Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Swap au long cours 2011 - Part 2 - Steam under the covers

15 Septembre 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Swaps

Swap au long cours 2011

 

Bon, tout d'abord... si vous vous demandez d'où vient le thème que Fashion et moi avons choisi pour le swap au long cours, disons que c'est une longue histoire.  Au départ, on avait choisi "Couvertures".  Le but étant d'être le plus vague possible pour pouvoir mettre un peu n'importe quoi dans le colis.  Mais un beau jour, à Londres, nous avons parlé de Steampunk et décidé que ce serait notre sous-thème pour les livres.  Et c'est avec l'aide de notre ami Pimm's que nous avons fini par trouver le "titre" de notre swap.  Steam under the covers. 

 

Disons que Fashion et moi n'avons pas nécessairement interprété "Covers" de la même manière.  Je me demande d'ailleurs si elle va oser montrer toutes les conneries que je lui ai envoyées sur le blog.  À ma décharge, il faut que vous sachiez que Fashion et moi, on est copines "en vrai" et que c'est LA SEULE personne à qui j'aurais osé envoyer des trucs pareils.  Non mais je ne suis pas une perv*rse, moi!  Qu'allez-vous penser.  Chaste et pure je suis. 

 

N'ayant pas pu partager mon déballage en direct - et en vidéo - avec les copines (FB a décidé de déconner en plein à ce moment-là... j'ai déballé pendant 20 minutes en filmant le tout, pour réaliser à la fin que "erreur"... grrr.  J'allais quand même pas tout remballer), je vous fais ici part de mes cris de joie.  Il faudra par contre vous imaginer les sautillements-sur-chaise et les battements-de-mains-frénétiques.  Parce que ce n'est pas une façon de parler... je le fais VRAIMENT.  Et je crie pour vrai.  Les filles en sont maintenant témoins!

 

C'est donc un nouveau facteur qui m'a livré mon colis.  En même temps que 3  - toutes petites... si petites... - commandes qui, pour une raison quelconque, sont arrivées toutes en même temps, alors qu'elles avaient été passées sur presque un mois au total.  Faut pas essayer de comprendre la poste.   Très gentil, très mignon, il me fait un beau sourire et  il retourne au camion-de-facteur pour chercher les colis.  Et il tente de les prendre tous les 4 à la fois.  J'aurais dû filmer, il avait une posture digne d'un concours d'hommes fort.  Chaque marche d'escalier semblait être un obstacle insurmontable et le sapin qui pousse devant la maison a choisi ce moment pour prendre dans le vent et lui foutre un coup de branche au visage.   Il riait un peu moins rendu en haut.  Mais passons... tout le monde s'en fout et veut voir le colis!

 

Dans le colis, il y avait donc des livres.  Beaucoup de livres.  Attendez, je vous montre.

 

Images-11 2219

 

Steampunk, l'esthétique rétro-futur - Étienne Barillier

Il est juste ma-gni-fi-que.  Je l'avais repéré je ne sais plus où... probablement sur le blog du défi Steampunk, mais ici, il est introuvable.  Parce que oui, j'ai cherché.  En fait, Fashion et moi avons cherché les mêmes livres... mais pas trouvé les mêmes!  Là-dedans, plein d'informations sur le genre steampunk, des illustrations, des exemples de classiques du genre.  Pour une fille comme moi qui aime bien mais qui connaît peu, c'est une bible.  Vraiment superbe.  Et ça me donne des idées pour mon futur costume de danse tribale fusion de style steampunk.   Je suis ravie, ravie, ravie.

 

Les chemins de l'espace - Colin Greenland

Là, on a vraiment fait un échange.  En fait, Fashion m'avait bien précisé quand elle a déballé qu'il n'y avait aucun doublon entre son colis et le mien.  Il faut dire qu'entre "Harm's way" et "Les chemins de l'espace", il faut savoir hein!  Et que la couverture n'a strictement rien à voir.  Je vous invite à aller voir la SUPERBE couverture d'un ange-with-six-pack sur la version anglaise que je lui ai offerte... de toute beauté!  On va le lire ensemble.  Et déblatérer à qui mieux mieux sur FB.  J'en trépigne d'avance!

 

Confessions d'un automate mangeur d'opium - Fabrice Colin et Mathieu Gaborit

Un titre noté il y a des années... et oublié entre deux plantage d'ordi.  En plus, c'est introuvable, ici.  J'avais essayé dans le temps.  Nous sommes donc à Paris (ça change de Londres), 1899.  Je sens que je vais avoir trop envie de retourner à Paris quand je vais le lire... ça me fait toujours ça quand je lis un roman qui se passe à Paris.  Ça me fait m'ennuyer de la ville, de Notre-Dame et des copines.   Et en plus, j'aime beaucoup Fabrice Colin.  Ça promet, donc. 

 

Perdido Street Station - tomes 1-2 - China Miéville

Conseillé par une prêtresse toulousaine, à ce qu'il paraît ;))  Je me demande bien qui, tiens!  Ça semble être un joyeux mélange de vilaines araignées, de gorgones, de robots.  Tiens, je vois que l'auteur est anthropologue de formation.  Définitivement, je n'ai AUCUNE idée de qui peut bien être cette mystérieuse déesse toulousaine!

 

Les enchantements d'Ambremer - Pierre Pevel

Paris, encore une fois.  Le Paris des merveilles, en plus.  AVec des sirènes et des gentlemen magiciens.  Miam!

 

Hauteville House - 1 - Zelda - Duval, Gioux, Quet, Beau

Selon Fashion, il paraît que c'est génial.  Et comme on aime souvent les mêmes choses, je lui fais bizarrement confiance.  Un certain agent surnommé Gavroche, en 1864, des légendes et même le Mexique.  J'ai très très hâte de voir ça.  En plus, il est maintenant connu que j'ai du mal à garder un stock suffisant de BD pour quand j'attends les copines pour les lectures-communes-placotages!

 

 

Images-11-2221.JPG

 

Les objets maintenant.  Inutlie de préciser qu'ils m'ont fait pousser des petits cris de souris (ok, de grosse souris... si j'entends un jour une souris crier comme ça, je vais chercher une trappe de 6 pieds) ravie!  Je suis un gros bébé, j'adore les trucs à l'effigie de ma lubie du moment.  Ou de mes éternelles lubies.  Genre Spike.  Que je devrais voir en personne (James Marsters, pas Spike.  Dommage, j'aurais préféré entendre l'accent british!) la semaine prochaine au Comic Con, si tout va bien. Je dis juste ça comme ça, l'air de rien.  En sifflotant.  Sans baver.  Quand même, j'ai de la classe!

 

Donc... il y avait...

 

- Une super doudou pour que je puisser réécouter pour la 22e fois Buffy bien confortablement installée devant ma télé.  Desus, il est écrit "I watch Passions with Spike".  La preuve qu'il est à moi, voilà.  (Pour ceux qui ne sont pas Spike-maniaques, "Passions" est le soap préféré de Spike, celui qu'il ne veut surtout pas manquer.  No comment, je sais). (Et oui, j'écoute toujours la télé avec une doudou.  J'ai 2 ans et demi, des fois).  Donc, pour la partie "cover", voilà, c'était très exactement ça.

 

Un arbre à boucles d'oreilles ma-gni-fi-que.  En forme de vrai arbre, avec des fleurs et des papillons... j'a-do-re.  J'ai déjà placé dessus mes boucles d'oreilles favorites (je suis maniaque de boucles d'oreilles.  Je passe ma vie à chercher pour des boucles d'oreilles aussi kitsch que possible.  Cupcakes roses, Tardis, Adiposes, masques de théâtre, bouteilles avec des citations de P&P dedans, couvertures de livres... rien ne m'arrête.)  Je l'adore et je lui en serai éternellement reconnaissante.  Il va super bien dans ma chambre.  Peut-être qu'un jour , je vous le montrerai rempli.  Si j'y pense ;)

 

- Un kit boucles d'oreilles et bague qui font un peu rétro.  J'adore, of course.  

 

- Un pendentif en forme d'horloge.  Soooo dans le thème.  J'aime tout ce qui est horloges, mécanismes et trucs du genre.  J'ai porté une véritable montre-de-grand-père pendant des années et j'avais une montre qui s'ouvre autour du cou quand j'étais ado.  Disparue, bien entendu.  Donc, tout à fait pour moi.  Officiel que je vais la porter!

 

- Un super steampunk porte-clés, avec une boussole, des jumelles et des pierreries.  Super beau.  J'ai changé mon porte-clé en forme de Converse pour utiliser celui-ci.  Oui, je change aux 2 mois.  C'est plus fort que moi, je suis super bebelleuse!

 

- Un SLAT (copyright Mr. Kiki... on oublie toujours l'historique ce de mot, voilà, je remédie à ça) very steampunk avec de looogues poignées.  Ça a l'air de rien mais ça compte.  Là, il y a mes souliers et ma jupe de flamenco dedans.  Le style steam-flamenco, ça existe?

 

Images-11-2223.JPG

 

Et la touche finale... la bouffe.  Je vous préciserai que Fashion a demandé à un vendeur dans une boutique de thé - qui, je le précise, en est resté pantois - si il avait un thé qui s'appelait "Victoria".  Rien ne l'arrête.  Mais non, bon, il n'y en avait pas.  Du coup, c'est terrible, je vais être obligée de manger des bonbons et du chocolat!

 

J'ai donc... deux barres de chocolat à la pâte d'amande (mes menaces voilées et mes tentatives de flirt avec le gérant de mon épicerie n'y font rien, il REFUSE d'en commander), deux sacs de fraises tagada (never too many fraises tagada), une boîte de Honey combs (ce que moi j'appelle du Toffee.  Vous savez, le truc qui colle horriblement au dents, un peu spongieux.  Mais qui est sooooo good?  Ben voilà, c'est ça) et une boîte de fudge (qui ressemble un peu à du sucre à la crème, en fait... dans mon vocabulaire, "fudge" implique du chocolat.  Mais bon, chocolat ou pas, c'est dé-li-cieux.  Et sucré.  Très sucré!

 

Et ah oui, j'oubliais!  Il y avait un autre objet, que j'ai oublié de mettre sur la photo-objets alors j'avais oublié d'en parler.  Et la photo suivante est la pire photo-de-zouf de la terre parce que bon, l'objet, c'est la boîte noire!  Un box en tissu avec des couvertures de livres dessus (dans ma grande stupidité, la photo que j'ai prise ne montre pas les livres.  Ni la boîte, d'ailleurs.)  Mais bon, c'est une boîte avec des couvertures de livres.  Et ce que vous voyez, c'est ce que j'ai mis dedans... 

 

Images-11-2226.JPG

 

Donc, dedans, j'ai décidé d'être super pratique et de placer ces "livres-qui-traînent-dans-la-cuisine" et que je déplace 10 fois par jour, dépendant si j'ai besoin du comptoir, de la table ou de l'îlot.  En fait, ce sont les commandes récentes que je n'ai pas encore entrées dans la pile à lire.   En fait, je suis bizarre mais je me suis fixé une limite à 400 livres dans la pile.   Et comme j'achète comme une cinglée et que je suis in-ca-pa-ble de me maîtriser (j'ai renoncé à vous raconter mes déboires acheteurs, je deviendrais redondante), bien entendu, je n'y arrive pas.  Mais pour avoir l'impression d'y arriver ben... je ne les mets PAS dans la pile.  J'attends que la dite pile descende un peu avant d'entrer les nouveaux arrivages.  Du coup, voici de qui est dans la pile-pas-entrée-dans-la-pile à l'heure actuelle.  Ok, ce qui rentre dans la boîte.  Disons que quelques uns occuperaient le reste de l'espace mais la photo serait moins jolie.  Et oui, je sais, no comment. 

 

Images-11-2225.JPG

 

Tiens, on voit un peu la boîte, là-dessus! 

 

Tout, donc.  Merci, merci, merci Fashion pour ce colis ÉNORME et si bien choisi, as usual.  J'adore tout, je vais utiliser tout et oui, je vais tout lire vite. Pas dans 5 ans!  Ce swap est réellement un pur plaisir pour moi et ce thème nous a vraiment permis de nous amuser comme des petites folles.   Je te l'ai dit 15 fois dans la vidéo (celle que FB a mangée) mais tu est merveilleuse et je t'aaaaiiiime!

 

Et merci Bladelor pour l'organisation. 

Plus qu'un!  Prochain rendez-vous le 15 décembre pour voir les kitscheries que nous allons trouver!

Partager cet article