Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Le mystère Sherlock - J.M. Erre

25 Juillet 2012 , Rédigé par Karine :)

Mystere-Sherlock.jpgPrésentation de l'éditeur

"Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l'accès à l'hôtel Baker Street. Cet établissement, charmant et isolé, a été coupé du monde pendant trois jours à cause d'une avalanche. Personne n'imagine que, derrière la porte close, se trouve un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires.

 

Tous sont venus là, invités par l'éminent professeur Bobo, pour un colloque sur Sherlock Holmes. Un colloque un peu spécial puisque, à son issue, le professeur Bobo devait désigner le titulaire de la toute première chaire d'holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer.."

 

Commentaire

Oh my god!   Qu'est-ce que j'ai pu rire en lisant ce roman!  Lu chez Fashion alors que celle-ci agonisait sur son divan (tsssss... même pas à cause de l'alcool, qu'allez-vous penser là!  La bronchite, les amis.  Bron-chi-te!), j'ai réveillé la pauvre fille un certain nombre de fois parce que j'étais carrément étouffée de rire.  Au sens propre du terme.  Yep, faut croire qu'avant de surinfecter, la demoiselle était contagieuse.   Bref, j'ai passé ma lecture à limite désaturer à force de tousser parce que je rigolais.  Ya pire.

 

Dans ce roman, l'auteur nous amène en Suisse, juste à côté des chutes où ont supposément péri Sherlock Holmes et Moriarty.  Parce que, of course, Sherlock a vraiment existé hein... il ne faudrait surtout pas dire le contraire dans les murs de cet hôtel où 10 universitaires sont enfermés, pris par une terrible tempête de neige.  Et il y a un gros truc en jeu.  La chaire d'Holmésologie de la Sorbonne.  Le problème, au départ, c'est que le célèbre professeur qui doit décerner le dit gros lot a du mal à se souvenir de son propre nom.   Et quand, un par un, les spécialistes de Holmes commencent à mourir, ça va de mal en pis.  Hmmmm... 10 personnes, coupées du monde, ça ne vous rappellerait pas un truc, ça?

 

C'est donc à travers documents et enregistrement que l'inspecteur Lestrade (certains noms sont prédestinés, sans doute) devra reconstituer les événements et éclaircir le mystère.  Vu comme ça, ça semble banal.  Un simple policier, quoi.  Sauf que sous le plume de Erre, ça se transforme en grand n'importe quoi complètement jubilatoire bourré de personnages se prenant horriblement au sérieux tout en pelletant des nuages, tous plus cinglés les uns que les autres et se bitchant allègrement.  Sans compter les références au Canon ainsi qu'à la littérature paraholmésienne.  C'est que, voyez-vous, certains ont commis limite des sacrilèges, dans leurs interprétations!  Le ton est ironique et tout ça mis ensemble donne un récit complètement déjanté, qui semble aller un peu partout mais qui frappe en plein dans le mille. 

 

J'ai adoré les passages de "Sherlock Holmes pour les nuls", remplis de dérision et se moquant des petits travers des passionnés du célèbre détective.   Et on me dit que l'une de mes copines bien connues aurait atteint le niveau 4-5 de l'Holmésien.  Je sais pas pour vous, mais ça fait peur, non? :)))

 

Un hommage à l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle (yep, je ne suis pas siiii barrée que certains, je le considère encore comme l'auteur.  Même si j'ai récemment eu une discussion animée - et avinée, ceci explique peut-être cela - avec un copain où j'ai conclu d'un tonitruant "C'est pas vraiment Sherlock.  Il n'aurait jaaaamais fait ça.") et aussi à Agatha Christie. 

Partager cet article