Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The secret of Chimneys (Le secret de Chimneys) - Agatha Christie

30 Août 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

Secret-of-chimneys.jpgPrésentation de l'éditeur (mal traduite par moi)

"Anthony Cade n'aurait jamais cru qu'en rendant un service à un ami, il serait placé au centre d'une mortelle conspiration.  Emmêlé dans une toile d'intrigues, il commence à réaliser que la simple faveur qu'il rend le place dans une position très dangereuse. 

 

Alors que les péripéties se produisent, les forces combinées de Scotland Yard et de la Sûreté Française convergent graduellement vers Chimneys, une étonnante résidence de campagne qui cache un étonnant secret."

 

Commentaire

J'aime Agatha Christie. Et si j'ai manqué le 2e rendez-vous de notre trip entre copines "The Unicorn and the wasp" (qui, je le rappelle, consistait à lire dans un an tous les romans d'Agatha Christie mentionnés dans l'épisode la concernant dans la série Doctor Who - saison 4... with David), c'est que j'ai déjà parlé de "L'homme au complet marron" et que même si je radote, il y a quand même des limites.  J'ai juste rajouté le logo et le lien avec l'épisode dans mon vieux billet.  Call me paresseuse.

 

Le secret de Chimneys s'inscrit comme "L'homme au complet marron" ou "Rendez-vous à Badgad".   Cette fois, nous sommes en Angleterre, il y a quand même un peu de ce huis clos qu'on rencontre souvent (de mémoire hein... je réalise que j'ai presque tout oublié) mais l'histoire commence en Afrique, quand Anthony Cade, qui n'aime pas particulièrement l'idée d'un boulot à long terme, accepte de donner un coup de main à son ami Jimmy McGrath, qui s'est vu remettre le manuscrit des mémoires d'un dirigeant politique d'Herzoslovaquie (pays imaginaire dont les patronymes semblent bouder les voyelles), le comte Stylptitch.  Il doit le remettre à des éditeurs contre une partie de la somme de 1000 livres que le défunt comte a promis à McGrath.  Et bon, tant qu'à faire, pourquoi ne pas se servir du messager pour redonner des lettres à une certaine Virginia Revel, qu'on semble faire chanter pour une obscure histoire d'amour illicite?

 

D'emblée, j'ai craqué pour les deux personnages principaux, ainsi que pour certains personnages secondaires.  Je ne préciserai pas lesquels pour ne pas spoiler, mais plusieurs d'entre eux reviennent dans d'autres romans - dont je me souviens, cette fois - et j'étais RA-VIE de les voir là.  Les héros sont intelligents, intrépides et surtout très très drôles.  Je crois que l'humour est l'une des choses que je préfère dans les romans d'Agatha Christie, avec cette atmosphère so british qui ressort même quand ils sont à l'autre bout du monde.  Les réflexions des personnages, leurs motifs... dans ce roman, ils sont vraiment bourrés d'humour.  L'histoire est abracadabrante, pleine de coïncidences incroyables, de coups de théâtre, d'espions, de personnages hauts en couleurs et les fils s'emmêlent autour d'une bizarre aventure impliquant des vieux politiciens secrets, leurs mémoires, un prince et un diamant.  Je ne pouvais m'empêcher de pouffer à chaque fois que le comte Lollypop (je prends le truc de Cade, hein... écrire ce nom, c'est pas humain) parle, avec le verbe à la fin.  C'est terrible, je suis dans un roman d'Agatha Christie et je m'imagine Yoda.  Ou son ancêtre.  Limite que je le visualisais vert avec des longues oreilles.  Bien entendu, on pourrait dire que c'est invraisemblable.  Mais of course, que c'est invraisemblable.  Et c'est pour ça que j'aime tant. 

 

Et après cette lecture, j'ai terriblement envie d'aller en Angleterre et de me balader dans de vieux manoirs anglais pleins de passages secrets, de jardins et de secrets.  J'aurais bien aimé être une héroïne d'Agatha Christie, tiens.  Une qui finit bien. 

 

Le prochain en liste?  Le meurtre de Roger Ackroyd.  Que je n'ai jamais lu mais dont j'ai deviné la fin à la lecture d'un billet récemment.  Bon, personne ne veut me confirmer que j'ai deviné la fin mais pas besoin hein... je suis certaine! 

 

Logo-Unicorn-and-the-Wasp.jpg

Parce qu'une partie de l'intrigue de l'épisode, celle qui implique un vol, est inspirée de ce roman.

 

Le billet de Fashion, qui a lu le même que moi.  Ceux d'Isil, de Pimpi et de Yueyin, qui ont lu le maillon précédent du challenge, "L'homme au complet marron"

Partager cet article