.jpg

4.  Le libraire - Gérard Bessette

Un classique québécois.  J'espérais entendre parler livres, être dans une bibliothèque poussiéreuse et mystérieuse... au lieu de ça, j'ai eu tout autre chose.  Qui ne correspondait visiblement pas à mes attentes.  Ennui profond, encore une fois.  Oui, je sais, c'est mal. Mes Amis qui Savent Lire me disent que c'est un chef d'oeuvre. Il faudrait probablement que je le relise d'ailleurs... juste pour voir si j'aimerais davantage maintenant que mes attentes sont plus réalistes. 

 

Cinderella-society.jpg

5.  The Cinderella Society - Kay Cassidy

J'avais lu plein de super billets sur la blogo anglophone... et le moins qu'on puisse dire c'est que je n'ai pas accroché.  On me parlait de Girl Power et moi j'ai trouvé que c'était goody-goody power.  J'ai trouvé ça cliché, j'ai trouvé que c'était un livre de croissance personnelle déguisé en roman, j'ai trouvé qu'on me faisait la morale et surtout, j'ai trouvé ça complètement débile.  Genre "nous on t'aime, tu es géniale, nous t'acceptons, il n'y a qu'à te trouver ton "signature style" et tout le monde va t'aimer"... quand les filles la connaissent depuis deux grosses heures.  Yep, son moi profond est certainement ressorti... Bref, pas aimé.  Voilà, c'est dit. 

 

valse-lente.jpg

6.  La valse lente des tortues - Katherine Pancol

Encore une fois, j'ai peur, là.  Vous savez quoi?  Joséphine, le personnage principal, m'a tellement, mais TELLEMENT énervée avec ses "je fais pitié et tout le monde il est méchant avec moi" que je lui aurais botté le derrière.  Ajoutez à ça une histoire d'Einstein qui sort de nulle part et une fausse intrigue policière... bref, c'est parti dans tous les sens et j'ai été profondément agacée.  J'ai dit que je n'aimais pas les héroïnes qui se plaignaient tout le temps et qui faisaient tout le temps leur victime?

 

jumelles-highgate.jpg

7.  Les jumelles de Highgate - Audrey Niffeneger

Un roman qui commençait bien... un cimetière, Londres... pour finalement partir complètement en vrille avec un fantôme désagréable et une finale qui m'a vraiment agacée.  Le livre A volé à travers une chambre d'hôtel à certains moments donnés.  J'ai espéré tout le long que l'auteur ne fasse pas ÇA... et oui, voilà, c'était tout à fait ça.. PFFFFF.  Pour moi, la meilleure chose dans ce livre c'est qu'ils disent que David Tennant est sexy en Doctor Who.  Ceci dit, je me sens un peu seule parce que tous les billets sont positifs.

 

orphelins-baudelaire.jpg

8.  Les aventures des orphelins Baudelaire - Lemony Snickett

Ok, j'ai déjà dit que je n'aimais pas les personnages qui s'érigeaient en victime.  Ben autre aveu, je n'aime pas les "suites de malheurs" et les "adultes dont le but principal et implacable dans la vie est d'emmerder des enfants".   Non mais vous n'avez pas plus intéressant à faire? Vous direz que j'ai aimé Oliver Twist, dans le genre... sauf que bon, c'est Charlie... et vous verrez aussi qu'à cause de ça, j'ai beaucoup moins aimé que ses autres romans.  Du coup, les orphelins Baudelaire, je n'ai juste pas pu.  C'est un malheur après l'autre, ça ne finit jamais.  Pourtant, les bons mots du bébé me font mourir de rire... mais j'ai trouvé un site qui les cite tous... ça m'a évité les malheurs à n'en plus finir et les orphelins qui font pitié...  Sur ce coup aussi je me sens un peu seule. 

 

ballet-shoes.JPG

9. Ballet Shoes - Noel Streatfeild

Celui-là, c'est une déception parce que bon, c'est Kathleen Kelly, la super libraire dans You've Got Mail qui me l'avait conseillé (spécialement à moi, hein... en même temps qu'aux milliers d'autres amateurs de comédies romantiques) et que finalement, je me suis ennuyée au possible.  Sincèrement,  le salaire relatif d'enfants qui travaillent à Londres m'intéresse ma foi fort peu.  Et encore une fois, on parlait plus d'argent que de ballet... du coup, j'hésite à lire "White Boots" du même auteur, dans ma pile...  Mais je vais retourner voir You've got mail, tiens!

 

ete-prodigue.jpeg

10. Un été prodigue - Barbara Kingsolver

L'un des points où Fashion (je ne lui pardonne toujours pas ce qu'elle m'a fait aujourd'hui... pfffff) et moi divergeons.  Ok, je n'ai pas détesté, je n'ai pas piétiné mon roman, ni rien.  Je n'ai aimé qu'une partie sur trois de ce roman et tout le monde s'extasiait pendant le club de lecture pour lequel je l'ai lu.  J'ai eu l'impression d'une leçon de morale sur l'environnement.  Du coup, fini, je cesse de collaborer.  J'ai déjà dit que j'étais super opposante??

 

 

Oups.

J'en ai 10.  Faut croire que j'ai quand même un petit côté bougonneuse bien développé!

 

Je pourrais aussi en dire long sur les livres que j'ai "moins" aimé que tout le monde... Que ce soit Aurélie Laflamme (il FAUT que je réessaie le tome 2 d'ailleurs) ou la fin de Vampire Academy... ou celle de la trilogie de Jenny Han... (oui, je pense que j'ai du mal avec les finales... surtout quand je trouve ça trop "facile")...  mais je vais m'arrêter là parce que dans quelques minutes, pour les lecteurs français, ce ne sera plus jeudi et je ne serai donc plus légitime!  Et celles qui disent que j'ai perdu depuis longtemps mon statut de blogueuses légitimes ont le droit de rire! 

 

La semaine prochaine, le thème est le premier TTT que j'ai fait, il y a plus d'un an... je vous redonnerai le lien... et je me trouverai un thème un peu bizarre à moi de moi!

 

Et vous, quelles sont vos grosses déceptions "parce que tout le monde a aimé"?

Partager cet article