Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Histoires nordiques - Lucie Lachapelle

28 Novembre 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature québécoise

histoires-nordiques.jpgNormalement, je ne suis pas très "nouvelles".  Mais suite à ma lecture de romans traitant des populations autochtones du Québec, j'ai eu envie de découvrir celles-ci.  Ajoutons que j'ai tendance à faire confiance à XYZ...  il me fallait ce recueil. 

 

Ce sont donc 13 nouvelles d'environ une dizaine de pages chacune, se déroulant dans un petit village du Nunavik, image d'un endroit où l'auteure a enseigné dans les années 70.   Oui, ce sont des nouvelles mais il y a quand même un fil rouge, la plupart d'entre elles se déroulant pendant la période où enseigne Louise, blanche venue enseigner aux Inuits, tombée en amour avec cette immensité blanche, ces paysages de toundra, fascinée par ce monde et désirant réellement comprendre, aller à la rencontre de la culture Inuit et malgré tout toujours extérieure, malgré la meilleure volonté du monde.  De tout le monde. 

 

C'est une immense tendresse et de sensibilté qui ressortent de ces nouvelles.  Beaucoup d'ouverture vers l'autre, une réelle volonté de comprendre, mais aussi un choc de cultures, un grand.   Il y a un fossé entre la vie dans le Nord de cette époque et ce que connaît Louise.  Pourtant, il n'y a aucun jugement et malgré son émerveillement devant cette vie, son désir de la faire sienne, les relations qu'elle tisse, elle n'en reste pas moins une blanche dans un village d'autochtones au mode de vie si différent du sien.   Certaines nouvelles sont drôlatiques, d'autres cruelles, d'autres magnifiquement poétique.  Il y a de la solitude, de l'amour pour les hommes et pour le pays, un réel combat contre les éléments, de la violence aussi.  Plusieurs aspects de la vie dans le nord sont évoqués avec beaucoup de respect, avec un regard extérieur et bienveillant sans être condescendant. 

 

J'ai beaucoup aimé l'aspect presque légendaire, avec les rivières qui attendent leurs dus, les tempêtes qui font perdre le nord (et le village), les sauvetages de justesse, la sorcière du village, les maisons à une pièce avec tout plein d'enfants.  J'ai aussi apprécié que plusieurs aspects ne soient pas gommés, malgré le regard que pose Louise sur ce village et ces gens qu'elle veut aimer.  La vie est rude, les références tout autres.  Et en tant que lecteur, on ressort infiniment curieux, avec un sourire aux lèvres, malgré la grande nostalgie qui ressort de la dernière nouvelle. 

 

Bref, une lecture que j'ai énormément appréciée, dans un style poétique et fluide, où ressortent des pointes de réalisme qui sent le vécu.  Je relirai l'auteure!

Partager cet article