Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Mma Ramotswe détective - Alexander McCall Smith

15 Novembre 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

Mma-Ramotswe-d-tective.jpgPrésentation de l'éditeur

"Divorcée d'un mari trompettiste porté sur la bouteille, Precious Ramotswe est bien décidée à ne plus céder aux mirages de l'amour!  J.L.B. Matekoni, gentleman garagiste, lui fait pourtant les yeux doux mais l'inénarrable "Mma" a un projet en tête... Un beau jour, elle se jette à l'eau et ouvre à Gaborone, capitale du Botswana, son pays bien-aimé, la première agence de détectives strictement au féminin.  En compatnie de son assistante, Mma Makutsi, elle déclare la guerre aux maris en fuite et aux escrocs sans vergogne.  Ne reculant devant aucun danger, elle s'attaquera même à la sorcellerie, le grand tabou de l'Afrique.  Mma Ramotswe mène ses enquêtes tambour battant, sous les yeux de son soupirant favori... et pour notre plus grand plaisir."

 

Commentaire

Ok, il est apparu une alerte la semaine dernière, me disant "lecture commune, Mma Ramotswe détective, 15 novembre".   J'ai donc dû me joindre à un groupe qui faisaient lecture commune.  Le seul problème c'est que je ne sais plus du tout c'est qui, comment et pourquoi alors lorsque ce sera demain matin pour moi, je vais ajouter les liens des gens - qui ne savent probablement même pas que je fais cette lecture avec eux.

 

Ce livre traînait donc dans ma pile depuis un bon bout de temps et il fallait bien cette lecture commune pour que je le sorte de là.  D'emblée, je dirais que le roman est sympathique, une lecture agréable où on ne se casse pas la tête.  En fait, si, un peu.  Du moins, moi, je me suis un peu cassé la tête au début car je me demandais bien où ça allait, cette histoire où on nous trimballe d'une enquête, à l'histoire du père de Mma Ramotswe, puis à la fondation de l'agence... bref, le premier quart du roman a été un peu pénible.  Mais par la suite, quand j'ai commencé à mieux connaître la colorée (dans le sens de haute en couleur) détective, j'ai souri tout le long et ça m'a finalement plu. 

 

Ce roman nous amène au Botswana, pays adoré de Mma Ramotswe et une fois bien installés, on s'y croirait.  La dame a une mentalité assez traditionnelle, malgré des touches de modernité dans son opinion par rapport à la condition féminine, entre autres.  Elle aime le mode de vie du pays, aime sa lenteur, sa vie de village où tout le monde connaît tout le monde.  L'auteur connaît bien ce pays et si je ne sais pas si la description qu'il en fait est réaliste, on sent beaucoup d'amour pour cet endroit du monde dans les descriptions, simples mais évocatrices.  C'est toutefois le personnage principal qui fait pour moi presque tout le roman.  Mma Ramotswe est Africaine et fière de l'être et décide de se lancer dans le métier de détective sans rien y connaître et en se fiant à son instinct.  Disons que ses méthode ne sont pas toujours traditionnelles.  Beaucoup d'humour (rien qui m'ait fait éclater de rire) mais certaines conclusions qui donnent réellement le sourire.    Le roman est composé de plusieurs petites enquêtes, toutes assez simples, dont les résolutions sont parfois presque miraculeuses; c'est le ton qui importe plus que les intrigues elles-mêmes. 

 

Une lecture agréable, donc, qui ne me marquera sans doute pas, mais que j'ai quand même appréciée.  Sympathique, comme je le disais, du moins une fois passée la première partie qui s'éparpille un peu.  J'ai quelques autres tomes dans la pile... je n'en ai donc pas fini avec cette série.

 

Dès que je sais avec qui j'étais sensée faire lecture commune, j'ajoute les liens!

 

Edit: Ah ben voilà!!  C'est avec Valérie, Bookworm Zarline et Jules !

Partager cet article