Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Hex Hall - 1 - Rachel Hawkins

20 Février 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature "Young Adult"

Hex-Hall-1.jpgPrésentation de l'éditeur

"Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu'on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n'a aucun besoin qu'une élève soit retrouvée vidée de son sang.


C'est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu'il ne faut surtout pas énerver..."

 

Commentaire

Ce roman, c'est complètement et totalement la faute de Cess si je l'ai acheté pendant ma folie acheteuse du temps des fêtes.  Elle m'a dit que le tome 2 était bien.  Même qu'elle lui a mis 5 étoiles sur Goodreads. C'est très très mal de faire des choses pareilles, non?

 

Hex Hall est donc un court roman où il est question d'une école de sorcellerie où les délinquants magiques sont envoyés.  Sophie y est envoyée pour  cause desortliège d'amour un peu - si peu - trop puissant.  Contrairement à ses "co-détenus", elle n'a pas grandi dans une famille de Prodigium alors elle ne sait strictement rien de leur histoire des règles, des potins.  Elle a un sérieux problème de contrôle de magie, en plus.  Et tout de suite, elle est accostée par trois sorcières pas nécessairement super sympathiques qui la veulent comme 4e dans leur Coven.  Rajoutez à ça un manque total d'originalité dans son "crush" du premier jour (le même que toutes les filles de l'école, en fait).  Bref, pour Sophie, ça pourrait aller mieux.

 

Ça vous rappelle un truc, à vous?

 

J'ai bien aimé ce roman, surtout pour l'humour de Sophie, le ton en général et le côté un peu fou-fou de la chose.  C'est bourré de références explicites à la culture pop (Buffy et Harry Potter y passent), la demoiselle est sarcastique à souhaits et les pages se tournent toutes seules.  J'ai également beaucoup aimé la relation entre Sophie et Jenna, la sooo pink vampire qui n'entre pas du tout dans le moule, elle non plus.  Même un moule taillé pour les spécimens bizarres. C'est mignon comme tout.  Les relations évoluent et ne sont pas statiques, que ce soit entre Sophie et sa co-loc, Archer (lui, c'est le crush) ou même Elodie, la vilaine de l'histoire. 

 

Toutefois, je n'ai pas été non plus transcendée.  C'est bien, c'est léger, c'est agréable à lire mais il m'a manqué une certaine profondeur pour me plaire réellement.   L'auteure ose certaine chose, l'intrigue est bien trouvée même si un peu facile (des fois, j'ai eu le goût de souffler la bonne réponse à Sophie, quand même) mais il n'y a rien de nouveau dans tout ça.  Impossible de ne pas penser à Harry Potter - en moins magique - en lisant le roman.  Je ne vous expliquerai pas en détails mais bon, quand même.   Et bizarrement, je pense que le roman aurait gagné à être un peu plus long, pour développer certains thèmes, certaines idées et aussi pour nous permettre de "voir" davantage d'anecdotes entre les différents personnages.  J'ai eu cette impression de ne lire que les événements "importants" et pas ces petites choses du quotidien qui font qu'on s'attache vraiment.  Une sensation d'avoir effleuré certaines choses, donc.

 

C'est donc un roman jeunesse agréable à lire, dans lequel j'ai passé un bon moment.   J'ai d'ailleurs commencé le tome 2 au moment où j'écris ces lignes (oui, je veux lire mes séries avant de tout oublier... je tiens encore mes résolutions.  Soyons fous et espérons que ça va durer au moins encore quelques jours). 

 

Bref, pas un coup de coeur mais un roman qui ne se prend pas au sérieux et qui se lit tout seul!

Partager cet article