Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Goodnight Tweetheart - Teresa Medeiros

31 Janvier 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Romans d'amour et de guimauve... sans vampires!

Goodnight TweetheartPrésentation de l'éditeur (traduite, coupée et interprétée par moi)

Abigail Donovan aurait pourtant beaucoup de choses à faire.  Entre autres, écrire son prochain roman.  Abby est l'auteure d'un bestseller et est en train de se remettre d'un presque Prix Pulitzer et du succès instantanéé qui suit l'approbation d'un roman par Oprah.  Mais elle est prise au chapitre 5 et perd sa confiance en elle de jour en jour.   Quand son attachée de presse l'inscrit sur Twitter, elle est intriguée. 

 

Abby est rapidement coachée par l'un de ses "Suiveux" sur Twitter, "MarkBaynard" - un enseignant intelligent et sarcastique en sabatique - et elle découvre la facilité de s'exprimer en moins de 140 caractères.  Et alors qu'elle commence à comprendre les tweets, les retweets, les messages directs (et plein d'autres choses que je ne saurais pas traduire), elle voit également son blocage s'éloigner, autant derrière l'écran que dans la vie.  Après tout, pourquoi devrait-elle passer des heures dans son appartement en fixant son Tweetdeck et en paniquant en raison de sa carrière sur le neutre quand Mark est en train de voyager autour du monde et de vraiment vivre?

 

Commentaire

Cess avait dit le mot magique de "Buffy".  Ça a été suffisant pour que j'aie envie de lire ce roman.  Bon, plusieurs copines avaient aimé, ce qui n'a pas nui non plu.  Quant à moi, je me doutais que ça avait un rapport avec Twitter.  Oui, je sais, call me Sherlock. 

 

Twitter, je ne connais pas vraiment, en fait, même si j'y suis.  Des fois.  Je n'arrive pas à suivre, je ne comprends rien aux symboles... bref, je connais le vocabulaire mais c'est un peu tout.  Ce n'était donc pas gagné, malgré mon gros faible pour les romans épistolaires.  Et je dois tout de suite avouer que même si je n'ai pas été touchée comme je l'ai été avec Emmi et Léo, même si je ne swoone pas comme les copines, j'ai quand même aimé ce roman rempli de messages de moins de 140 caractères, malgré un début un peu difficile.  Et je vais avoir du mal à expliquer pourquoi sans spoiler... alors je dirai seulement que quand j'ai commencé à me dire que bon, peut-être que...  là, je me suis mise à aimer ça.

 

Donc, il s'agit d'Abby, qui a eu un gros succès, s'est laissée submerger et qui vit depuis plusieurs années en ne faisant presque rien à part déprimer et regarder les mots "chapitre 5" sur sa page d'ordi désespérément vide. Elle a la confiance dans le 10e sous-sol, est désespérément apathique, refuse de sortir et ne sort jamais de ses sweat pants tachés de café.  Parce que bon, qui pourrait vivre sans 3 frappucinos de  par jour, hein?  Bref, Abby sera bientôt ruinée (après avoir fait la fortune de Starbucks.  Le café.  Pas le taureau.)  Quand son attachée de presse l'inscrit sur Twitter, elle ne sait absolument pas quoi faire avec ça.  Et un illustre inconnu en train de faire le tour du monde va lui donner un coup de main.  Et bon, vous devinerez quand même que ça ne restera pas là.

 

Ce roman est résolument ancrée dans le monde moderne, souvent drôle, rempli de one-liners qui font souvent mouche, de conversations drôles et touchantes, un flirt qui fait sourire et surtout, surtout, plein, plein, plein de références à la pop culture que j'ai adorées.  En effet, comment ne pas sourire quand le chat de l'héroïne s'appelle Buffy the Mouse Slayer!  Et quand le héros cite Dr. Who, j'étais faite.  Les deux ont sans doute écouté trop de télé (et à voir que je les connaissais carrément toutes, ça m'a fait remarquer que bon, moi aussi.  Même si je n'ai pas encore compris le fonctionnement de ma télécommande.) et même si c'est plaqué, je ne peux m'empêcher d'être toute contente de les avoir comprises.  Avant qu'ils ne spécifient quoi que ce soit.  Over important. 

 

Bref, une histoire touchante, sans jamais tomber dans le mélo (même si ça aurait facilement pu), avec beaucoup d'humour et de mots d'esprit.   C'est à la fois mignon et tendre.  So very cute.  J'ai aimé voir Abby avoir à nouveau le goût de vivre et de voir le monde grâce au voyage de Mark.  J'ai aimé la voir reprendre le pouvoir sur sa vie.  J'ai parfois froncé les sourcis aux tweetdates (ça, j'ai du mal.  Vraiment.), je me suis dit que ça allait vraiment trop vite par moments mais je me suis laissée emporter dans tout ça.  Because références, of course. 

 

Et suite à une discussion soooo kulturelle avec Chi-Chi, nous en sommes venues d'un commun accord à donner le conseil suivant à Abby: les pyjamas cute et originaux (avec une photo de Spike dessus si ça peut lui faire plaisir), c'est tout aussi confortable - et beaucoup plus glamourous - que des "coffee stained sweats".  Vraiment. 

 

Je vous laisse donc sur une de mes "finales" de tweets préférées (l'élément qui m'a le plus plu dans le roman)...

 

Abby_Donovan: Goodnight Principal Synder

Markbaynard: Goodnignt Darla

Abby_Donovan: Goodnight Oz

Markbaynard: Goodnignt Tara

Abby_Donovan: Goodnight Xander

Markbaynard: Goodnignt Drucilla

Abby_Donovan: Goodnight Spike

Markbaynard: Goodnignt Buffy

Abby_Donovan: Goodnight Angel

Markbaynard: Goodnignt Tweetheart

Partager cet article