Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

From Notting Hill to New York... Actually - Ali McNamara

16 Juin 2014 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

From-Notting-hill-to-NY.jpgDans ce mois anglais, à date, j'avais surtout eu des bonnes lectures.  Il fallait bien que la série se brise hein!  Sinon ce ne serait pas drôle.  Du coup, voilà.  C'est fait.  J'ai bougoné plus qu'autre chose avec ce roman qui se veut drôle mais qui a surtout été pour moi poussif... et vraiment téléphoné. 

 

J'avais pourtant bien aimé le premier tome (oui, ce roman est la suite de "From Notting Hill with love... actually).  Mais faut croire que la recette s'est essoufflée parce que je n'ai pas retrouvé la "cutitude" du premier tome.   Ici, miss Scarlett s'ennuie un peu avec son beau Sean.  Pas qu'elle l'admettrait, non... mais bon, elle se passionne pour twitter et son but dans la vie, c'est maintenant d'avoir des gens célèbres qui lui répondent sur le dit réseau social.  Je ne sais plus trop pourquoi (et ça, c'est mauvais signe), il lui propose d'aller passer une semaine à NY pour voir son père. Et allez savoir pourquoi, notre miss s'est mis dans la tête de retrouver l'origine d'une broche en forme de libellule imitation Tiffany.  Et l'histoire tourne autour de ça.  À NY.  Ce qui nous permet de naviguer d'un site de comédie romantique à l'autre et de (re)visiter NY par procuration, ce qui, techniquement, n'a rien de désagréable.  

 

Sauf que bon.  Bizarrement, ça ne le fait pas.  Du moins, ça ne l'a pas fait pour moi. Dès le début, c'était just too much.  Entre Scarlett qui se retrouve dans une émission télé... parce qu'elle a cru voir Colin Firth (ne posez pas de question... c'est incroyable, improbable... too much, quoi.  Oui, je sais, je manque de vocabulaire.  C'est pas pour rien que je ne suis pas auteur) et Oscar, l'ami gay de service, qui s'habille comme un arc-en-ciel sur l'acide, la coupe est rapidement pleine.  Et une fois arrivée à New York, d'une coïncidence à l'autre, Scarlett a une chance folle, rencontre des gens géniaux (et NON, ce n'est pas parce que je suis jalouse de Bradley Cooper)... et finit quand même par se questionner par rapport à Jamie,  correspondant anglais à NY, aussi dingue de films qu'elle.  

 

Mon problème?  Encore une fois, j'ai tout vu venir.  De loin.  Voire même de très loin.  Si j'ai bien aimé la pirouette finale (so cute), quand même, c'était un brin (voire même beaucoup de brins) trop facile pour une pro comme Scarlett.  Les références sont toujours expliquées en détails et sincèrment, mon avis perso, j'ai trouvé ça limite sans intérêt.  Oui, je sais, je suis vilaine.  

 

Bon, tout de même.  C'est tout plein de NY, tout plein de comédies romantiques, des moments drôles, ça donne envie de se replonger dans nos films doudous... et de faire une virée entre copines à New York, en espérant tomber sur Bradley (mais pas comme il est dépeint dans le roman).  Par contre, une Scarlett que tout le monde aime un peu trop et qui est un peu trop adulée... et un scénario un peu - beaucoup - mince.  

 

Je pense que ça me va.  J'ai assez donné.  Je ne suis vraiment, vraiment pas certaine de lire la suite.

 

From-Notting-hill-to-NY-copie-1.jpg

Partager cet article