Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Sur le fil - Maude Déry

18 Novembre 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature canadienne

sur-le-fil.jpgJe ne lis presque jamais de nouvelles.  Mais pour une raison étrange, celles-ci m'ont immédiatement fait de l'oeil.  Oui, il y a bien des étrangetés dans ma vie, j'avoue.  Et dans ce cas, j'ai drôlement bien fait de me laisser tenter car j'ai été très, très touchée par ces quinze histoires ayant la perte et les deuils comme point commun, jusqu'à finir en larmes avec "Forcer l'éternité", la nouvelle qui est pour moi la plus puissante du recueil. 

 

Les nouvelles de Maude Déry nous transportent immédiatement dans un univers trouble, un peu brumeux, qui rappelle étrangement cet état irréel dans lequel nous nous trouvons quand la souffrance est forte et quand notre âme en prend un coup.   La situation est révélée par bribes, à travers les pensées des personnages et leur vécu, pour prendre tout son sens à la fin de ces quelques pages qui ont su, malgré leur brièveté, rendre très vivants et très humains les protagonistes.   Les gens dépeints par Maude Déry sont souffrants, marqués, tourmentés.  Certains ont choisi la vie.  D'autres pas.  Ou n'ont rien choisi du tout.  

 

La plume est intelligente, directe, adaptée au narrateur.  Ici, la forme sert le fond, l'atmosphère, les sentiments et les non-dits.  Certaines phrases nous touchent particulièrement, d'autres nous font ressentir le désespoir, la colère, la résignation ou alors la force qui se dégage des personnages.  J'ai été captive de chacune des histoires, les lisant en apnée, jusqu'à finalement, à la toute fin, reprendre mon souffle, fermer le livre... et y réfléchir.  Parce que quand on travaille en réadaptation, des deuils, ceux des autres, on en côtoie quotidiennement.  Et que, veut, veut pas, quand on prend le temps d'y réfléchir, ça nous ramène à nos propres pertes, quelles qu'elles soient.

 

Des nouvelles que je recommande vivement, même si au départ, vous n'êtes pas très "nouvelles".  Comme moi, genre.  Une réussite!

Partager cet article