Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Le lion de Macédoine - 4 - L'esprit du Chaos - David Gemmell

23 Avril 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

lion-macedoine-4.jpgPrésentation de l'éditeur

Pour tirer Alexandre des griffes du Dieu Noir, Parménion a traversé les dimensions, combattu Gorgone et ses vores ailés, chevauché les centaures et défait un Empire.  Il a défié l'Esprit du Chaos, cette entité immortelle qui re repaît de sang et de souffrance. 

 

Car Parménion, la Mort des Nations, s'est juré de protéger le jeune prince de Macédoine des périls qui le guettent.  Il a voué son existence à l'accomplissement du destin grandiose d'Alexandre. 

 

Peut-être devra-t-il le payer de sa vie.

 

Commentaire

Voilà, je viens de refermer à regrets le derniers tome de cette série qui m'a permis de vivre en Grèce antique (bon, un peu en Perse, dans le cas de ce tome) pendant quelques jours.  J'avoue avoir maintenant envie de me plonger dans d'autres aventures et réécritures de récits grecs.  Limite relire Homère.  Mais ceci n'est pas l'objet du présent billet. 

 

Ce quatrième tome clôt selon moi en beauté l'aventure de Parménion, de Philippe et d'Alexandre, telle qu'amorcée dans les précédents volumes. L'auteur offre son interprétation de l'histoire d'Alexandre le grand et de son père, Philippe de Macédoine, en prenant comme héros principal un général ayant déjà existé et les ayant servis tous les deux.   En ajoutant une dose de surnaturel, il nous soumet sa version des faits, assaisonnée d'esprits maléfiques et invincibles, de voyance, de mondes parallèles et de voyages dans le temps.  Le tout reste assez light mais réussit à insuffler une certaine magie aux récits des conquêtes de Philippe et d'Alexandre. 

 

Ce tome commence dans le monde parallèle, où nous avions laissé nos héros à la fin du tome 3, pour ensuite revenir dans la Grèce d'origine.  Les événements s'enchaînent rapidement et  nous suivrons Alexandre de l'âge de 4 ans jusqu'à sa mort, alors qu'il était âgé de 32 ans.  C'était à prévoir, étant donné le soin qu'a pris Gemmell à coller de son mieux à l'histoire.   J'ai beaucoup aimé les paradoxes temporels et la façon dont la fin de ces grands hommes a été traitée.  On se passionne avec eux, on craint le pire, on a peur de la traitrise et rien n'est tout blanc ou tout noir, à l'exception d'un ou deux personnages.  J'ai vibré avec Alexandre et ses combats intérieurs, j'ai eu peur pour lui, pour son entourage.  J'ai eu de la peine pour Derae et Parménion, condamnés à un destin grandiose et passant si près du bonheur.  J'ai brandi mon épée et ma lance pendant les batailles de plus en plus sanglantes, tout en craignant le pire.  Le pire n'étant pas nécessairement la défaite. 

 

Bref, une finale à l'image de la série, toute en action, avec des personnages qui évoluent.  Ce volume a tout à fait répondu à mes attentes (je crois que c'est d'ailleurs mon préféré) et il lie parfaitement entre eux les quatre tomes.  Un auteur dont je poursuivrai donc la découverte avec joie!

 

Tome 1

Tome 2

Tome 3

Partager cet article