Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

L'héritage des Darcer - Marie Caillet

31 Octobre 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature jeunesse

Heritage-des-Darcer.jpgPrésentation de l'éditeur

"Lorsqu'on s'appelle Mydria, qu'on est la fille unique et chérie des puissants Siartt et qu'on a pour objectif principal d'accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royame, la vie ne peut pas être ennuyeuse.  Jusqu'au jour où Mydria découvre ses vraies origines.  Elle n'est nullement Siartt mais l'ultime héritière d'une dynastie renversée depuis des générations!  Et pour couronner le tout, à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d'ailes, cet étrange pouvoir de métamorphoser à volonté [...]"

 

Commentaire

Mais quelle surprise, que ce premier roman de Marie Caillet, une jeune auteure de 18 ans!  Et une bonne suprise, en plus de ça.  Comme vous commencez à le savoir, j'ai parfois de drôles de raisons de lire ou pas un livre et quand on m'a proposé celui-ci, c'est le nom "Darcer" qui m'a fait penser à "Darcy" alors je me suis dit que ce devait être un signe!  Bon, nous somme très loin d'Austen et du charmant Monsieur, mais j'ai effectivement bien fait parce que j'ai vraiment beaucoup aimé. 

 

Il s'agit ici d'un roman fantasy jeunesse, où nous rencontrons une jeune fille de 16 ans, My, qui se découvre soudain héritière d'une lignée disparue.  La demoiselle, qui vit dans le luxe n'en demandait pas tant.  Oui, elle veut du pouvoir, mais en épousant un prince. Une quête pleine de dangers où ont péri ses ancêtres, très peu pour elle.   Mais bon, sa tentative de fuite ne tourne pas comme prévu, et elle se retrouve prisonnière d'une Guilde de malfaiteurs en tout genre, voleurs, espions et assassins, qui ont dans la tête de l'utiliser pour retrouver le fabuleux trésor promis par la légende. 

 

C'est tout d'abord d'une quête assez classique dont il est question.  My n'a pas vraiment le choix et la demoiselle couvée et choyée se retrouve dans un monde hostile, avec des compagnons auxquels elle peut plus ou moins faire confiance, à vivre à la dure, pour aller elle ne sait trop où.  Bien entendu, il y a une romance dans tout ça, mais même si on la sent se développer tout au long de l'histoire, elle ne prend pas toute la place.   Et vraiment, ça se tient.  Bon, une quête, un trésor, des obtacles infranchissables, ce n'est pas nécessairement nouveau, mais l'auteure évite beaucoup de clichés et les désamorce rapidement quand ils semblent poindre.  L'héroïne est belle et volontaire, certes, mais elle n'est pas non plus un prodige, ni d'ailleurs trop naïve.  On sent son évolution au fil des pages et cette aventure se révèle un véritable rite de passage.  Elle se découvre elle-même mais entrevoit aussi une facette du monde dont elle ne soupçonnait même pas l'existence.  Le héros est atypique et disons que ce n'est pas nécessairement le coup de foudre avec les bouffées de chaleurs au premier regard.  C'est tant mieux, d'ailleurs. 

 

Toutefois, ce qui m'a tout de suite frappée, c'est une écriture riche et maîtrisée, sans paraître travaillée, qui colle parfaitement au propos et à l'univers médiéval avec de légères touches de magie qui nous est proposé.  L'auteure réussit à créer une atmosphère tangible, on garde le rythme même pendant les périodes d'accalmie et il m'a été vraiment difficile de lâcher ce roman, d'ailleurs lu en une petite journée.   Des pointes d'humour sont présentes un peu partout (j'ai d'ailleurs eu un vrai fou rire lors du premier combat de My) et j'ai apprécié le regard un peu ironique mais ouvert posé par la demoiselle sur ce qui l'entoure mais surtout sur elle-même.  J'ai beaucoup aimé la finale, qui appelle peut-être une suite... Mais pas d'inquiétude, le livre se tient très bien et s'il y a une porte entrouverte, l'histoire est complète en elle-même. 

 

Mon seul petit regret: si les personnages principaux étaient travaillés, avec une personnalité qui leur est propre et plusieurs facettes, les personnages secondaires me sont parus un peu plus flous, avec des caractéristiques, certes, mais moins tangibles pour la lectrice que je suis.   Malgré tout, une lecture prenante et une jeune auteure  très prometteuse que je suivrai sans doute!  Un presque coup de coeur et un livre que je conseillerai certainement. 

 

Merci aux éditions Michel Lafon pour cette lecture!  Je vous renvoie aussi au billet de Cuné, dont j'adore le titre, une citation qui m'a fait beaucoup rire dans le texte (au fait, au Québec, il est dans les sections jeunesse dans les librairies).  Et pour les intéressés, le blog de l'auteur!  

Partager cet article