Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Maurice - E. M. Forster

10 Mars 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

maurice.jpgPrésentation de l'éditeurcoup-de-coeur.gif
"Depuis son plus jeune âge, Maurice est hanté par des rêves dont il s'explique mal la nature étrange et mélancolique.  Puis, comme tous les gens de la bonne société anglaise, il part faire ses études à Cambridge.  C'est là qu'il rencontre Clive, étudiant comme lui, auprès de qui il sent naître de nouveaux sentiments.  Tentant d'abord d'ignorer cette passion, le jeune homme va peu à peu entammer un long cheminement, parfois douloureux, vers la liberté et l'affirmation de son identité.  Dans ce long récit intimiste à l'écriture ciselée, Forster, qui jamais ne consentit à ce que cette oeuvre soit publiée de son vivant, livre une magnifique histoire d'amour sur fond de chronique sociale de l'Angleterre puritaine des années 1920. 

Commentaire
Ça, ça a été le coup de coeur magistral de mon Read-o-thon!!!!  C'est un livre que je cherchais depuis longtemps et Yueyin, qui semble prendre un malin plaisir à noter tout ce que je "cherche sans le trouver" dans sa petite mémoire pour me l'offrir par la suite, s'en est souvenue dans le cadre de ce "colis-pour-me-faire-plaisir" qu'elle m'a envoyé dans le temps des Fêtes. 

Nous rencontrons donc Maurice adolescent, venant d'un milieu qui a un peu de sous, mais quand même assez mal dégrossi.  De la vie, il ne connaît que ce que les bien pensants lui ont appris.  Il faut se marier, avoir des enfants, et voilà.  Sauf que pour Maurice, qui fait d'étranges rêves où il entend "voici ton ami", est peu réceptif à cette vision du monde.  Quand, à Cambridge, il fait la connaissance de Clive, il s'éveille à d'autres possibilités, mais dans l'Angleterre des années 20, où "le mal d'Oscar Wilde" est considéré comme une maladie mentale, une tare, difficile à assumer comme concept. 

Quelle analyse psychologique fantastique!  Maurice est un jeune homme tout en contradictions, qui se débat comme il peut dans cette société, en tentant de s'accepter à travers un combat intérieur difficile.  Il n'est pas nécessairement hyper sympathique tous les jours; il est misogyne, parfois superficiel, pas toujours agréable.  Ici, pas de portrait idéalisé, juste un homme face à lui-même dans un univers bourré de règles non-écrites et de carcans sociaux très lourds à porter pour qui ne s'y conforme pas.   L'évolution de Clive, très différente, est aussi une partie très intéressante de l'histoire.  Tout sonne juste dans ce roman.  Du sentiment d'être enchaîné, à la découverte d'une partie de soi qu'on attendait pas en passant par la tentative de la rendre sublime et pure et celle de l'éliminer.  Les chaînes que portent les protagonistes pèsent tout au long du roman et leurs réactions à tous les deux semblent inévitables et parfois déchirantes. 

Je ne veux pas spoiler l'histoire davantage et je ne peux que vous dire de tenter le coup, que cette lecture le vaut amplement .   Je suis sortie de l'histoire avec un grand sentiment de tristesse, même si le roman n'a en aucun cas comme objectif de faire pleurer les foules.  J'ai aimé l'exaltation de certains passages, le côté très poignant de d'autres, les questionnements, le combat avec soi-même... j'ai tout aimé!!!  L'écriture de Forster m'a énormément plu, réussissant sans s'empêtrer dans d'interminables considérations à faire ressortir cette psychologie des personnages que je trouve incroyable.  Il a réussi à faire passer des idées complexes dans une forme relativement simple. 

Voilà, je suis devenue fan de Forster.  Attention hein, des plans pour que je parte un challenge Forster, maintenant!!!
Un énorme merci à Yueyin!  J'ai adoré!

Partager cet article