Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Les petits ruisseaux - Pascal Rabaté

29 Octobre 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bandes dessinées - mangas

petits-ruisseaux.jpgPrésentation de l'éditeur (en partie... )

"Chaque jour, Edmond et Émile, deux petits vieux, s’installent au bord de la rivière pour pêcher. Ils font de temps à autre des pauses pour casser la graine ou boire un coup de blanc.


Et parfois, ça mord un peu.

Le temps s’écoule ainsi, au rythme des prises. Le soir, chacun rentre chez lui. Edmond retrouve son chat, et Émile parle à la photo de sa femme décédée..

Un jour, Edmond apprend à son ami qu’il a rencontré quelqu’un, grâce aux annonces qu’il lit depuis quelques temps. Et là, il semble que ce soit la bonne personne. « C’est pas parce que l’on a passé l’âge de la gaudriole épicée qu’il faut faire maigre jusqu’au trou ! ».


Pour Émile, c’est un choc. Impensable pour lui d’imaginer faire la même chose. Le souvenir de sa femme, l’âge… autant de freins à une vie aussi libérée."

 

Commentaire

J'ai coupé des bouts de la présentation du site de Futuropolis (et j'ai aussi remis le bon nom pour le personnage principal... je ne sais pas trop pourquoi, mais ils l'appelaient Pierre) parce que je trouve que certaines révélations sont plus réjouissantes lorsque faites au fil des pages.  Ce ne sont pas de grands événements mais quand même, je crois qu'il vaut la peine de savourer cette BD sans trop savoir où elle nous mène.  Comme je ne lis jamais les présentations, ça m'est arrivée et je me suis délectée de cette lecture.  Vraiment.  Et à 1h30 du matin pendant un read-o-thon (heure 21 et demi pour moi), il fallait le faire!

 

Je le dis d'emblée, je ne suis toujours pas fan des dessins de Rabaté.   Par contre, si lors de ma lecture de "Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune", je n'avais pas réussi à passer à côté, ici, au bout de quelques pages, j'étais tellement dans l'histoire que ça ne m'embêtait plus du tout.   

 

Rabaté nous livre ici un récit touchant, celui d'Émile qui ne voit la vie que derrière lui et qui est forcé de se remettre en question suite à la mort de son meilleur ami.  La vie et les événements le sortiront de ses souvenirs et même si on voit les personnages uniquement dans leur vieillesse, on sent sous les rides les jeunes hommes et femmes qu'ils ont été.   Ils sont vivants et très émouvants.  La sexualité est traitée de façon directe mais la plupart du temps assez pudique, les personnages sont très humains, très vivants.   

 

J'ai aussi beaucoup aimé ce portrait d'un petit village où tout le monde se connaît et où la brasserie du coin devient le centre mondain de ces messieurs, qui s'aiment beaucoup malgré les apparences parfois.  J'ai souri et j'ai revu des images quand on aperçoit Émile montrer sa prise et répéter fièrement les mêmes mots à tous.  J'ai été très émue par ces personnes souvent seules avec leurs souvenirs et qui cherchent du réconfort dans les routines quotidiennes. 

 

Presque un rite de passage pour Émile, pour accepter qu'il reste encore quelque chose devant.  On ne s'embête pas avec le politically correct, Émile essaie des choses avant de se retrouver lui-même.  Ça en dérangera peut-être certain mais pour ma part, j'ai vraiment aimé. 

 

Une très belle lecture, donc.  Je conseille à ceux qui aiment le genre!

 

Partager cet article