Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Heartless - Le protectorat de l'ombrelle - 4 - Gail Carriger

25 Septembre 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bit Litt

heartless.jpgPrésentation de l'éditeur

SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS...

TOUJOURS AUSSI GÉNIAL, SINON MIEUX!

 

"Lady Alexia Maccon, sans âme, s'y remet encore, sauf que cette fois, les problèmes ne sont pas de sa faute.  Quand un fantôme fou menace la reine, Alexia s'occupe de l'enquête, suivant une piste qui la fait remonter dans le passé de son mari.  Ajoutez à ça une soeur qui a rejoint le mouvement des suffragettes (shocking!), la dernière invention mécanique de Mme Lefoux et une invasion de porc-épics zombies et Alexia a à peine le temps de se souvenir qu'elle est enceinte de 8 mois. 

 

Alexia réussira-t-elle à déterminer qui essaie de tuer la reine Victoria avant qu'il ne soit trop tard?  Est-ce que c'est encore un coup des vampires ou y a-t-il un traitre  déguisé en loup-garou?  A quelle est cette chose, exactement, qui est en résidence dans le deuxième meilleur garde-robe de Lord Akeldama?"

 

Commentaire

Ah, ce que je peux aimer cette série.  Et elle va en s'améliorant, en plus.  En effet, plus les tomes avancent, plus je réalise que le monde se construit, se complexifie et s'affine.  Tous les tomes sont intimement reliés, certains fils qui avaient commencé à apparaître dans les tomes d'avant comme ça, sans trop qu'on les aperçoivent, commencent à se dénouer dans cette aventure et on réalise à quel point l'auteure avait pensé son histoire.  Si chaque roman constitue une histoire complète en soi, les liens sont tangibles et imaginez-vous que page 213, j'ai même lâché un "Oh. My. God. WTF" retentissant parce que bon, je n'avais RIEN vu venir.  Et pourtant, ils étaient là, les indices.  J'ai déjà dit que j'adorais quand ça arrivait?

 

Ok, pitchons un peu.  Notre Lady Maccon, née Alexia Tarabotti, a bien des soucis.  En effet, non seulement elle est à 8 mois de grossesse et elle se fait penser à une baleine échouée, ne voit pas ses pieds et a disons... de légers problèmes de mobilité, mais il semble qu'on en veuille à sa personne ainsi qu'à sa progéniture.  Un fantôme à moitié fou l'avertit qu'il y a une machinatin pour assassiner la reine, sa demi-soeur Felicity a emménagé chez elle pour cause de conversion à la cause des suffragettes, Mme Lefoux semble ne pas être en forme, mais pas du tout, tout occupée à une commande disons... particulière et Lord Akeldama et Biffy se morfondent mutuellement suite à la finale du tome 3.   Inutile de dire que l'on ne s'ennuie pas. 

 

D'abord, disons-le d'emblée, c'est toujours aussi drôle.  Les réflexions d'Alexia, sans âme et terre à terre, me font toujours sous rire.  C'est que la dame a définitivement beaucoup d'esprit, d'humour et d'auto-dérision.  Indépendante, elle n'a pas l'intention de laisser son "infant inconvenience" lui nuire dans son rôle de muhjah, non mais!  Elle n'a pas non plus l'intention de se laisser marcher sur les pieds par son mari, loup-garou Alpha de son état.   J'adore Alexia, en fait.  Elle est moderne, pleine de volonté, mais également bien ancrée dans son époque... pour certains points.  Ceux qui font son affaire, en fait.  Je suis toujours morte de rire quand cette femme qui se balade armée d'un parasol et qui combat des porcs-épics zombie ("Follow that porcupine!"  Je l'ai dit à tous vents pendant 4 jours... mes collègues m'en veulent encore) very pregnant, s'offusque pour une question de convenances.    Le couple Lord and Lady Maccon fonctionne toujours et nous avons l'occasion de les voir ensemble beaucoup plus souvent que dans le tome 3. 

 

Quant aux personnages secondaires, ils sont gé-ni-aux.  Ivy est hilarante (peu présente mais my god, ce message... j'en ris encore.  Juste à imaginer la tête de la personne qui l'a reçu), Floote toujours aussi stoïque, Lord Akeldama dandy jusqu'au bout des ongles d'orteils, bien que toujours fashion, a le coeur un peu à l'envers tandis que le professeur Lyall s'occupe de tout dans l'ombre, as usual.  Et toute cette galerie de personnages aussi hauts en couleur les uns que les autres font que nous lisons ce roman avec au minimum un sourire tout le temps.  Et parfois un gros fou rire. Sans compter que j'adore la finale.

 

Bref, il paraît que le tome 5 "Timeless" serait le dernier, et il devrait sortir dans le courant de l'année prochaine.  C'est officiel que je le lirai.   Et tout de suite lors de sa sortie, en plus!  

 

C'était une lecture avec Fashion, Pimpi et Yueyin.  Bon, comme on fait toujours tout un peu à l'envers, le but de nos lectures, c'est de nous exclamer sur FB pendant la lecture et de discuter tout le long des pages... c'est pour ça que la publication des billets n'arrive pas nécessairement le même jour.  Mais bon, cette fois, Pimpi et moi, on est synchro!

 

Défi Steampunk

Partager cet article