Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The other side of the story - Marian Keyes

24 Août 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

other-side-of-the-story.jpgPrésentation de l'éditeur

"L'AGENT

Jojo, une agente littéraire montante et qui vole dans les hautes sphères, vient tout juste de commettre une petite erreur: elle est tombée dans le lit de son patron marié, Mark...

 

L'AUTEUR

La cliente gentille et douce de Jojo, Lily, a publié un premier roman qui fait fureur.  Elle et son homme Anton célèbrent en dépensant l'avance pour son second livre.  Ensuite, il y a le syndrome de la page blanche...

 

L'INCONNUE

Gemma était a meilleure amie de Lily - jusqu'à ce que Lily lui "vole" Anton.  Présentement, elle écrit sa propre histoire - drôle et douloureuse - quand le requin-Jojo tombe dessus.

 

Trois femmes espérant et ayant parfois réellement besoin de réussir dans le monde de l'édition.  Mais est-ce que quelqu'un eur a déjà dit qu'il y avait toujours un autre côté à l'histoire?"

 

Commentaire

C'est Pimpi qui m'a offert ce roman pour mon anniversaire, en me disant que Marian Keyes, c'était de la chick litt mais pas de la guimauve. Et après lecture, je dois dire qu'elle a bien raison.  Même que ça m'a surprise à un moment donné... mais attendez, je m'explique. 

 

Le roman commence avec l'histoire Gemma.  Ses parents viennent de se séparer, c'est la catastrophe nucléaire.  Elle doit composer avec une mère qui perd complètement les pédales, un père qui s'en fout... et une ex-meilleure-amie-qui-lui-a-piqué-son-Grand-Amour Lily qui vient de publier un roman.   Gemma est en colère, pas toujours de bonne foi (ok, disons plutôt "souvent de mauvaise foi" et on a ici tous les codes du roman de chick litt... c'est drôle, léger, rempli de situations rocambolesques. 

 

Puis, on arrive page 92 et là, pouf, changement total de personnage.  On a affaire à Jojo, agent littéraire très carriériste, qui tombe sur une pépite, un roman d'un certain Nathan Fray.  On a droit à toute une histoire d'enchères et à une entrée fracassante dans le monde de l'édition.  Et là, j'ai eu peur.  Parce que bon, ce qui concerne l'édition m'intéresse... mais parler de compétition, de gros sous... c'est pour moi un total turn off.  À chaque fois.     Mais quand même, la plume de Marian Keyes est agréable, drôle.  Assez pour que 120 pages de Jojo qui compétitionne avec un autre agent-vedette-aux-cheveux-gras ne me semblent qu'un peu longues. 

 

Et ensuite, vient Lily.  L'ex meilleure amie et cliente de Jojo.  Là, on commence à voir les liens entre les histoires, on comprend que oui, c'est un roman sentimental, un roman "de filles" mais aussi un roman sur le milieu du livre, ses dessous... tout ce qu'il y a derrière l'histoire qu'on lit, quoi.   Comme je ne connais rien au milieu, je n'ai aucune idée du réalisme du truc... mais à partir de ce moment, j'ai carrément dévoré.  Jusqu'à 3h du matin, oui.  Bravo à moi, n'est-ce pas.  Au moins, je ne travaillais pas le lendemain, c'est toujours ça de gagné.

 

On nage donc dans ce milieu-là, celui où les idées deviennent des vrais livres en papier.  Le roman a été publié en 2004, il est ancré dans cette époque et j'ai cru comprendre que le milieu avait quand même pas mal évolué depuis.   Mais tout de même, à travers les réflexions des personnages, j'ai quand même pu faire des liens avec ce que j'ai pu lire ailleurs de la part d'auteurs débutants.  La visite en libarairie pour voir le roman, la question au libraire "mais où est mon livre?", le regard qui va avec, les réactions aux critiques...  Bref, ça m'a beaucoup plu.  Ca reste simple et léger mais en même temps, s'il y a des histoires d'amour, on n'est pas ici uniquement dans le "hot steamy sex" et dans le sucré rose bonbon.   Les relations ne sont pas toutes pareilles, elles évoluent différemment, elles ont toutes des implications différentes. 

 

Bref, je crois que cette première lecture de l'auteure a été concluante, bien que même après la fin de ma lecture, je trouve encore que les 120 premières pages sur Jojo (dont l'histoire devient passionnante ensuite) étaient un peu longuettes et moins "dans l'histoire".  Au moins, ça a situé le personnage. 

 

Je relirai, donc.

Des titres à me conseiller?

Partager cet article