Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Hex Hall - 3 - Spell Bound - Rachel Hawkins

4 Juillet 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature "Young Adult"

Hex-Hall-3.jpgPrésentation de l'éditeur (en partie)

J'AI BEAU VOULOIR NE PAS LE FAIRE, JE SPOILE UN PEU LES TOMES 1-2...

"Juste quand Sophie Mercer allait accepter ses pouvoirs extraordinaires de démon, le Conseil des Prodigium les lui enlève.  Avec ses pouvoirs emprisonnés à l'intérieur d'elle-même, Sophie est sans défense, seule et à la merci de ses ennemis jurés, les Brannick, une famille de femmes guerrières qui a voué son existence à exterminer les Prodigium.  Les Brannick savent qu'une guerre est imminente et ils croient que Sophie est la seule qui soit assez puissante pour éviter la fin du monde.  Mais sans ses pouvoirs, Sophie n'en est pas si certaine.[...]

 

Commentaire

Je vous ai déjà parlé du tome 1 (que j'avais bien aimé) et du tome 2 (qui finissait de façon terriblement terrible).  Hex Hall, c'est une série jeunesse qui se caractérise surtout par son humour et son côté "je ne me prends pas au sérieux".   Dans ce troisième tome, nous retrouvons les personnages presque tout de suite après la fin des événements finaux du tome 2. Personnellement, c'est le tome qui m'a le moins plu dans la série.  Mais je pense que j'ai toujours un problème avec les fins de série en général. 

 

Le rythme du début du récit est lent.  Ca tourne un peu en rond, beaucoup de bavardages, des personnages qui sont selon moi uniquement effleurés et surtout, surtout, des "quêtes" beaucoup trop facilement réussies.  Il y a un rebondissement intéressant au milieu du roman et le dernier quart est plus riche en action mais n'empêche que je m'attendais à beaucoup plus pour la bataille finale, à plus de sentiments, à plus de répercussions suite aux événements.  Si l'auteur ose certaines choses, j'ai trouvé le tout un peu facile, et ça aurait pu être mieux traité selon moi. 

 

N'empêche que j'ai toujours autant aimé le personnage de Sophie, ses blagues aux moments les moins opportuns, son cynisme et son ironie.  C'est d'ailleurs ce que je préfère dans le roman.  Les dialogues me plaisent beaucoup, les relations entre les personnages principaux me touchent aussi mais j'aurais aimé mieux connaître les nouveaux qui sont introduits dans ce tome.  Torin, en particulier, me fait quand même mourir de rire.  C'était trop peu, trop vite.   

 

N'empêche que la série se tient bien et qu'elle est efficace dans ce qu'elle souhaite susciter comme réaction: un bon divertissement.  Ça se lit tout seul, on sourit, mais je garderai quand même le souvenir d'événements un peu "pratiques" et d'une petite déception sur la fin, qui aurait pu être beaucoup plus grandiose.

Partager cet article