Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The secret diary of Adrian Mole - aged 13 3/4 - Sue Townsend

26 Mai 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature jeunesse

adrian-mole.jpgPrésentation de l'éditeur (traduction perso... et mauvaise, par définition!)

"Samedi, 25 janvier


10h00  Je suis malade d'inquiétude, trop faible pour écrire.  Personne n'a remarqué que je n'ai pas mangé mon petit déjeuner.

14h00  Peut-être que si je deviens célèbre et que mon journal est découvert, les gens comprendront les tourments d'être un intellectuel encore non découvert et d'avoir 13 ans 3/4.

18h00 Pandora!  Mon amour perdu!  Maintenant, je ne pourrai jamais toucher tes cheveux couleur de mélasse!  (Bien que mon stylo bleu soit toujours à ta disposition).


Commentaire

My God, c'est hilarant, ce truc!  Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri, je l'avoue!  J'ai presque failli m'étouffer à quelques reprises tellement les réflexions d'Adrian Mole me déconcertaient et me faisaient éclater de rire!  J'adore l'humour british, un peu pince sans-rire et la candeur d'Adrian est hilarante.  Ok, la naïveté.  L'énorme naïveté!  Adrian ne voit absolument pas ce qui lui pend au bout du nez et ses interprétations, ses grandes joies, ses colères... tout est à mourir de rire quand on connaît le contexte! 


Adrian a donc 13 ans et 3/4.  Il est gentil et naïf, ce qui fait delui bien entendu la cible de certains moins gentils et moins naïfs mais il prend ça disons... du bon côté!  Bien entendu, comme tout bon ado, il a de grands états d'âme et il se croit poète et intellectuel à part de ça, ce qui nous donne droit à des envolées lyriques très comiques et à des déductions ma foi... inattendues. 


J'ai beaucoup aimé cet adolescent qui vit son premier amour avec Pandora-qui-aime-faire-des-manifestations et j'ai aussi apprécié ce retour en arrière dans un monde où on proteste pour une histoire de couleurs de bas, où on s'indigne contre l'autorité, où l'on se croit manifestement la personne la plus incomprise de la terre et où on est tellement fier de s'opposer un peu, de grandir un peu.  Adrian est une machine à gaffe (il me concurrence terriblement, en fait... bon, ok, c'est un personnage de livre... mais ça doit quand même compter un peu, non?) et la façon très terre à terre et fataliste avec laquelle il raconte ses incroyables aventures est vraiment à mourir de rire.

 

Adrian a une façon d'écrire très très ado et même si le roman a été écrit - et se passe- au début des années 80 et que, logiquement, il n'y a pas de mails, de skype ou de cellulaires, ça a quand même bien vieilli et ça a un petit côté rétro qui ne me déplaît pas!  Bon, le fait que je connaisse les références aide légèrement hein.  (Le premier qui dit que c'est normal parce que je suis vieille se fera faire des gros yeux.  De très gros yeux! ) 


Et ah oui, j'oubliais... je vous ai dit que c'était drôle?  Juste au cas où j'aurais oublié, je le confirme!!!


Un gros merci à Kikine, qui m'a offert ce livre dans le cadre du swap Happy Face, dont le billet n'est pas publié encore, par contre!!  À voir le 7 juin pour cette aventure... et une idée de toutes les gâteries que j'ai eues!!!

 

LireEnVoMini.jpg

Partager cet article