Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Mon premier livre de contes du Québec - Corinne De Vailly /Benoît Laverdière

3 Juin 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature jeunesse

contes-du-quebec.jpgPrésentation de l’éditeur

Acabris, acabras, acabram!  Mon premier livre de contes du Québec est un recueil de légendes exclusivement québécoises adaptées pour les jeunes lecteurs. 


Écoute le vent, hou, hou, hou!  Il transporte des histoires de fées, de fantômes, de lutins, de loups-garous, de diables, de pirates et d’autres êtres mystérieux… de l’Abitibi à la Gaspésie. 


Que se cache-t-il dans le grand sac du Bonhomme Sept Heures?  Oh! Oh! Bien du mystère, te dira Élie. 


Et à Cap Chat, qui est cette étrange fée?  Il y a de la magie là-dessous…


Grin, grin, grin!  Quel est ce bruit étrange?  Un lutin?  Un sorcier?!


Viens, acabrim, acabras, acabram!  Monte dans le canot de la chasse-galerie…


Danse et virevolte, amuse-toi, avec Rose Latulipe.


Commentaire

J’ai acheté ce livre lors du Swapôcontes.  En fait, lors du dit swapôcontes, j’ai considérablement enrichi ma collection de contes québécois vu que je voulais en offrir à ma swappée Stéphanie et que je voulais les lire avant vu que ça va du très bien au grand n’importe quoi.  Celui-ci n’a pas été sélectionné pour Stéphanie, j’ai des bémols… mais on est quand même bien loin du grand n’importe quoi et le concept est intéressant… c’est donc pourquoi je vous en parle!


Dans ce livre, nous rencontrons donc Elie, un petit garçon curieux qui aime les contes. Et à travers ses aventures, à lui et à sa famille, nous aurons l’occasion de lire 19 contes du Québec, adaptés pour les enfants.  Il s’agit d’adaptations; soit Élie vit des aventures, soit quelqu’un raconte les contes à Élie dans un langage simple, imagé, tout plein d’onomatopées.  Ainsi, notre petit ami se retrouve perdu sur l’eau pendant une grosse période de brume, il croit voir des lutins et rêve d’un canot volant.  Chaque situation donne l’occasion de présenter un nouveau conte. 


Les images sont belles  mais surtout très colorées et attrayantes.  Jamais elles ne font peur et les perspectives sont souvent originales et bien trouvées.   Malgré les thèmes des légendes, elles ne font pas peur et même les bestioles les moins gentilles ont un petit côté « cute », selon moi.  De plus, le papier glacé et le fond ajoute un petit quelque chose à l’album… je craque toujours pour les beaux papiers!


J’ai aussi vraiment apprécié les encadrés relatant la provenance des différents contes et légendes.  Intéressant à la fois pour l’enfant et pour l’adulte. 


Ma petite déception, vient du fait qu’en tant que lectrice adulte, j’ai trouvé l’histoire très mignonne, l’idée bien trouvée et le jeune Élie bien attachant… sauf que j’ai peu ressenti le côté magique, un peu onirique que l’on retrouve parfois dans certains albums pour enfants et qui me plaît par-dessus tout.  Malgré les thèmes, j’ai trouvé le tout très « terre à terre ».  Par contre,  je crois qu’un jeune public sera davantage intéressé par ces légendes vu qu’elles concernent un jeune à qui il peut s’identifier.   Pour moi qui connaît les légendes, j’ai pu apprécier les adaptations, pu voir les différences… mais il y en a quand même plusieurs et je me demande à quel point ça pourrait induire en erreur ou du moins mélanger les perceptions…


Toutefois, j’ai lu deux albums pour enfants sur les contes et légendes et le concept de celui-ci m’a plu.   Un bon moyen d’initier nos jeunes aux contes et légendes d’ici!  Je le répète, c'est vraiment très accessible!  Ils connaîtront Rose Latulipe qui danse pour l’éternité, La Corriveau dans sa cage de fer et auront une petite crainte en traversant le pont de Québec (qui n’est pas fermé à la circulation soit dit en passant)… comme moi quand j’étais petite et que ma grand-mère me racontait l’histoire!


challenge albums

Partager cet article