Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

L'ancien temps - tome 1 - Le roi n'embrasse pas - Joann Sfar

22 Décembre 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bandes dessinées - mangas

ancien-tempsPrésentation de l'éditeur
"Un pays où l'eau voyage à l'envers et les larmes tombent vers le ciel. Un jeune héros au cœur pur, une amoureuse qui se change en renard, un roi qui n'embrasse pas. Des légions de créatures fantastiques et un dieu cyclope dont on conteste le règne. L'art de la sourcellerie – la magie de l'eau –, des combats au serpent-épée, une quête mystérieuse et philosophique..."

Commentaire

Cette BD de Joann Sfar m'est apparue comme un conte à l'envers.  En fait, on part d'un conte, on croit qu'on assistera à une BD d'Heroic Fantasy sauf que bon, ça ne se déroule pas du tout comme ça.  C'est qu'il y a quelques petits obstacles à ça et le fait que le héros soit légèrement empoté et naïf n'est pas le moindre!!  Lorsque son amoureuse, Nadège, décide que la vie simple et pour elle étriquée que lui offre Cassian (ça, c'est le héros) et part pour la ville, il décide de la suivre.  Mais imaginez vous que la belle a inventé, avec son grand-père, le loup-sourcier, une histoire de quête impliquant des dieux et des objets magiques...  Ce n'est donc pas gagné pour Cassian, qui se retrouve avec un serpent en guise d'épée et une belle qui ne veut pas vraiment se faire "sauver".

Les thèmes avaient tout pour me plaire.  J'adore en fait quand on joue avec les éléments et les symboles d'un style particulier (ici, le conte héroïque) et qu'on les transforme pour en faire totalement autre chose.  Et c'est tout à fait ce qui arrive ici.  On explore l'amour, la religion, la quête, le mysticisme, mais en déconstruisant nos repères.  Mais (parce que bon, ll y a un "mais") je n'ai pas pour autant été charmée par cette bande dessinée.  Je crois que le fait que je n'accroche absolument pas aux dessins n'a certainement pas aidé.  J'ai beau essayer, je n'y arrive pas.  De plus, je n'ai pas trouvé l'intérêt de la scène lubrique avec le loup et l'espèce de démone et le langage utilisé, bien qu'il soit sans doute destiner à nous détacher encore davantage de l'image traditionnelle du beau héros courageux, m'a parfois ennuyée.   Il a fallu que je relise la BD deux fois pour bien comprendre où nous emmenait l'auteur (j'avais tout à moitié oublié à la fin de ma première lecture)...  et je crois que j'en ai encore manqué un bout.  Je suis restée avec un sentiment de décousu... peut-être certaines histoires et scènes trouveront-elles leur raison d'être dans les tomes suivants. 

Une BD pleine de références et de symboles, qui a du du mal à me toucher.  C'est le premier tome d'une série mais je ne sais elle aura combien de volumes pour le moment, qui a reçu de bonnes critiques sur plusieurs blogs BD.  Dans la blogo littéraire que je connais, Cathulu a davantage apprécié que moi, Bellesahi, encore moins, et Faelys, a un avis qui ressemble au mien.

Merci à Véronique et à Gallimard pour m'avoir fait parvenir cet album de Sfar, que je voulais découvrir.

Partager cet article