Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Les monstres de Templeton - Lauren Groff

27 Août 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature américaine

monstres-de-templeton.jpgPrésentation de l’éditeur

" Le jour où je revins à Templeton, en pleine disgrâce, le cadavre d'un monstre mesurant près de seize mètres émergea à la surface du lac Glimmerglass ". Ainsi s'ouvre Les Monstres de Templeton, un roman qui balaie deux siècles d'histoire : celle d'une jeune fille à la recherche de son père, et celle d'un village, ancrée dans l'Amérique profonde, au milieu des légendes et des secrets de famille. A la suite d'une déconvenue amoureuse, Willie Upton frappe à la porte de la vieille demeure où vit encore sa mère, Vivienne, ancienne hippie devenue baptiste fervente sur le tard... Au lieu du réconfort qu'elle vient y chercher, Willie trouve le village sens dessus dessous, chamboulé par l'apparition d'un animal démesuré, et découvre un terrible mensonge : son père existe bel et bien, elle n'est pas le fruit hasardeux des amours libres de sa mère, mais bien la fille d'un homme connu et reconnu dans Templeton. Lancée dans une enquête à rebondissements pour retrouver son père, elle part sur la trace de ses ancêtres et reconstitue la fabuleuse généalogie qui mène à son histoire.

 

Commentaire

Il y a des fois, comme ça, quand on fait les libraires avec une copine attentive, on se retrouve avec un cadeau imprévu mais ô combien apprécié! C’est ainsi que juste avant mon départ de la Belgique, miss Bookomaton m’a remis un petit paquet et une petite carte « à lire dans l’avion et pas avant » (très choupy la carte!! Elle est merveilleuse, miss Bookomaton!!!) qui contenait ce livre, que j’avais mentionné vouloir lire!

 

Je l’ai ouvert en embarquant dans l’avion… et je l’ai refermé à l’atterrissage après avoir passé près de 7h à Templeton, petite ville américaine, en compagnie de la sympathique Willie et de ses monstres.  Vous savez, le genre de roman dont vous vous dites qu’il ne révolutionnera pas la Littérature Mondiale mais que vous ne pouvez pas lâcher et qui vous fait vibrer??  Ben c’est en plein ce genre là!

 

Pour une fois, cette présentation de l’éditeur me plaît bien et met bien l’histoire en contexte.  Nous avons Willie, en pleine détresse à la fois affective et professionnelle, qui revient chez elle, dans un village qu’on aime tout de suite.  On sent aussi l’amour de l’auteur pour ce village, qui est en fait le sien, baptisé Templeton pour l’occasion.  Un village avec sa bibliothèque, son lac, son monstre, ses personnages bizarres, ses Joyeux Joggers (je les aime, eux!!) et ses petites habitudes.  Le temps d’un livre, nous le visitons, mais pas en touristes; de l’intérieur, plutôt. 

 

Ce livre, c’est une saga familiale car Willie est la descendante du fondateur du village Marmaduke Temple, incarnation du rêve américain qu’il ne faut en rien entacher.  À travers sa recherche de son père, elle découvrira ses ancêtres et verra ce qu’ils ont été réellement, réalité qui contraste parfois avec ce qui est généralement convenu.  Les secrets ne sont pas énormes, rien de choquant.  Mais comme nous avançons avec Willie et que c’est son histoire à elle, j’ai tout de même été touchée par ces découvertes.   C’est une réelle quête d’elle-même, de ses racines, une démarche qu’elle doit réaliser toute seule, même si sa maman connaît la réponse, mais qu’elle refuse de la lui révéler tant qu’elle ne trouve pas par elle-même!

 

Quant aux monstres, oui, il y a celui du lac, mort le jour de l’arrivée de Willie mais il y a surtout ceux qui sont cachés dans les vieilles histoires.  Pas trop de fantastique non plus… une grosse bête par-ci, un fantôme par là… ce n’est pas le principal de l’histoire!  Les personnages sont nombreux, ils ne sombrent pas dans la caricature… mais presque parfois!  Ils sont tous un peu bizarres, en fait et j’aime les gens bizarres!!  J’ai un gros faible pour la maman ex-hippie, la bibliothécaire ainsi que pour certains ancêtres.  Une correspondance assez singulière (et empoisonnée sous des abords doucereux) m’a spécialement plu.  J’ai réellement apprécié l’humour et cette petite touche particulière qui rend tout ce petit monde vivant!

 

Bref, un bon gros livre qui entre pour moi dans les doudous, qui se lit bien, sans prise de tête et pour lequel j’ai craqué!   L’histoire d’une famille mais aussi l’histoire d’une petite ville, l’histoire d’un mythe auquel il ne faut pas toucher.  Merci encore au Bookomaton pour le cadeau!!! 

Partager cet article