Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

J'Harlequine, Tu Harlequines, Nous Harlequinons!

7 Juillet 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Chroniques d'une LCA

Images-14-0627.JPG

 

Ce billet s'inscrit à la fois dans la lignée de "je raconte ma vie" et de "je vous montre mes bibliothèques".  Ça vous va?  En fait, en ce beau samedi de juillet, j'ai vu débarquer mes parents avec quatre ÉNORMES paniers à lavage remplis... de romans Harlequin.  Of course, je les avais demandés.   Mais avant de me gratifier d'un "T'es tu folle, tab...??" tonitruant... je vous explique. 

 

Et pour vous expliquer, il faut que je vous parle de ma grand-mère. 

 

Ma grand-mère est décédée le 8 mai 1989.  Ça fait donc 24 ans, un peu plus.  Ma grand-mère habitait avec nous.  Maison multigénérationnelle avant l'heure.  Ou après l'heure, faut voir.  Bref, à un moment où personne d'autre n'habitait avec sa grand-mère.  Ma grand-mère m'adorait (voire même qu'elle me passait tous mes caprices, au grand désespoir de ma mère) et elle pouvait jouer des heures avec moi à "Chanterelle", à l'école ou à Fanfreluche.  Ma grand-mère nous a toujours gardé, elle a joué à la grand-maman avec la moitié des enfants du quartier, jouait du piano, me tricotait des habits de poupée Bout'choux, paillettait et cousait mes costumes de patin et faisait du "p'tit steak" coupé en morcaux dans une tonne de beurre et du baloney en chapeaux. 

 

Et ma grand-mère avait une passion pour les romans Harlequin. 

 

Dans le temps, il en sortait 4 par mois.  Et tout de suite elle se précipitait à la tabagie (où ces romans étaient vendus) pour avoir sa dose de romance, de Mâles Millionnaires,  de Séduisants Médecins et de passions folles dans tous les pays du monde.   Oui, je sais.  Faut croire que je ne retiens pas du voisin.   Elle aimait tellement ses romans qu'on les réservait pour elle.  Dans une tabagie.  Elle était trop fâchée quand un tome en particulier manquait à l'appel pour cause de vente trop rapide. 

 

Du coup, on a beaucoup de romans Harlequin. 

 

Adolescente, ma mère et moi descendions des piles de ces petits romans et nous les enfilions les uns après les autres.  Même que nous avions nos préférés (je pense entre autres à "Mon mari, cet étranger", que nous avons lu 50 fois chacune.  Sous le lien se trouve une étude over sociologique "La romance d'hier à aujourd'hui" publiée lors des Harlequinades 2009... à ne pas manquer, of course. Vous me connaissez!).   Bref, les Harlequin, c'est une malle à souvenirs. 

 

Du coups, pendant que papa montait une énième bibliothèque (en fait, après avoir comparé avec certaines d'entre vous, je n'en ai pas tant que ça...  seulement 11), maman et moi les avons classés.  Par ordre croissant.   Bon, ok, c'est  surtout maman qui les a classés... elle a beaaaaucoup plus de patience que moi, faut croire!

 

Images-14-0628.JPG

 

Voici donc par terre quelque 660 Harlequin "série normale".  Et sur la table, encore 400 autres environ.  Autres séries. Ou "Duo".  Bref, l'équivalent.  Oui, je sais, ça fait peur!

 

Images-14-0629.JPG

 

En fouinant, j'ai pu découvrir des pépites datant des années 60 (par exemple "Anie, la belle infirmière" ou "Héritiere") ainsi que des devoirs de ma mère, quand elle avant 10 ans!  Aussi, des "Brigitte", ayant apartenu à mon arrière-grand-mère, qui les avait offerts à maman.   Ça mériterait presque un essai de lecture, ces trucs!  (Et trouvez le A. Conan Doyle qui se cache dans le tas!)

 

Images-14-0637.JPG

 

Images-14-0636.JPG

 

J'ai même pu réalier que ma copine Delphine avait une collection de romance écrite juste pour elle!

 

Images-14-0633.JPG

 

Et finalement, à deux rangées de profondeur (yep, profondeur.  J'ai même pris une bibliothèque profonde et étroite pour l'occasion... mais je m'égare...), ça donne ça.   Environ 1100 romances vintage.   On a fait du beau travail, n'est-ce pas!

 

Images-14-0634-copie-1.JPG

 

Avec le célébrissime Harlequin numéro 1 en tête de file... et en double!  Il me manque le 2... je ne sais pas si je vais survivre à cette terrible perte!

 

Images-14-0635.JPG

Images-4_2002-copie-1.jpg

 

Avouez que vous êtes jaloux!  Tant d'amouuuuuur!  Spéciale dédicace aux Princesses qui aiment taaaaant les romances old school!  Je pourrais faire un doctorat avec tant de jeunes filles en détresse mais belles comme le jour, de châteaux merveilleux, d'Hommes irrésistibles, de Malentendus et de Dépucelages Orgasmiques, non?


Bon dimanche everyone!

Partager cet article