Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Les gens sont les gens - Stéphane Carlier

13 Mai 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (français)

les-gens-sont-les-gens.jpgJ'ai pris ce roman dans ma pile parce que j'avais besoin de rire et de grand n'importe quoi.  Yep, le grand n'importe quoi, normalement, avec moi, ça fonctionne super bien. Par contre, dans ce cas, je dois avouer que si j'ai bien ri à certaines scènes, le roman sera fort possiblement rapidement oublié...

 

Nicole est psychanalyste et au bord de la crise de nerfs.   Quand, sur un coup de tête, elle décide d'aller voir son ancienne voisine - qu'elle n'aime même pas tant que ça, en fait -  en Bourgogne, elle ne sait pas qu'elle va décider, sur un coup de tête, de sauver un porcelet de 6 semaines nommé (et bien nommé) Foufou et de le ramener dans son appartement parisien!

 

L'idée de base est complètement folle.  Et la scène de l'arrivée de la bête à Paris est tout simplement hilarante.  Je me suis carrément esclaffée toute seule à m'imaginer la tête des invités qui assistaient à un tel show. 

 

Par cotre, après, il y a moins d'humour, plus de "les bienfaits de la zoothérapie par le cochon" et pour moi, moins de plaisir.  J'ai lu la fin avec un peu de déception vu qu'à part une scène d'autruche, c'est beaucoup moins burlesque.  En fait, il se passe trop de choses improbables en trop peu de temps, ça s'éparpille un peu et ça m'a empêchée de vraiment accrocher à l'histoire au final.  Quant au dénouement final, je l'ai trouvé carrément sorti de nulle part,  "Qu'est-ce qui va dans quel t***"?  Seriously?  Ca faisait partie de l'histoire, au départ?

 

Peut-être que c'est moi qui n'ai pas bien saisi la portée du roman. 

 

Tout ça pour dire que c'est un roman pour rire un coup, ça donne limite le goût d'avoir un cochon à la maison (et de bonnes assurances), même pour une fille qui n'est pas très "animaux" comme moi.  Tiens, c'est peut-être ça, le problème, en fait!  J'ai du mal à concevoir qu'un animal puisse être si important pour quelqu'un, même si je le vois super souvent autour de moi!

 

Une lecture en demi-teinte, donc!

Partager cet article