Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Mistborn #1 - The Final Empire (Fils des brumes - L'empire ultime) - Brandon Sanderson

18 Mars 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature américaine

Mistborn-1.jpgPrésentation de l'éditeur (celle du Livre de Poche... encore une fois, si je peux éviter de traduire, je vais le faire!)

"Les brumes règnent sur la nuit, le Seigneur Maître sur le monde.Vin ne connaît de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs.


Depuis plus de mille ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un projet fou : renverser l’Empire."

 

Commentaire

C'est Olya qui m'en a parlé la première.  Ensuite, Heclea, Frankie et Iluze s'y sont aussi mises.   Du coup, je n'ai plus eu le choix et j'ai commencé cette trilogie qui s'amorce de façon magnifique.

 

Nous somme dans un univers fantasy.  Un univers couvert de cendres et de brumes depuis que le Lord Ruler règne sur la terre.  Être immortel, considéré comme un Dieu, il fait régner l'ordre (le sien, of course) depuis plus de 1000 ans, avec l'aide des terribles Inquisitors et Obligators.  Les skaa (tout le monde sauf la nobilité, en fait) sont à peine plus que des esclaves.  Condamnés à travailler dans les plantations ou pour les riches familles, ils reçoivent des coupons pour se nourrir et sont à peine considérés comme des humains.  Quant à l'aristocratie, elle danse dans les bals entourée de richesses et somptuosités diverses.  Et puis un jour, comme ça, une petite bande de voleurs décide de renverser l'empire.  Rien de moins.  Et c'est cette histoire que l'auteur va nous raconter. 

 

Classique, vous direz?  Ben la trame, un peu, oui.  Mais l'auteur prend les clichés et les retourne souvent habilement pour nous offrir une histoire enlevante, remplie d'aventures, de défis, de trahisons, de batailles et d'intrigues politiques.  Le tout est habilement mélangé, on découvre le monde petit à petit, chaque élément est dévoilé à temps, tout m'a paru juste.  L'auteur ne nous épargne pas et j'ai eu la sensation, tout au long de ma lecture que ça allait mal tourner, tout ça.  J'ai été tenue à la gorge tout le temps, me demandant d'où le danger allait venir, quelle était la folie qui serait de trop.  Et j'ai tourné les pages à toute vitesse.

 

Nous découvrons petit à petit cet univers avec Vin, jeune voleuse skaa de 16 ans.  Habituée à vivre parmi la cendre et la crasse, elle est toujours sur ses gardes.  On lui a appris que tout le monde la trahirait, que faire confiance, c'était dangereux.  Son frère, pour bien lui apprendre l'a d'ailleurs abandonnée, comme ça.  Elle est qu'elle est un peu spéciale.  Elle semble porter chance.  Et c'est avec Kelsier (j'aime Kelsier.  D'amour), voleur génial, utopiste, complètement fou et perpétuellement en retard qu'elle découvrira le monde de l'allomancie, le "don" qu'ont certains aristocrates de brûler certains métaux pour en tirer des effets surprenants.    Et ce plan complètement fou, tellement extravagants, grandiose et impossible fera grandir l'enfant et l'adulte et les entraînera plus loin qu'ils ne l'avaient imaginé.  Du moins que certains ne l'avaient imaginé.

 

J'ai tout aimé dans ce roman.  J'ai aimé me balader dans les ruelles sales de Luthadiel, j'ai aimé voir les bals, espionner Elend, celui qui préfère lire dans les soirées au lieu de danser.  J'ai aimé les complots, les intrigues, la planification minutieuse.  J'ai aimé les batailles virevoltantes, très bien décrites, jamais anodines.  J'ai aimé que l'auteur ose, j'ai aimé hurler à quelques moments.  J'ai aimé que parfois, ça ne fonctionne pas comme prévu.  Et j'ai aimé ces personnages.  Kelsier le survivant blessé et torturé, qui sourit malgré tout.  Sazed le Terrisman, gardien des secrets et de l'histoire.  Mais aussi toute la petite bande: Dox, Breeze, Ham le philosophe, Clubs, Marsh et Spook.   Ils ne sont pas parfaits, très humains mais loyaux.  Hors-la-loi mais bonnes personnes (on ne s'en fait pas, hein... ce sont quand même les bons!) aux personnalités différentes et typées.  Et des méchants bien méchants, tout puissants, invincibles.  Des méchants comme je les aime, quoi!

 

Bref, une lecture qui m'a captivée, qui est entrée profondément dans mon imaginaire et qui m'a décidément beaucoup plu.  Je vais essayer (essayer étant le mot clé) d'attendre les autres pour la lecture du tome 2... mais je ne sais trop si je vais résister!    Vraiment, c'est bien!

Partager cet article