Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Le lion de Macédoine - 3 - Le Prince Noir - David Gemmell

29 Mars 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

Lion-macedoine-3.jpgPrésentation de l'éditeur

SPOILERS SUR LES TOMES 1-2... FORCÉMENT

"Avec l'aide de Parménion, la Mort des Nations, Philippe de Macédoine étend inexorablement son empire, défaisant une à une les armées des puissances grecques. 

 

Mais une ombre plane sur le royaume de Macédoine: Alexandre, l'héritier de Philippe, conçu voici quatre ans sur l'île de Samothrace, porte en lui le Dieu Noir, prêt à s'éveiller pour semer chaos et destruction sur la terre des hommes.

 

Et quand le jeune prince est enlevé dans des circonstances mystérieuses, Parménion devra affronter des forces que nul ne l'avait préparé à combattre."

 

Commentaire

En préparation de mon futur voyage en Grèce (qui s'en vient... je commence à hystériser d'avance), je me plonge avec délices dans tout ce qui a de près ou de loin un rapport avec ce pays.   Je vous ai déjà parlé du tome 1 et du tome 2 de cette série d'heroic fantasy se déroulant dans la Grèce antique et où Gemmell nous offre son interprétation de la vie de Parménion, général de Philippe de Macédoine et d'Alexandre le grand.

 

Dans ce troisième tome, le Dieu Noir a en partie réussi à s'incarner dans la personne d'Alexandre, 4 ans, héritier de Philippe.  Ce dernier commence à avoir du ressentiment pour Parménion, qu'il sait responsable de plusieurs victoires et quand Alexandre disparaît, C'est Parménion qui se trouvera propulsé dans un univers parallèle avec l'aide d'Aristote et de la prêtresse.  C 'est dans ce tome que nous sommes davantage dans la fantasy (quoi qu'assez light) car nous retrouvons dans cet univers des créatures mythiques - beaucoup de créatures mythiques (Gorgone, centaures, minautaure, nymphes et compagnie) ainsi qu'un Roi Démon, sosie d'un personnage que Parménion connaît bien.  C'est cette relation avec leurs doubles qui m'a le plus plu dans cette partie du roman.  J'ai aimé m'imaginer avec les personnages les différents possibles, ce que la vie aurait été "si seulement".

 

Toutefois, je dois admettre que cette traversée m'a au départ déstabilisée.  Comme Parménion, nous perdons nos repères et c'est beaucoup de créatures à gérer en même temps.  Tellement que je n'ai pas eu le temps d'apprécier réellement chacune des apparitions (ça m'aurait fait battre des mains trop souvent... mauvaise habitude, je sais).    Il ne faut surtout pas oublier que cette série a plus de 20 ans et le côté "classique" du scénario d'heroic fantasy, avec le bien et le mal assez clivé (quoi que... ça reste à voir), une quête irréalisable et un héros devenu trop bon pour être réel ne doit pas surprendre.  Bien entendu, il fallait que Parménion (beaucoup plus présent dans ce tome que dans le précédent) évolue et que sa rage diminue mais ça s'est fait juste un peu rapidement.  Même si on comprend bien pourquoi, étant donné la nature de la quête. 

 

J'ai aussi hâte de voir comment va évoluer Alexandre, qui a seulement 4 ans mais qui semble posséder l'esprit d'un adulte, avec ses réflexions et sa clairvoyance.  Quand on sait comment l'histoire va finir (vu la préservation des éléments historiques, il n'y a qu'une seule issue), on se demande bien ce qui va arriver à cet enfant, destiné à devenir le grand conquérant qu'il a été.  Parce qu'avouons qu'actuellement, il est peu crédible...

 

Je pinaille mais il n'en reste que cette série me plaît beaucoup et que je compte bien commencer le tome 4 dans la foulée.  J'aime cet univers, j'aime les références historiques, j'aime la réécriture.  J'aime également les hommes courageux, les épées et les batailles sanglantes.  Bref, j'aime et j'ai très très hâte de lire le tome final, même si je vais avoir un peu de mal à laisser partir ces héros, qui sont à mes yeux devenus encore plus réels.

Partager cet article