Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Les étoiles de Noss Head - 1 - Vertige - Sophie Jomain

24 Octobre 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature "Young Adult"

Etoiles-de-noss-head-1.jpgCette série n'est pas disponible chez moi.  Je ne sais plus où j'en avais lu tant de bien mais quand j'ai eu envie de découvrir une nouvelle série jeunesse, allez savoir pourquoi, je me suis dit que c'était CELLE-LÀ qu'il me fallait.  J'ai donc commené à supplier les copines qui viennent au Québec et Yueyin m'a donc apporté le premier tome à l'été.  Inutile de préciser que le fait que je ne puisse pas commander/acheter les livres de mon chez moi complique légèrement la lecture de cette série (à noter, ce n'est pas cette édition que j'ai... mais une autre presque pareille, chez Elzévir)!

 

Je dois avouer qu'au début, j'ai eu très très peur.  Le style me semblait lourd,   les informations amenées maladroitement (dans les lettres, par exemple) et j'ai été très inquiète de l'anglais (l'héroïne est bilingue... mais ça doit être de l'anglais d'Angleterre car la syntaxe m'a fait réagir... pas bien).  Heureusement, il n'y a que 2-3 phrases.  J'ai aussi craint le pastiche de Twilight (le bled paumé, la rencontre, les gens "normaux" qui sont un peu sans intérêt, l'intrigue en général) mais finalement, après une centaine de pages, je me suis habituée.  Et ça va tout de même ailleurs.  De plus, il y a l'Écosse, pays dont je suis tombée amoureuse lors de ma visite. 

 

Ok, parlons un peu de l'histoire...  Hannah, 18 ans,  vient de passer le Bac, et elle n'est pas ravie de partir avec ses parents en Écosse, dans un village perdu où habite sa grand-mère en perte d'autonomie.  Sauf que, bien entendu, elle va rencontrer un certain jeune homme aux yeux verts qui va la faire chavirer.  Et soudain, ce sera beaucoup moins pénible!

 

Je ne sais trop quoi dire en fait, sur cette histoire, sinon que ça se lit tout seul (j'ai passé au travers en 4 heures, lors du RAT), qu'il y a un bon rythme, des rebondissements et un univers fantastique avec une mythologie riche et c'est surtout ce qui m'a plu.  Sérieusement, l'auteur s'est vraiment démenée pour nous servir quelque chose d'original en terme de mythe, de fouillé et qui permet beaucoup de développements possibles.  J'ai aussi aimé que l'histoire se déroule sur plusieurs semaines et pas en quelques jours.  Ça rend le développement des sentiments crédibles (même s'ils sont rapides hein, étant donné la façon dont ça se produit) et  l'évolution des personnages pas trop rapide.  Il y a également de belles pistes pour la suite de l'histoire. 

 

Par contre, je ne suis pas totalement convaincue par le personnage principal, qui me semble un peu sainte nitouche, parfois limite moralisatrice et désagréable.  Je ne pense pas que nous serions copines, en fait... mais comme je le disais plus haut, elle change au cours du roman et j'ai bon espoir de la voir devenir plus "copinable"!  Sérieux, elle m'a donné l'impression d'avoir 12 ans dans les mails et certaines réactions.  Quant à Leith, c'est le parfait gentleman... j'aurais aimé plus de grrrrr, si vous voyez ce que je veux dire.  J'ai quand même eu le goût de le secouer .  Pour moi, le gros plus du roman sont les personnages de la grand-mère et de Gwen, jeune gothique qui tient un magasin de trucs surnaturels.

 

Je sais que je semble négative mais sérieusement, non, ce ne l'est pas.  J'ai en fait plutôt bien aimé ma lecture, je ne me suis pas ennuyée une minute et le roman m'a gardée réveillée à 4h du matin, ce qui était quand même quelque chose, n'est-ce pas.  Il y a des rebondissements (certains prévisibles mais bon...), on s'intéresse à ce qui arrive aux personnages et on a envie de découvrir ce petit univers.  J'ai d'ailleurs supplié Isil (oui, vous imaginez la tête qu'elle a dû faire lorsqu'elle a réalisé qu'elle devrait se faire voir en train d'acheter une romance YA) de m'amener le tome 2! 

 

Un bon roman YA avec une mythologie très intéressante, qui saura, je l'espère, m'amener loin des clichés et des ficelles de ce genre dans les prochains tomes. 

 

 

Partager cet article