Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

La double vie d'Anna Song - Minh Tran Huy

18 Juillet 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (français)

double-vie-d-anna-song.gifPrésentation de l'éditeur (en partie... c'est un livre qui se laisse découvrir...)

"Anna Song, "la plus grande pianiste vivante dont personne n'a jamais entendu parler", laisse derrière elle une œuvre discographique sans précédent. Malgré la maladie, et clans un engagement du corps et de l'âme proche de la ferveur, elle a voué ses dernières années à arpenter, avec une indéfectible justesse, un territoire musical des plus vastes. Gardien du temple et architecte de la légende : Paul Desroches, son mari et producteur. [...]

 

Commentaire

C'est Delphine qui m'a laissé ce roman lors de son passage québécois il y a quoi... 2 ans maintenant.  Je ne sais trop ce qui m'a poussée à le choisir justement aujourd'hui.  Les mystères de ma pile sont impénétrables. 

 

Ce court roman alterne les voix de Paul, le mari d'Anna Song et celles de divers journalistes qui parlent de cette grande pianiste que personne ne connaissait avant cet enregistrement de plus de 102 CDs des plus grandes oeuvres du répertoire classique.   Les CDs sont encensés par la critique alors qu'Anna meurt lentement d'un cancer. 

 

Dans son témoignage, Paul raconte Anna qu'il a connue enfant.  Lui même en deuil de ses parents, cette fillette particulière marquera sa vie et le l'atteindra comme personne par sa musique qui le touche droit au coeur.   À travers leurs confidences d'enfants ayant dû grandir trop vite, Anna raconte le Vietnam, pays qu'elle n'a jamais vu mais qui est enfoui au plus profond d'elle-même.  Et à travers ses paroles, on est emporté dans sa vision rêvée de ce pays d'où est partie sa grand-mère, parce qu'elle n'avait plus le choix. 

 

C'est une histoire d'amour particulière qu'on nous raconte ici.  Anna fascine Paul et nous fascine aussi.  Toutefois, ce sont surtout les passages sur les souvenirs, sur la famille, nos ancêtres tels qu'on les imagine ou qu'on les rêve qui m'ont touchée.   De plus, c'est un pan de l'histoire du Vietnam, pays déchiré qui nous est proposé.  Sous la plume de l'auteur, on sent la magie de ce pays malgré les déchirures causées par les occupants, les guerres et les régimes politiques.   À chaque mention de cette photo du grand-père devant son rêve, j'étais repartie en voyage dans l'espace et le temps.  De plus, j'ai été charmée par les passages sur la musique et j'ai retrouvé dans les propos de Paul ce que certaines interprétations me font vivre quand je suis dans un état propre à les recevoir. 

 

La plume de l'auteur, souvent poétique mais très accessible, sert bien le propos.  J'ai beaucoup aimé la construction qui est également bien appropriée et les articles, bien qu'ils puissent sembler un peu répétitifs, apportent à chaque fois de nouveaux éléments à l'enquête du petit monde de la musique.  Ils semblent réels justement en raison de ces répétitions. Parce que bon, rapidement, nous réalisons que cette histoire presque fantastique de la plus grande pianiste que personne ne connaît a des failles... 

 

Bref, un beau roman et un bon moment de lecture.  Notons que cette histoire est inspirée d'une histoire vraie, que je ne nommerai pas, au cas où vous en auriez entendu parler.  Une chose est certaine, je relirai l'auteur!

Partager cet article