Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Les étoiles de Noss Head - 2 - Rivalités - Sophie Jomain

15 Novembre 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature "Young Adult"

etoiles-de-noss-head-2.jpgJe ne sais pas si vous vous souvenez, mais je vous ai déjà parlé du premier tome de cette série jeunesse française il y a quelques semaines (pas mon meilleur billet, si vous voyez ce que je veux dire... je pense qu'après le RAT, les billets-lecture ont eu une petite perte de qualité...)  J'avais aimé en général mais j'avais quelques bémols, notamment sur le style et l'héroïne.   Faisons ça court : mon avis sera beaucoup moins positif que la plupart de ceux que j'ai lu sur le net.  Dans ce deuxième tome, les mêmes choses m'énervent... mais un peu plus.   Du coup, j'avoue que si ce n'était de la finale qui m'a fait ouvrir de grands yeux (elle ose, tout de même, madame Jomain), je ne sais pas si je continuerais la série. 

 

Mais pitchons un peu.

 

Hannah, notre héroïne, est maintenant à l'université de St. Andrews, une université un peu spéciale où, pour faire une histoire courte, il n'y a pas que des humains.   Entre autres, il y a une certaine espèce d'être surnaturels, ennemis jurés des lupis.  Et le climat entre les deux ne va pas en s'arrangeant.

 

Dans ce tome,  c'est la découverte pour Hannah.  La découverte du monde universaire, de l'univers de Leigh hors de Wick, de ses amis mais aussi de ses ennemis, parmi eux un certain Darius et une jolie blonde du nom de Minah.   Pendant toute la première partie du roman, l'auteur prend son temps pour mettre l'histoire en place, pour bien situer les personnages, les nouveaux qui s'introduisent dans l'histoire (et il y en a plusieurs) ainsi que pour expliquer à son lecteur les éléments mythologiques qu'il rencontrera dans le roman.  Ça a son utilité, bien entendu.  Mais c'est long, surtout quand on est pas fan du style utilisé (que tout le monde semble aimer sauf moi), qui est fait de phrases courtes, d'action et de peu de descriptions, ce qui rend plus difficile pour le lecteur l'entrée dans l'atmosphère écossaise.   De plus, j'ai toujours du mal quand on me dit quoi penser des personnages, qu'on m'explique chacune de leurs motivations, de leurs sentiments.  J'ai l'impression qu'on ne me fait pas confiance en tant que lectrice et ça m'agace toujours un peu.   Je préfère déduire et je crois que c'est le principal reproche que je fais à plusieurs, plusieurs romans de littérature YA. 

 

La seconde partie est davantage dans l'action, le style s'y colle davantage et à partir de ce moment, les pages se tournent toutes seules.  Mais je dois avouer que les points communs avec Twilight (pas tant dans la trame narrative que dans les détails) ont fini par me faire tiquer.   Je ne veux pas préciser pour ne pas spoiler mais il y en a quand même plusieurs.  Certaines scènes, certains dialogues...

 

J'en arriverai donc à mon problème principal avec le roman : son héroïne.  Elle m'énerve.  Tout le temps en colère, tout le temps insultée dès qu'on ose la contredire, elle a un côté sainte-nitouche et elle manque cruellement d'humour, à mon avis.  Elle se prend terriblement au sérieux, réagit parfois de façon un peu absurde, n'écoute rien ni personne, est souvent désagréable avec un peu tout le monde... mais tout le monde l'adore et surtout, se confie immédiatement à elle.  Et je me suis bien demandé pourquoi.   Elle est décrite comme une personne qui juge par elle-même, qui n'a pas de préjugés, et pourtant, elle juge sans arrêt les gens "ordinaires".  Du coup, je ne la comprends pas, je la trouve immature et inconséquente.  Ce qui fait que je voudrais bein savoir la suite (parce que les rebondissement finaux sont quand même assez géniaux)  mais que je ne vois pas comment je pourrais la supporter pendant encore 3 autres tomes. 

 

Oui, c'est à ce point-là.

Mais je suis la seule, je pense.  Tous les autres lecteurs adorent Hannah et fantasment sur Leith (alors que pour moi, il manque de grrrrr).    Ne vous fiez donc pas à mon seul avis. 

 

Un avis en demi-teinte, donc.  Une mythologie intéressante, des rebondissements imprévus (il y a beaucoup d'audace), quelques personnages intéressants et qui, je l'espère, seront davantage développés dans les prochains tomes (je pense à Darius, entre autres) et  beaucoup d'action dans la seconde partie du roman.   Mes grosses réserves quant au personnage principal, à quelques personnages secondaires caricaturaux et au style d'écriture choisi par l'auteur, trop simple à mon goût à moi, m'ont toutefois empêchée de réellement savourer ce moment de lecture. 

 

Je verrai si je trouve la suite.

Un jour, peut-être, quand j'irai en France.  Si j'en ai encore envie d'ici là!

Partager cet article