Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Top Ten Tuesday - 24 - Les auteurs qui prennent le plus de place dans notre bibliothèque

1 Novembre 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Top Ten Tuesday

Top Ten Tuesday 2

At The broke and The bookish!

 

Et en français officiellement chez Iani depuis quelques semaines.  J'avoue, cette semaine, je suis le thème français par pure paresse intellectuelle.  Je n'ai pas le temps - ou la volonté... faites votre choix - de faire le tour pour voir quels livres ont suscité les plus grosses réactions chez moi (et en plus, c'est trop varié, je n'arrive pas à faire un billet qui se tient... quoique bon, vous pourrez vous demander "depuis quand ses billets se tiennent, elle?"... et vous auriez bien raison) et tant qu'à piger dans les ancient thèmes, pourquoi pas faire celui en français.  

 

Du coup, les auteurs qui prennent le plus de place dans ma bibliothèque. 

 

Au départ, j'avais limite renoncé, en me disant que ce serait encore une énième liste de mes auteurs préférés, ce que j'ai déjà fait dans d'autres tops et dans une tonne de tags.   Sauf qu'à bien y penser... j'ai de drôles de choses dans ma bibliothèque.  Et comme j'assume ma non-légitimité et ma bizarrerie, j'ose!

 

1.  Charles Dickens

Ben quoi... je ne pouvais pas ne pas vous parler de mon Charlie, hein!  J'ai lu plusieurs de ses romans et j'ai comme 3 biographies (dont celle d'Ackroyd, qui prend une demi-tablette à elle toute seule).  En plus, ils sont gros, ses livres.  Ils prennent tout plein de place, voilà.  Mais il m'en manque encore... je ne désespère pas qu'un jour, il prenne encore plus de place.

 

2.  Jane Austen

Ben voyons, direz-vous.  Elle n'a écrit que 6 romans et quelques trucs de jeunesse... comment elle peut prendre beaucoup de place?  Vous oubliez un truc horriblement tentateur pour la consommatrice que je suis: LES DÉRIVÉS.  J'adore les Austeneries, les dérivés de P&P, les réécritures du point de vue de Darcy (au moins 5 livres faits comme ça dans ma biblio), les suites (plusieurs), les "et si ça s'était passé comme ça au lieu de comme ça" (j'ai cessé de compter), les réécritures modernes, les adaptations libres, un livre dont vous êtes l'héroïne...  Et ça, ce n'est que pour P&P.  J'ai des réécritures de Persuasion aussi et je crois que j'ai quelques variations sur Emma et sur S&S... en quelque part.  Bref, oui, Jane prend beaucoup, beaucoup de place.   Et en plus, je bougonne presque chaque fois hein.  Je me plains, je ronchonne... mais je lis quand même.  Tous ceux que je peux trouver.  Je suis indécrottable, je sais.

 

3.  Shakespeare

Encore une autre de mes obsessions.  L'histoire avec Will (yep, on est intimes ;) ) c'est qu'au départ, j'avais du mal avec l'anglais élisabéthain.  Donc, j'avais une version anglais élisabéthain et une version française.  Ensuite, j'ai découvert les versions bilingues.  Ensuite, j'ai découvert les versions No Fear... et les Cliffnotes.  Donc, je dois avoir chaque pièce en au moins 4 exemplaires.  Croyez-moi, ça prend de la place.  Beaucoup de place.

 

4.  Janet Evanovich

Parce que j'ai tous les Stephanie Plum (sauf le tome 17... en plus de tous les avoir, il me les faut tous dans la même édition... yep, psychorigide je suis) et les between the numbers.  Et que j'ai pluuusieurs romance novels aussi.  Bon, je commence à en avoir marre un peu des répétitions mais c'est plus fort que moi, il me les faut.  Je bougonne devant les tergiversations de Stéphanie et soudain, il y a une scène hilarante qui me fait perdre toute crédibilité et qui suscite des éclats de rire impossibles... et je me dis que juste pour ça, pour rire à une bonne blague complètement stupide et pour avoir des images incroyables dans la tête, ça vaut le coup.  Et disons que les couvertures en anglais... on les voit de loin dans la biblio.  Impossible de les manquer!

 

5.  J.K. Rowling. 

Vous ne voulez même pas savoir dans combien d'édition j'ai Harry.  En français (pour prêter aux jeunes, dans le temps, avant que tout le monde ait lu), en anglais, dans l'édition adulte ET dans l'édition enfant (ça faisait pas de classe dans ma biblio, les couvertures différentes).  J'ai aussi une version en espagnol,  et une autre en latin.  À préciser, je ne parle pas espagnol.  Et je doute que la seule phrase que je connais (una cerveza por favor) puisse me servir ici.  Et mon latin date de mon secondaire et même si j'étais quand même top dans le temps, j'en ai un peu reperdu.  Et le vocabulaire a légèrement changé.  Je me suis rendue page 9.  Mais un jour, je m'y remettrai.  C'est beau l'espoir. 

 

6.  Anne Rice

Après avoir eu un MÉGA coup de coeur pour la saga des sorcières Mayfair ado, j'ai décidé de tout acheter Anne Rice.  J'en ai donc une tablette pleine.  Bon, j'ai un peu déchanté hein... parce que son trip très religieux, je n'adhère pas vraiment.  Mais disons que j'ai mis beaucoup, beaucoup de temps à comprendre que non, ce n'était pas un buzz qui durerait 2-3 romans.  Mais tout de même, les sorcières, et les trois premiers des vampires... ils valent le coup!

 

7.  Francine Pascal

Oui, vous pouvez rire.  J'ai déjà raconté ça 1000 fois, je pense, mais bon, comme je ne crois pas que mes radotages soient inoubliables, je peux le redire encore...  Il était une fois l'époque où j'avais 14 ans.  J'étais une terreur, à 14 ans, je vous le jure.  Rien qu'à penser à ce que j'ai fait subir à ma pauvre mère, j'aurais le goût de me cacher en dessous de la table.  Donc, moi, 14 ans.  Un coup TERRIBLE de la part de mes parents: 3 semaines en Floride loin de mes amis et de mon copain du moment.  Non mais... j'étais in-sul-tée.  Du coup, après avoir boudé pendant plusieurs jours, on a vu des petits romans de la série sweet valley high dans un dépanneur.  Ma mère, en ayant par dessus la tête de son ado malavenante décide de lui en acheter quelques uns...  ce qui s'est transformé, à la fin, en une quantité IMPRESSIONNANTE de romans SVH.  Je lisais encore plus vite dans le temps...et vraiment, ça se lit en une heure, ces machins-là.  Vous ne voulez même pas savoir le nombre de livre que j'ai ramenés.  Une chance, on avait pas à prendre l'avion.  Ensuite, dans un trip "teenage revival", j'ai acheté, pour la modique somme de 20$, sur ebay, la collection complète de SVH - Senior Year.  Et je les ai lus.  Et je n'avais pas 14 ans.  Et la vendeuse avait mis un tas de junior high, de Elizabeth... bref, j'en ai en tout à peu près 200.  Toutes collections confondues.  Ca a beau être petit, ça prend de la place.

 

8.  Weiss et Hickman

Vous connaissez Dragonlance?  Bon, parce que ma manie de tomber amoureuse de personnages de romans ne date pas d'hier, je suis jadis tombée en amour avec Raistlin, le mage noir de la série Dragonlance.  Et même si c'était de moins en moins bien, et même si on ne le voyait presque plus... je les achetais quand même hein.  Parce que voyez-vous... j'espérais!  J'ai cessé de les acheter depuis les dernières années... mais j'en ai un c... de paquet.  Bilinguement, en plus. 

 

9.  Danielle Steel

Là, je plaide non coupable.  C'est la faute de maman.  Quand j'étais petite, le nouveau Danielle Steel, c'était toujours THE idée de cadeau de Noël pour maman.  Donc, elle les a tous en français.  Puis, il y a quelques années, ma chère maman a décidé de se mettre à l'anglais.  Qu'a-t-elle choisi pour apprendre?  Danielle, of course.  Donc, elle les a en anglais.  Et que font les mamans de LCA quand elles ont lu leurs livres?  Elles les stockent dans la bibliothèque de la dite fille-LCA, qui ne résiste pas, hein.  Bon, je ris, mais j'en ai quand même un "préféré".  Défense de vous moquer.

 

10.  Madame Harlequin

Ça aussi je l'ai déjà raconté tout plein de fois (je devrais arrêter de raconter ma vie... je suis une vieille blogueuse radoteuse, voilà... je blogue depuis trop longtemps, je n'ai plus rien de neuf à raconter).  Ma grand-mère, adorait les Harlequin.  Chaque début de mois, elle allait acheter la nouvelle batch à la tabagie en face de chez nous.  Ma grand-mère habitait avec nous.  J'ai récupéré beaucoup de choses de ma grand-mère parce que je ne peux rien jeter de ce qui était à grand-mère... call me crazy.  J'ai donc plus de 1000 Harlequin dispersés un peu partout.  Dont le numéro 1 de la vieille série, la première.  Et oui, j'ai encore une fois un préféré.  Et je n'ai même pas honte!

 

Voilà! 

J'ai encore réussi à écrire un roman.  JAMAIS je n'apprendrai à faire court.  Une chance que je n'écrirai jamais autre chose que des articles de blog hein!

 

Et bon, parce que impossible de faire sans... je préciserai que mes bibliothèques sont aussi très largement occupées par un certain Docteur (qui est à moi, je le rappelle, même si certaines sont sur une liste d'attente d'emprunt très sélect.  Même que certaines le veulent en smoking... pffff, les exigences!) qui est en version livre (j'ai tout plein de Doctor Books, d'albums sur la série, d'albums photo, de livres sur l'historique, de comics) mais aussi en version "sur deux pattes" lego ou bonhomme, accompagné de Daleks, de Tardis en plusieurs tailles (je pourrais jouer à "gros/moyen/petit" avec mes Tardis... et j'aurais même moyen-gros et moyen-petit), de pins, de magnets, de sacs à son effigie, de tasses... Bref, il prend aussi beaucoup, beaucoup de place dans mes tablettes.  Mais ce n'est pas un auteur.  Donc bon, je ne l'ai pas officiellement entré dans la liste. 

 

Et voilà, je suis encore en train d'écrire... pffff... aucun auto-contrôle, je vous dis!

 

Et vous, quels auteurs occupent le plus vos tablettes?

Partager cet article