Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Jessica's guide to dating on the dark side (Comment se débarrasser d'un vampire amoureux ) - Beth Fantaskey

26 Novembre 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature "Young Adult"

JEssica-s-guide.jpgPrésentation de l'éditeur (français)

"Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n’en plus finir… Elle n’avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu! Soudain, elle découvre que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Antanasia.  Et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l’excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd’hui aux Etats-Unis pour récupérer sa promise.

 

Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, Jessica va lui tomber dans les bras.  Malheureusement, la fiancée en question a d’autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu’il soit. En nous racontant ses aventures avec un humour décapant, Jessica nous livre un guide pratique pour se débarrasser d’un vampire amoureux. Mais alors qu’elle invente tous les stratagèmes pour dégoûter Lucius, Jessica pourrait bien se retrouver prise à son propre piège. Prudence, les vampires peuvent se montrer très… persuasifs."

 

Commentaire

Pendant le Read-A-Thon, j'avais besoin de lectures pas compliquées et amusantes.  On m'a donc suggéré ce roman jeunesse qui traînait dans la pile depuis plusieurs mois.  J'ai donc rencontré Jessica, adolescente de terminale tout ce qu'il y a de plus normal (du moins, le croit-elle), qui se retrouve soudain avec un fiancé vampire, Roumain, prince du clan des Vladescu et n'aspirant qu'à la ramener avec lui dans les Carpates.  Rien que ça.  

 

La première partie du roman m'a beaucoup amusée.  Contrairement à plusieurs de ces romans jeunesse vampiriques, Jessica a des ascendances vampires également mais elle ne connaît rien à ce monde.  En fait, elle habite avec ses parents, très bio, "nature" et portés sur l'ésotérisme et n'a jamais vraiment réalisé la teneur de leurs recherches.  Elle est portée sur les mathématiques, la réalité, quoi.    Inutile de préciser que quand Lucius débarque, avec son manteau de velours et ses manières d'aristocrate et son goût pour la viande crue, il y a comme un léger choc des cultures.

 

Au début du roman, on a Lucius, arrogant comme pas un, qui s'impose chez Jessica et dans sa vie, alors qu'elle ne veut carrément rien savoir.  Les réflexions de Lucius (dans les lettres, notamment) sont carrément hilarantes, il est un peu découragé de sa mission vu qu'il n'a pas non plus choisi sa fiancée et qu'il ne le fait que pour éviter une terrible guerre entre les Dragomir et les Vladescu.  Et avec sa famille, disons qu'il n'a pas vraiment le choix.   Jessica, avec son guide de la parfaite ado vampire, m'a vraiment fait rire et j'étais fort bien partie pour un excellement moment de lecture. 

 

Mais - parce qu'il y a un mais - à partir du milieu, quand la demoiselle commence à découvrir qu'elle n'est pas si insensible que ça à notre homme, ça devient beaucoup plus conventionnel... et beaucoup moins drôle.  Les comparaisons entre le vampire et le "farmer" vers qui Jessica est attirée au départ deviennent un peu redondantes et on finit par revenir dans l'éternel petit jeu de notre héroïne normale, de la bitchy pompom girl, et du beau ténébreux.  Après une bonne centaine de pages de ce manège, j'ai été un peu lassée.   Sauf que le ton change un peu et qu'on sent un côté sombre et dangereux chez Lucius se dévoiler de plus en plus... jusqu'à une fin un peu expédiée à mon goût.   Par contre, j'ai constaté une tentative de faire autrement, des réflexions sur l'acceptation de soi et de la différence qui m'ont plu. 

 

J'ai donc eu du mal avec les coupures de rythme et les personnages qui changent presque du tout au tout du jour au lendemain, mais il y a de bonnes idées et le début m'a vraiment fait beaucoup rire, ce qui est - comme souvent - un peu contraire à la plupart des lectrices, qui ont pour la plupart adoré.  Il y a une suite sur le net (je ne sais pas si elle sera publiée), disponible ici, qui raconte... ah mais vous verrez, hein!!! ;)) 

Partager cet article