Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Souvenirs d'école...

3 Février 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Chroniques d'une LCA

Mes-images-13-4561.JPG

 

Oh un billet!  Quelle surprise!  Plusieurs auront remarqué que je ne suis pas très "blog".  Ou même pas très "lecture" ces dernières semaines, comme en témoigne l'astronomique quantité de... 3 livres lus depuis le début de 2013.  Dont l'un que j'avais commencé avant.  Je sais, scary.  

 

Donc, comme je ne suis pas très lecture et que ce que je voulais raconter sur FB aurait fait un statut trop long (j'aurais dû limiter mes blablas... j'aime pas limiter mes blablas.  Comme vous avez sans doute pu le remarquer), vous avez droit à un billet "autre".  Intitulé "Souvenirs d'école".  Contexte: Je fais du ménage pour que Fashion puisse traverser la maison sans se péter la gueule dans (hiiiiiiiiiiiiiii) 4 semaines pile.   Le lien entre le ménage et l'école.  Une p'tite minute, vous allez comprendre.  

 

Je suis une grande collectionneuse de stock et de souvenirs.  Bref, je ne jette rien.  Ou presque.  Au point qu'il arrive que des gens passent derrière moi et jettent du stock à mon insu sans que je m'en aperçoive.   Au point d'avoir retrouvé dans mon ménage des vêtements tricotés par grand-maman et que je portais quand j'avais 15 mois.  Et des poupées qu'elle avait fabriquées avec des épis de blé d'inde... bref, passons.  Mon sous-sol est une réelle caverne d'Ali Baba.  Qui a l'autre particularité d'être complètement non-praticable sans sonar ou capacités dignes de James Bond quand il passe à travers les lignes invisibles, là...  

 

Bref, je m'égare.  

Un copain m'a fait des étagères dans ma - gigantesque - pièce de rangement.  Du coup, je fais le grand ménage.  Et dans un élan d'ambition, j'ai décidé de démêler mes papiers d'école et mes notes de cours.  Le but: enlever tout ce qui était dans mes gros cahiers et ne garder les pages où il y avait un truc d'écrit.  Pour pouvoir réutiliser le reste.   Pour comprendre certains trucs, je vais vous faire une mééééga-révélation, que je ne crois pas avoir énoncée clairement ici en 5 ans et demi de blog: mon métier, dans la vraie vie, c'est orthophoniste.  Avec des petits cretons présentant des problèmes moteurs ou langagiers sévères.  Donc bon, c'était la mise en perspective. Je me suis donc installée devant le poêle à bois et ai commencé la tâche.  Et j'ai pu faire les observations suivantes:

  • Vouloir tout jeter... et finir par relire au complet ses notes de linguistique et de neurologie.  En se disant que c'est franchement super intéressant, ces trucs.  Se demander comment on a pu s'endormir un bon nombre de fois pendant les dits cours.  
  • J'ai au moins 5 types d'écriture différentes.  D'une page à l'autre, impossible d'être certaine que c'est la même personne qui a écrit.  Faudrait mettre un graphologue là-dessus.  
  • J'ai en tout une page et quart de notes dans le cours "Introduction aux pratiques audiologiques" (on avait, dans cette lointaine époque, un tronc commun de 2 ans orthophonie/audiologie).  Donc plus de la moitié est occupé par une conversation endiablée avec une copine à savoir si le prof avait ou non une moumoute.  On ne s'étonne pas de mon choix de carrière.  Ah oui.  Fait divers, le dit cours durait 45 heures. Oui, je sais. 
  • J'ai développé de façon importante mon talent en dessin pendant mes années de bacc et de maîtrise.  Le thème les plus exploités étant les fêtes et les saisons mais avec aussi des incursions dans les personnages de Star Wars (faut le savoir pour deviner), et dans les scènes représentant des bibliothèques avec des tres rangés par ordre alphabétique.   
  • Il semble que j'avais un système complexe (et incompréhensible, même pour moi) de couleurs... et de sens d'écriture.  Du coup, la moitié des notes est à l'envers et chaque section était en deux parties: l'une qui commençait au début du cahier et l'autre à la fin.  Même en fouillant dans ma mémoire incroyable, je ne me rappelle pas du tout why on earth que faisais ça!
  • Un 7 février, ma prof de "troubles de la parole" a dit 532 fois le mot "ok" dans ses 3 heures de cours.  La prof de "troubles du langage" a déjà porté - un 9 mars - une jupe à mi-mollets carreautée verte et bleue avec une blouse à pois brune et noire avec un cardigan tricoté main rose à fleurs jaunes.  Ce fut le fait saillant du cours.  Et on voyait l'élastique des boxers du - beau - prof de physio de la parole pendant le cours du 15 janvier.  Toute la classe en avait des chaleurs. 
  • Il semble que j'aie longtemps confoncu mes cahiers de notes de cours avec mes brouillons de correspondance personnelle.  Dont celle à mon copain de l'époque (oui, on s'écrivait par courrier en 1994... on était sooooo rétro).  Il n'aurait pas fallu que mes profs voient ça.  J'ai aussi une procédure détaillée pour downloader des Screensavers de Titanic (heu... j'ai honte, je vais me cacher), une analyse critique de Autant en emporte le vent, une planification de fin de semaine et une tentative d'explication à ma mère à savoir POURQUOI la facture de téléphone était de 329$ ce mois-ci.  
  • Je ne sais trop pourquoi, j'avais dressé un plan détaillé de la classe, des places, des sous-groupes, des potins... c'était vraiment over-élaboré.  Et en plein milieu de mes notes de "pratiques audiologiques auprès des adultes" (total de 3 pages de notes... encore pour 45 heures de cours).
  • J'ai pris des notes de cours COMPLÈTES (pendant toute une session) en alphabet phonétique.  Et d'autres en anglais (alors que le cours se donnait en français).  Faut pas chercher à comprendre. 
  • Le tableau périodique... je le connaissais par coeur.  Avec le poids des éléments.  J'étais encore plus cinglée que maintenant.   
  • Dans un cours de physique acoustique, j'ai recopié un total de 321 fois mon adresse et mon numéro de téléphone.  Faut croire que j'avais peur de l'oublier
  • Et dans le cours de Math Statistiques, j'hésitais drôlement à savoir si je serais Mrs. Darcy ou Mrs Butler.  J'ai dû l'écrire de nombreuses fois avant de me décider.  Pour les deux, avec un système de garde partagée. 

 

Finalement, en relisant tout ça, j'ai réalisé que ça veut sans doute dire qu'à une époque, je ne savais pas tout ça.  Tout ça qui me semble maintenant tellement évident.  Faut croire que j'ai appris quelque chose à l'école malgré mes nombreuses... activités connexes pendant mes cours.  

 

Et vous, vous faisiez quoi, à l'école?  À part écouter religieusement, of course. 

 

Et la constatation qui tue... 

... arracher des tonnes de pages... ça fait une m... incroyable sur le plancher!  Go, go, go, reprise du ménage!

Partager cet article