Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Magic study (Le souffle d'Emeraude) - Maria V. Snyder

13 Octobre 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature "Young Adult"

Magic-Study.jpgPrésentation de l'éditeur

SPOILERS SUR LA FIN DU TOME 1... IMPOSSIBLE DE FAIRE AUTREMENT

"Une année, une seule. C’est le temps dont dispose Elena pour développer ses pouvoirs de magicienne. Mais le parcours est semé d’embûches. Les détracteurs d’Elena cherchent à la manipuler, voire à la détruire. Triomphera-t-elle de la jalousie des Magiciens, de la traîtrise du Prince exilé, et de la haine que lui voue son frère ? Libre et rebelle, elle poursuit sa quête. Avec pour allié le mystérieux Valek qui lui insuffle, en pensée, la force de devenir elle-même…"

 

Commentaire

Décidément, cette série ne me déçoit pas. Je vous avais parlé ici du tome 1 et on m'avait dit que le tome 2 était tout aussi bien.  Je suis tout à fait d'accord, en fait.   Même si le héros est absent pendant toute la première partie du roman, même si on espère le voir surgir de partout, on ne s'ennuie pas pour autant.  Parce que même si l'éditeur français est Harlequin, l'histoire d'amour ne fait pas du tout tout l'intérêt de cette histoire. 

 

Donc.  Yelena est maintenant à Sitia, pour plusieurs raisons.  Séparée de tous ceux en qui elle a confiance ou presque, elle se retrouve face à elle-même.  En effet, cette héroïne à la carapace énorme suite à tout ce qu'elle a vécu a quand même quelques "soft spots" au fond d'elle-même et malgré son côté impulsif, son côté "je me jette devant le danger", on sent bien que la petite fille qui a été volée à sa famille n'est pas si loin.  En effet, pas facile de revoir sa famille dont on n'a plus aucun souvenir.  De devoir composer avec leurs sentiments, qu'ils soient positifs ou négatifs. 

 

J'ai retrouvé tout ce que j'avais aimé dans le premier tome dans ce roman, avec un petit quelque chose en plus.  En effet, l'héroïne évolue, elle apprend à maîtriser ses pouvoirs (qui semblent être tout de même assez impressionnants), le monde s'étoffe avec la découverte de Sitia et de son fonctionnement.  On sent que tout se met en place, que les lieux commencent réellement à exister et à vivre.   La Citadelle est bien différente des cités de Ixia et on imagine ses ruelles et son marché. Quant au village dans les arbres, je veux le même.  Rien de moins. 

 

Encore une fois, les aventures abondent.  Trahisons, enlèvements, meurtres, poursuites, Yelena n'a pas le temps de s'ennuyer.   On ne sait pas à qui elle peut faire confiance, elle non plus, elle est toujours "on the edge" et moi aussi je l'ai été.  Les personnages ont des secrets, des côtés cachés, sans que ça tombe dans la caricature "il est comme ça à cause de ce qui lui est arrivé..."... c'est toujours plus complexe que ça. Définitivement, elle est attachante, cette Yelena.  Et même si c'est jeunesse, ce l'est quand même moins que le tome 1.   Pas qu'il y ait du hot and steamy sex, mais quand même, ils ne font pas que se donner des bisous sur la joue là-dedans.  C'est juste qu'on ne nous le décrit pas. 

 

Bref, j'ai passé un excellent moment et je n'ai pas vu le temps passer.  Je pense que je vais enchaîner direct sur le tome 3.  Je me demande si on en apprendra davantage sur Valek.  Parce que bon, il semble être l'homme idéal, l'assassin parfait... mais je me demande quand même si on va fouiller davantage dans son moi profond bientôt.  J'aime mes hommes un peu torturés... dans les romans!  Et que ceux qui me connaissent dans la vraie vie s'abstiennent de faire des commentaires là-dessus ;)

Partager cet article