Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The dark deeps (La cité bleue d'Icaria) - 2 - Arthur Slade

22 Août 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature jeunesse

The-dark-deeps.jpgPrésentation de l'éditeur (celle de l'éditeur français, pas de mon édition en anglais.  J'ai déjà dit que j'étais paresseuse, hein)

Modifier son apparence, voler des documents confidentiels à des espions français : une journée de travail comme les autres pour Modo, agent secret anglais âgé de quatorze ans.


Pourtant, sa dernière mission - percer le mystère d'un objet sous-marin appelé Ictinéo - semble un peu plus compliquée. On murmure qu'il s'agit d'un monstre marin, d'un poisson plus grand qu'un navire. Les espions français sont sur le coup, et M. Socrate, le maître de Modo, entend bien frapper avant eux. Arthur Stade signe avec La cité bleue d'Icaria un magnifique roman d'aventures, dans un monde mêlant l'Angleterre victorienne et les avancées technologiques les plus folles

 

Commentaire

Que c'est bien, cette série jeunesse!  Je vous avais déjà parlé du premier tome de la série "Les agents de Monsieur Socrate"  et suite à cette lecture, j'avais immédiatement commandé la suite.  Chose étrange pour moi, j'ai lu la dite suite moins de 3 mois après qu'elle ait fait son entrée dans ma pile, ce qui est quand même digne de mention.  Je suis dans un puissant trip steampunk ces jours-ci, la faute à un certain futur swap.

 

Nous retrouvons donc Modo, Octavia et Mr. Socrate dans une nouvelle mission.  En effet, il semblerait qu'un poisson géant ait pris l'habitude de faire sombrer les navires dans une certaine zone près de l'Islande.  Et Mr. Socrate met les deux agents sur les traces d'une espionne française de 18 ans qui semble avoir découvert quelque chose.  Nous retrouvons donc nos deux héros dans une aventure encore une fois riche en rebondissements, en situations périlleuses dans un contexte qui nous semble tout droit sorti de "Vingt mille lieues sous les mers" avec un soupçon de H.G. Wells en bonus.   L'auteur semble aimer les références et les clins d'oeil (ok, les GROS clins d'oeil) aux classiques, ce qui n'est pas pour me déplaire.

 

Ce qui me plaît dans cette série, c'est que ça reste résolument jeunesse sans être bête.  Bien entendu, le rythme est rapide, les situations et les explications sont parfois tirées par les cheveux mais les héros sont très ados malgré leur courage et leur situation d'espions internationaux et compétents dans ce domaine.  Pour autre chose, le lecteur est des kilomètres en avance sur eux, mais bon, ils ont 14-15 ans.  Et ils ont eu une drôle d'enfance, surtout Modo, qui peut changer de forme mais qui souffre d'être différent et difforme.    Dans ce tome, Octavia est en arrière plan, nous sommes davantage dans un huit-clos, mais nous rencontrons Colette, espionne française à la répartie facile et au tempérament frondeur.  Peut-être nous rappelle-t-elle sans doute un peu Octavia, toutefois...

 

Une atmosphère encore une fois très réussie, oppressante (et pour cause), remplie de machines à vapeur, de vieux ennemis, de savants fous et de technologie incroyable pour l'époque.  Ça se lit tout seul, c'est rapide... et j'en redemande. 

 

Heureusement, le tome 3 est dans ma pile.  Qui a dit que je n'étais pas prévoyante, moi?

 

Defi-Steampunk-copie-1.png

Encore une fois, ça entre dans le Défi Steampunk de Lord Orkan Von Deck.

J'ai pensé au logo.

Et au lien.

Non mais il ne manquerait plus que je pense à aviser Lord Orkan pour que je sois vraiment une bonne élève, non?

Partager cet article