Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Pride, prejudice and Jasmin Field - Melissa Nathan

21 Juillet 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Dans le monde de Jane - de Will - de Charlie - etc...

pride-prejudice-and-jasmin-field.jpgPrésentation de l'éditeur (cruellement trucidée et traduite par moi-même)

"Le tout commence comme une énorme blague pour Jasmin Field, la charmante, intelligente et acerbe columniste pour un magazine féminin national.  Elle rejoint une audition pour célébrités à Londres pour un grand événement de charité: une présentation d'un soir seulement d'une adaptation du célèbre Orgueil et préjugés de Jane Austen, dirigé par le gagnant d'un Oscar et coqueluche d'Hollywood, le grand Harry Noble.  Et personne n'est plus surpris que Jasmin elle-même quand elle obtient le rôle principal d'Elizabeth Bennett. 


Sauf que rapidement, les choses commencent à mal tourner.  Le dédain malicieux de Miss Field pour l'arrogant Harry Noble n'est plus amusant mais plutôt enrageant.  Son bref moment de gloire théâtrale semble devoir être éclipsé par la trahison de sa meilleure amie, la destruction de sa famille et l'implosion de sa carrière.  Mais, pire que tout, Harry Noble a commencé la la fixer avec un peu trop d'insistance..."


Commentaire

J'ai lu ce livre par pur esprit scientifique, en fait.  Je l'avais acheté pour Fashion dans le cadre de notre swap au long cours ayant pour thème "intertextualité et palimpeste" et je voulais tester le produit avant.  Non mais je suis consciencieuse, moi!!


J'avais donc un goût terrible de léger... et de Mr. Darcy.  Parce que, il ne faut pas se le cacher, ce fut ma motivation première.  Nous avons donc droit à une réécriture moderne de Pride and Prejudice, transposée dans le milieu du théâtre.  En double, à part de ça parce que non seulement P&P va se jouer sur la scène, mais dans la vie de l'héroïne.  L'auteure a donc transposé le monde d'Austen à nos jours.  Les excès d'une Elizabeth, en l'an 2000 (parce que ça a été écrit en 2000), sembleraient bien fades!  Jasmin est donc une journaliste connue pour ses observations un peu cynique du quotidien, sa plume vive et son sens de la répartie.  C'est la reine des one-liners!  Et non seulement Harry est riche et beau comme un dieu, mais il est également un acteur merveilleux et très célèbre.  Très imbu de lui-même aussi mais bon, il ne serait pas un bon Darcy sinon, n'est-ce pas?  Ce n'est pas Darcy (je l'ai quand même imaginé avec la tête de Colin... weird, je sais) mais il a quand même un petit quelque chose.  De même, les événements du roman ont été relativisés façon 21e siècle.  Et ça fonctionne selon moi.  


Alors non seulement il y a Elizabeth et Darcy mais il y a aussi Jane, en la personne de Georgie, la soeur de Jasmin, la beauté de la famille; Mo, la meilleure amie et coloc de Jasmin qui va craquer pour son Mr. Collins, le sirupeux journaliste Gilbert Valentine, Sara, l'actrice connu mais sooooo bitch qui en pince pour Harry Noble.  On suit la trame de P&P pas à pas et j'ai bien ri de certaines allusions ou jeux de mots (ma palme allant à l'utilisation du mot "mistress" dans un tout autre sens que dans le roman d'Austen).   Bien entendu, la réécriture est transparente et ne demande aucun effort de la part du lecteur; les rôles sont même cités et distribués dans la pièce!  Mais l'exercice m'a semblé tout de même réussi et a surtout rempli son objectif de me ramener à l'univers de Darcy et d'Elizabeth, dans lequel j'ai maintenant le goût de me vautrer, carrément!  Et surtout, pour la première fois depuis un moment, j'avais hâte de retrouver mon livre... la panne serait-elle finie??  (Note: Ce billet a été écrit le 12 avril... je peux pas le publier avant que Fashion ait eu son swap, quand même!  Je veux pas la battre question queen-of-the-spoilers!!!)


Bon, ça m'a aussi donné le goût de refaire du théâtre, avec ces histoires de répétitions, de générales, de lignes... et surtout cette atmosphère fébrile de première, cette complicité, cette sensation de donner tant pour une soirée d'apothéose...  Bon, il y a le fait que je suis la pire actrice de la terre mais n'est-ce pas un petit, tout petit détail??


Ce livre fait donc maintenant partie des dérivés "modernes" Austeniens sur lesquels je ne suis pas trop mitigée, bien entendu en fonction des attentes que j'ai de ce genre de livre.  J'en ai commandé une autre copie pour Fashion (parce que bon, je garde celle-là pour moi...) et je plonge dans l'autre livre que je lui ai offre!  C'est mondialement connu, je n'ai rien à lire, n'est-ce pas!

 

 

NB: À ma grande honte, je l'avoue, avant de lire ce livre, je croyais qu'on parlait d'une transposition de P&P dans le domaine horticole, plus précisément dans un champ de jasmin... je sais... sans commentaire!

 

LireEnVoMini.jpg

Partager cet article