Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

My frigo and I

3 Novembre 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Chroniques d'une LCA

Mes-images-13-0190.JPG

J'ai toujours accumulé des trucs.  (Et bon, pour avoir vidé ces derniers temps ma "pièce de rangement", qu'on aurait pu confondre avec un entrepôt ou encore un jeu de construction pour bébé géant fait de boîtes en carton (pleines), j'en ai eu la preuve flagrante.  Y placer quelque chose, c'était l'équivalent de le placer dans le cimetière des livres oubliés.  Mais pour les gadgets... bref, passons.)

 

Mon frigo, c'est donc comme tout le reste.  Complètement envahi.  Cette fois, par les magnets ou encore les petites pinces aimantées pour accrocher des trucs.  Souvenirs de Barcelone, de Londres, de NY, effigies de David-chou, de Charlie, de Jane, repoductions de Van Gogh et de Kandinsky en passant par les personnages de Doctor Who ou Hello Kitty, tout y passe.   Et avant de prendre la photo j'ai quand même fait le ménage et enlevé la liste d'épicerie ainsi qu'une partition pour piano (un truc tiré de Miss Saigon... ne cherchez pas le lien, il n'y en a aucun).   Voire même qu'habituellement, il y a plus de trucs SUR le frigo que dedans.  Cette intro c'est juste pour vous faire comprendre que oui, c'est le bordel, mais quand même. 

 

Toujours est-il qu'un soir cette semaine, j'ai invité un copain à manger et que pour une raison que je ne comprends pas encore tout à fait, j'ai décidé de faire une paella.  Faut s'entendre hein... pour moi, une paella, c'est du riz espagnol en boîte, des pois verts et des fruits de mer congelés/décongelés.  C'est quand même dans le top de mes capacités culinaires. 

 

Je suis donc en train de préparer tout ça, plus particulièrement de fouiller dans le congél, entre mes 7 pots de crème glacée, pour trouver les crevettes.  Je les mets à décongeler quand le téléphone sonne.  Quand même, comme, pendant quoi... une demi-seconde... je me prends pour une bonne petite cuisinière, je prends le temps de prendre une pince aimantée sur les frigo (l'une de celles que vous pouvez voir en haut à gauche) et de bien fermer le sac.  Il ne faudrait quand même pas que les trois crevettes qui restent goûtent le congélateur, quand même!

 

Je réponds donc (Hello mother!), placote un bon moment, tout en finissant de mélanger mes affaires.   Ensuite, je range bien comme il faut la cuisine et m'installe avec un livre. 

 

Quelques heures plus tard, nous sommes en train de prendre un drink dans la cuisine quand mon ami me regarde d'un drôle d'air. 

 

Bon.  Qu'est-ce que j'ai fait, encore. 

 

J'ai bien pensé à ne pas recevoir en pyjama.  Je semble encore avoir mes deux yeux et mes deux oreilles.  Et techniquement, il n'y a pas de fumée noire qui sort de quoi que ce soit.    Puis, il regarde en direction du frigo.  Et puis vers moi. Me fait un drôle de sourire.

 

- Ka, il y a une raison particulière pourquoi tu as accroché un sac de crevettes sur le devant de ton frigo?

 

Je ferme les yeux une seconde et  me refais le film dans ma tête.  Puis je tourne lentement la tête vers l'objet en question. 

 

Il était là, bien en vue.  Certes bien fermé mais joliment accroché entre Spike et le Docteur.  En plein milieu du frigo. Rempli de crevettes maintenant décongelées, of course.  Bien normal, il trônait - et dégoulinait joyeusement -  là depuis quoi... 4 heures.  Dehors, au lieu de dedans. 

 

Des fois, on se demande comment un cerveau peut être si efficace pour certaines choses et si... inutile pour d'autres, n'est-ce pas!

Partager cet article